•  

     Le château de la Meynardie.

     

     

    Suivons Pierre et la Chocolat’team ! Nous sommes en reconnaissance, nous devons venir seconder notre copine Aurélie qui intervient régulièrement avec Dusty dans cet hôpital de Dordogne. Elle souhaitait réunir les 3 potes : Dusty – Cadix et H’Alhambra pour une animation dans le parc. Nous ne connaissions pas l’endroit alors, nous nous sommes déplacés pour voir les lieux.

     

    Voici le château sur ses deux faces, il est beau n’est-ce pas ? 

     

     Le château de la Meynardie.

     Le château de la Meynardie.

     

    Je n’ai pu connaître son origine. Il semblerait qu’un château fort précéda la construction actuelle, une tour, seul vestige de l’édifice primitif permet de le situer vers la seconde moitié du 15ème siècle. C’est vers la fin du 19ème siècle que le château fut reconstruit dans un style néo-gothique.

    Mais depuis le début du 20ème siècle il est dédié à la santé. Il a accueilli lors de la 1ère guerre mondiale les tuberculeux et les blessés du poumon. Ensuite un sanatorium construit à l’est du château a ouvert ses portes le 25 avril 1930.

     

    J’ai retrouvé quelques photos d’époque sur le web.

     

     Le château de la Meynardie.

     Le château de la Meynardie.

     

    En 1972, l’établissement commence sa reconversion médicale. Aujourd’hui, cet hôpital en pleine nature accueille un public diversifié des personnes âgées, des adultes de moins de 60 ans en situation d’handicap.

    Voici quelques chiffres datant de 2013 :

    L’établissement  avait à l’époque 182 salariés dont 79 % de professionnels d’accompagnement et de soins. Il a servi 139 151 repas, et il y a eu 233 972 kgs de linge traité.

     

    C’est vraiment une grosse structure dans laquelle, l’équipe des chiens médiateurs, Charente-Dordogne va intervenir. Vous découvrirez cette animation prochainement.

     

     Le château de la Meynardie.

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Balade dans la Double du Périgord.

     

    Notre promenade aujourd’hui nous entraîne en Dordogne, dans la région de la Double, plateau forestier où se succèdent collines, vallons, et de nombreux d’étangs dus à l’imperméabilité des sols constitués d’argiles, de sables et de graviers. On y dénombre environ 500 plans d’eau. Le plus étendu est l’étang de la Jemaye avec 33 hectares.

     

    Nous avons traversé le coquet village de Chassaignes . En son centre, près de l’église, nous avons fait halte devant un lavoir, restauré et bien fleuri. Il est protégé des intempéries par un toit reposant sur dix robustes piliers de bois.

     

    Balade dans la Double du Périgord.

    Balade dans la Double du Périgord.

     

    Ensuite, nous sommes arrivés à St Privat des Prés. Tout en haut du village l’église massive est là, elle fut probablement construite au 11ème siècle. Fortifiée, remaniée elle fut en partie détruite lors des guerres de religion. Sa magnifique façade de style saintongeais a été restaurée en 1997. L’intérieur de l’édifice est très sobre.

     

    Balade dans la Double du Périgord.

    Balade dans la Double du Périgord.

     

    Et dans ce bourg également, nous avons vu le lavoir communal bien restauré. Comme à Chassaignes, il est muni d’un toit à pilier. Il a été érigé un mur coup-vent pour protéger les lavandières.

     

    Balade dans la Double du Périgord.

     

    Avant le retour à la maison, petite exploration du lavoir par Miss H’Alhambra !!!

     

     

    Balade dans la Double du Périgord.

     


    24 commentaires
  •  

    Lavoir de Charmant.

     

    Nous sommes en promenade, et à votre avis, qu’allons-nous découvrir au bout de ce chemin de terre, bien protégé sous les saules ? Un lavoir bien sûr !!

    Il est un peu perdu dans la campagne, tout simple, il a été lui aussi restauré.

    Son bassin carré, alimenté par une fontaine possède 4 margelles bétonnées et une pierre à laver. 

    Mais il est recouvert d’herbes, on voit de la vase au fond, ce qui explique que malgré la chaleur les filles par sécurité, le regarderont de loin !

     

    Lavoir de Charmant.

    Lavoir de Charmant.

    Lavoir de Charmant.

     

    De retour à la maison, notre Chocolat’team a une autre priorité !!! Elles attendent leurs gamelles !! Et je n’ai pas intérêt à « traîner » sinon les demoiselles savent me faire comprendre que c’est l’heure !!!

     

     

    Lavoir de Charmant.


    29 commentaires
  •  

    Le perdreau d’H’Alhambra.

     

    Nous continuons régulièrement les entraînements de chasse  avec notre Pestouille.  Comme vous le savez nous n’aimons pas voir tuer le gibier quel qu’il soit, nous ne participons pas aux fields-trial mais aux working-test (sans gibier).

    H’Alhambra connait quand même, car lorsqu’elle a passé son test d’aptitude naturel (tan) et ses sélectifs de chasse du club de race, elle a dû trouver et rapporter un pigeon mort.  

    HA a donc effectué ses exercices comme à l’habitude.

     

    Le perdreau d’H’Alhambra.

    Le perdreau d’H’Alhambra.

     

    On venait de nous offrir un perdreau mort. Nous avons décidé de le garder et de s’en servir pour voir comment réagirait notre petite miss. Ca fait plus d’un an qu’elle n’avait pas travaillé sur gibier. Je suis donc allée à l’orée de la forêt, j’ai déposé sans qu’elle s’en rende compte, l’oiseau,

     

    Le perdreau d’H’Alhambra.

     

    Puis Pierre l’a envoyée dans la direction, à l’aveugle. 

     

    Comme un chef elle s’en est sortie ma p’tiote !!! Et en plus elle était très fière.

     

    Le perdreau d’H’Alhambra.

    Le perdreau d’H’Alhambra.

    Le perdreau d’H’Alhambra.

     

    Nous avons donc arrêté la séance sur ce dernier rapport, sommes repassés à la maison récupérer la Retraitée qui terminait sa sieste, et nous sommes tous partis pour une promenade sous le soleil dans la campagne villeboisienne.

     

     

    Le perdreau d’H’Alhambra.


    24 commentaires
  •  

    Concours de cavage de Buzançais (36).

     

     

    Il ne faisait pas chaud ce dimanche à 8 h30 du matin sur le stade de foot de La Champenoise où se déroulait notre concours. Les ordres de passage sont tirés au sort, et ce jour-là, c’est Cadix qui devait passer la 1ère.  

     

    Elle attend donc patiemment avec son maître sur le bord du terrain que le juge appelle l'équipe. Elle a vu les carrés, elle sait, et regarde son maître, elle semble lui dire « on y va ».

     

    Et leur tour arrive ! Pierre se dirige vers le juge Mme Ferrari, son assistant et le ramasseur, à qui il doit remettre les 6 truffes une par une, après les avoir déterrées. Dès que le chien sent la truffe, il indique l'endroit en grattant avec la patte.

     

    Concours de cavage de Buzançais (36).

     

     

    L’épreuve étant chronométrée, la recherche doit être rapide, le temps que Pierre cherche la truffe, Cadix repart à son travail. On peut le constater sur la photo, Pierre déterre et elle est déjà repartie, le nez au sol. Elle ne doit cependant pas « marquer » une truffe déterrée ou un endroit sans truffe. Ces actions sont considérées comme des fautes et occasionnent des pénalités de temps.

     

    Concours de cavage de Buzançais (36).

    Concours de cavage de Buzançais (36).

     

    Cadix travaillera vite et bien, ne fera pas de faute, mais elle a indiqué par 3 fois une truffe à Pierre qui ne s’en est pas rendu compte, il courrait en ramener une, et a donc perdu du temps.

     

    Elle sera chronométrée 2mns 10 sans faute. Elle terminera 7ème avec le qualificatif excellent.

     

    Ce fut ensuite le tour d’H'Alhambra. Nous avons été agréablement surpris. Jusque-là, elle tournait aux alentours de 2 mns, elle perdait du temps car elle ne prenait pas aucune initiative : dès que son maître rapportait une truffe au bord du carré, elle l’accompagnait et ne travaillait pas seule. Elle perdait du temps également à regarder à droite, à gauche. 

     

    Ce dimanche, elle s’est de suite mise au boulot, dès qu’elle trouvait une truffe elle repartait d’elle-même à la recherche d’une autre, toujours bien concentrée sur son job.

     

    Concours de cavage de Buzançais (36).

    Concours de cavage de Buzançais (36). 

     

    Son temps sera d’1mn 38 sans faute, elle a obtenu 189.90 points avec le qualificatif excellent. Elle terminera 5ème du concours.

     

    Une photo avec leurs trophées s’imposait !!!

     

     

    Concours de cavage de Buzançais (36).

     

     


    27 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires