•  

    Toujours au ralenti.

     

     

    Toute notre chocoblack’team vous adresse à vous tous, fidèles lecteurs de notre blog un amical bonjour.

    Nous ne sommes pas trop présents, car nous sortons un peu plus que pendant le confinement, certes, mais ce sont toujours des balades proches de chez nous pour aérer « nos filles ». Si les deux chocolats se contentent d’une promenade journalière, Ninya elle, a besoin de se défouler sinon, elle nous le fait savoir !

     

    Toujours au ralenti.

    Toujours au ralenti.

    Toujours au ralenti.

     

    Nos concours, entraînement, visites et ateliers avec nos Anciens, tout cela est arrêté, et nous ne savons pas quand nous pourrons reprendre toutes ces activités qui nous sont chères.

    Hier, en rentrant de ville, nous avons eu la surprise de revoir un champ de pavots fleuris. L’an dernier, ils étaient tous blanc, là, ils étaient d’un joli ton de rose. Ces fleurs sont destinées aux laboratoires pharmaceutiques.

     

    Toujours au ralenti.

     

    A notre lieu de promenade, nous avons remarqué il y a quelque temps, que le propriétaire semait. Nous nous demandions ce que nous allions voir sortir de terre. Et bien, c’est du tournesol. Avec la chaleur de ces jours derniers, plus la pluie de samedi, la pousse a bien avancé !

     

    Toujours au ralenti.

    Toujours au ralenti.

     

    Et pour finir, voici les miss au jardin, devant nos acquisitions de fleurs !A bientôt !

     

    Toujours au ralenti.

     


    34 commentaires
  •  

     

    Promenade après déconfinement.

     

     

    Cet après-midi nous sommes partis en promenade dans notre campagne charentaise tout d’abord en voiture. Il faisait beau, nous avons revu avec plaisir les alentours de notre village, car durant deux mois, nous ne nous promenions pas, nous sortions juste nos « filles » tous les jours 1 h, tout près.

    Finalement, c’est à 300 mètres de la maison, au retour, que nous nous sommes arrêtés sur le site du tennis de la commune. Nous en avons fait le tour, avec nos 3 miss.

    Les deux chocos sont presque toujours ensemble. J’ai besoin de gérer Cadix , d’être proche d’elle, car elle n’entend plus, ce qui ne l’empêche pas de partir n’importe où, et là, la route est toute proche. Je garde une laisse, et si je vois qu’elle est dans sa période « j’explore », je lui mets laisse ou longe, et nous sommes deux à vadrouiller. Pour elle, plus de marche au pied, elle fait ce qu’elle veut, je m’adapte ! H’Alhambra, durant ses marches, souvent, nous accompagne sans laisse, elle suit Cadou.

     

    Promenade après déconfinement.

     

    Pierre aussi, est très occupé : pour lui et Ninya, c’est avant tout marche et jeu de balle.

     

    Promenade après déconfinement.

    Promenade après déconfinement.

     

    Allez, qui vient la chercher, et qui me la lance ?

     

    Promenade après déconfinement.

     

    Ma pauvre Mamie, blanchit de plus en plus. Elle a des jours où elle est en forme, d’autres moins, aujourd’hui, elle était contente d’aller en voiture. H’A voyant son maître en grande partie de balle avec Ninya s’est couchée tranquillement, le matin elle joue avec eux deux, court un peu, mais avec ce temps, elle préfère prendre le soleil.

     

    Promenade après déconfinement.

    Promenade après déconfinement.

     

    Avant de rentrer, Pierre a fait une dernière photo, de toutes ses nanas.

     

    Promenade après déconfinement.

     


    33 commentaires
  •  

     

    Truffes d’été.

     

     

     

    Fini le confinement, nous commençons à sortir un peu. Cet après-midi, nous sommes partis dans le jardin de nos amis, Ninya y avait du boulot.

     

    Truffes d’été. 

     

    C’est un dans un joli petit hameau, tout proche de Villebois, que nous allions. Nous avons garé la voiture et sommes partis à la recherche de la tuber aestivum appelée aussi truffe de la Saint-Jean. Là, un chêne tous les ans a quelques beaux spécimens. Tout à côté on trouve aussi des orchidées sauvages.

     

    Truffes d’été.

     

    Cette truffe se récolte de mai à août. Elle ressemble à la mélanosporum, récoltée en hiver, sur des truffières plantées. Elle est plus volumineuse et plus ferme mais de densité plus légère. Elle a sa surface piquetée de grosses verrues. Sa chair est blanche à l’intérieur quand elle n’est pas mûre, mais elle devient beige à maturité, et a des fines veines blanches.

    Elle n’a pas le parfum suave de la mélano, qui fait sa renommée. Mais je vous garantis que sur des toasts beurrés, ou au milieu d’un Brie, c’est délicieux à consommer.

    Sur place, notre Tornade Noire qui n’a plus travaillé à la truffe depuis février, s’est remise de suite au boulot, et était ravie !

     

    Truffes d’été.

    Truffes d’été.

    Truffes d’été.

     

    La récolte s’est avérée bonne ! (777 grammes)

     

    Truffes d’été.

     

    Celle-ci sera consommée aussitôt.

     

    Truffes d’été.

    Truffes d’été.

     

    Bravo ma Puce !

     

    Truffes d’été.


    32 commentaires
  •  

     

    Promenade du 2 mai.

     

     

    Coucou ! c’est Ninya à l’ordi. Nous sommes toujours confinés, nous faisons donc des petites balades tout autour de la maison, mais moi, ça me va pas…. Je déprime, je m’ennuie.

    De plus, à mon circuit à moi de balades, qui sera un jour une zone artisanale, les prés, les bords de rues ne sont pas fauchés, il y a maintenant plein de grandes herbes. Et bien sûr, pour tout arranger, samedi, à la promenade, j’ai commencé à éternuer, ça passait pas, les maîtres ont décidé que je devais aller consulter. Pas triste, chez les vétos en ce moment, faut un rendez-vous, et tout le monde attend à la porte. Quand on passe, nous les 4 pattes, nous suivons le véto dans le cabinet, sans les maîtres qui attendent dehors. Je le sais, parce que j’vous ai pas dit, mais j’y étais il y a une quinzaine de jours, je m’étais ouvert un coussinet, oui, j’cumule…

    Bon, c’était pas un épillet, mais j’ai dû être piquée par un insecte en fouinant ! Ce que je sais, c’est qu’il paraît que j’ai été super sage, quand la véto m’a passé des trucs dans les naseaux, ça doit faire comme vous, quand on vous teste pour le Covid 19. Ensuite, j’ai eu une piqûre qui m’a bien soulagée !

    Aujourd’hui, j’étais en forme, et fallait me sortir. Avec toutes ces herbes folles, nous avons changé d’endroit. Nous voici, à 1 km de la maison, dans les chemins de randonnée de la commune, plutôt vides en ce moment.

    Pas mal le coin, mais qu’est-ce qu’ils sortent du coffre ? J’y crois pas ! Mes apportables, on va bosser, chouette !

     

    Promenade du 2 mai.

     

    Ils m’ont fait chercher à grande distance, et à l’aveugle : je devais trouver le dummy en suivant les ordres de mon maître pour aller dans la bonne direction Bon ça a pas mal marché !

     

    Promenade du 2 mai.

    Promenade du 2 mai.

     

    Après, on m’a demandé d’aller récupérer un des dummies, il y en avait deux, et je devais ramener le 1er ou le second, selon le commandement. Je commence maintenant à ne plus me focaliser sur le 1er, et surtout je prends le temps d’écouter les ordres.

     

    Promenade du 2 mai.

    Promenade du 2 mai.

     

    Voilà, ce court training a duré une vingtaine de minutes, et puis après….. On a joué ! Là, j’excelle avec les balles ! Je me suis bien éclatée 10 minutes, et il était temps hélas de rentrer au bercail.

     

    Promenade du 2 mai.

     

     

    Promenade du 2 mai.


    36 commentaires
  •  

     

    1er mai.

     

    Nous vous offrons ce bouquet de muguet virtuel en ce 1er mai. Prenez bien soin de vous. A bientôt.


    29 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires