•  

     

    3ème jour de confinement.

     

     

    Nous respectons les mesures de confinement qui frappe notre département depuis dimanche. Comment s’occuper ?  Pour Pierre : jardin et bricolage, pour moi : travail de maison, lecture.

    Ces activités nous laissent pas mal de temps de libre, nous sommes bien allés autour de Villebois faire des photos des champs de colza, certes, c’est beau mais….

     

    3ème jour de confinement.

     

    Alors nous avons eu une idée !

    Pierre, tu t’y colles ! Tu fais des trous, Tu enterres ? Tu mets un leurre ?

     

    3ème jour de confinement.

    3ème jour de confinement.

    3ème jour de confinement.

     

    Et voilà notre Blondinette qui sort toute guillerette de la voiture !

     

    3ème jour de confinement.

     

    Tu sens ma belle, dans le pot, il y a de la truffe.

     

    3ème jour de confinement.

     

    Allez ! Viens par-là, cherche.

     

    3ème jour de confinement.

     

    Oui, c’est ici, fais-voir, gratte…. C’est bien, c’est la truffe, ! Alors aussitôt la récompense, un p’tit bout de saucisse, c’est bon n’est-ce-pas ?

     

    3ème jour de confinement.

    3ème jour de confinement.

     

    C’était une découverte pour notre Juju, on va poursuivre quelques temps, à une ou deux truffes, juste pour voir si elle est intéressée, et si nous pouvons envisager d’aller plus loin. En attendant, elle, ce soir, elle révise, enfin…. Je crois.

     

    Notre PC est en panne, je mets donc le blog en pause et vous retrouverais dès que je l'aurai récupéré !

     

     

    3ème jour de confinement.

     


    26 commentaires
  •  

    Education de Juju (avril).

     

     

    Nous allons être vaccinés en avril et mai, si tout va bien nous pourrons redémarrer en douceur nos activités de visiteurs en juillet, avec notre nouvelle « apprentie ». Pierre ou moi continuons chaque jour à lui apprendre les ficelles du métier.

    Voici Pierre en séance dans notre jardin, avec le linge sur le fil en spectateur !

    Le "assis", trop fastoche !

     

    Education de Juju (avril).

     

    Le "couché", sans récompense, la miss ne veut toujours pas ! Alors, elle tente, elle donne sa patte, ça elle adore !

     

    Education de Juju (avril).

     

    Mais non, Blondinette, c’est pas ce que veut ton maître ! Il la donnera la croquette que l’exercice réussi ! 

    Là, c'est bon !

     

    Education de Juju (avril). 

     

    Maintenant, c’est slalom ! toujours avec récompense ! Pas mal !

     

    Education de Juju (avril).

    Education de Juju (avril).

    Education de Juju (avril).

     

    Lorsque nous nous apercevons qu’un exercice commence a être retenu, nous lui apprenons les bases d’un autre, toujours dans le but de nos animations en structure. Nous avons un petit parcours d’agility chiot, revu et réadapté à nos chiennes par Pierre. Juju doit apprendre à sauter pas bien haut, mais à ne pas contourner l’obstacle. C’est donc le saut que son maître a rajouté aujourd’hui, toujours avec le petit gâteau pour l’attirer d’abord, et la féliciter ensuite.

     

    Education de Juju (avril).

    Education de Juju (avril).

     

    Bravo ma Juju !

     

    Education de Juju (avril).


    28 commentaires
  •  

     

    Moulin de « Terres Blanches ».

     

     

    Récemment, nous avons profité d’une douce journée ensoleillée pour faire une balade en Dordogne au site de « Terres blanches ». Il se trouve tout en haut d’une colline calcaire, dominant un village que nous connaissons bien. La Tour Blanche. Avant la Covid, nous rendions régulièrement visite aux résidents de l’Ehpad avec nos toutounes.

    Une promenade a été aménagée autour d’un vieux moulin remis en état.

     

    Moulin de « Terres Blanches ».

    Moulin de « Terres Blanches ».

    Moulin de « Terres Blanches ».

    Moulin de « Terres Blanches ».

     

    Il y a des chemins de randonnée, des bancs s’offrent à nous pour une petite halte, nous en avons profité ! A la saison, ces pelouses calcaires accueillent une flore particulière, dont les fascinantes orchidées.

     

    Moulin de « Terres Blanches ». 

     

    A côté du moulin, des bénévoles ont construit un four à pain, des tables et des structures métalliques ont été rajoutées. Elles servent à l’occasion de fêtes données sur le site. 

     

    Moulin de « Terres Blanches ».

     

    Sur le sentier de promenade, nous nous demandions pourquoi cette grosse pierre se trouvait là. Un peu plus loin, un panneau nous a fourni l’explication. 

     

    Moulin de « Terres Blanches ».

    Moulin de « Terres Blanches ».

     

    Mais l’heure du couvre-feu était encore à 18 h, il fallait penser au retour. Si nous connaissions l’endroit nous n’avions jamais vu le lavoir de la commune tout à côté. Une dernière photo, et nous rejoignons notre Charente.

     

     

    Moulin de « Terres Blanches ».

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Opération « hérissons ».

     

     

    Notre Tornade se remet doucement de sa blessure à l’épaule. Elle pose maintenant bien sa patte au sol, s’appuie dessus, hier  elle boitait, mais aujourd’hui il y a encore de l’amélioration, nous espérons que demain, elle sera tout à fait bien.

    En ce moment, les deux sont au même régime. Nous ne les sortons qu’en voiture, et dans le jardin.

    La belle Juju, tout comme H’Alhambra s’y plait bien. Elle surveille ce que fait son maître, de temps à autre vient quémander une caresse.

     

    Opération « hérissons ».

    Opération « hérissons ».

     

    Quand elle voit que tout se passe bien, qu’il bosse correctement, elle relâche la pression !

     

    Opération « hérissons ».

     

    Ninya elle, n’aime pas trop rester dehors, lorsqu’il n’y a rien à faire. Elle préfère être à la maison, et regarde ce que je fais ! Si par malheur, je sors l’aspirateur, elle change de pièce, elle en a une peur bleue et déteste aussi je pense son bruit.

     

    Opération « hérissons ».

     

    Opération « hérissons ».

     

    En fin de semaine dernière, nous avons eu deux soirées très animées. J’ai l’habitude de me coucher la dernière, vers minuit. Souvent, avant d’aller au lit, je mets les toutounes dehors pour un dernier pipi. Généralement, au bout de 5 minutes, l’affaire est pliée, elles sont derrière la porte et vont immédiatement se coucher lorsqu’elles rentrent.

    Jeudi, j’ai entendu aboyer, puis hurler au fond du jardin, j’ai pris ma torche et suis partie voir ce qui se passait. Les deux étaient après un pauvre hérisson, Ninya aboyait à distance, mais Juju le piétinait en hurlant, impossible de la faire lâcher ! J’ai donc du réveiller Pierre, nous avons séparé tout ce petit monde,  et mis le hérisson en sécurité dans une bassine Arrivés à la maison, nous avons trouvé une Juju, les pattes en sang, nous avons tâté, il n’y avait pas de piquants sur les plaies, nous avons traité avec de la Bétadine, Les chiennes ont été invitées à dormir illicot !  Je pense que les voisins ont profité de leurs aboiements !

    Ce n’était pas tout ! Ma soirée n’était pas terminée. Couvre-feu ou pas, il fallait aller délivrer ce pauvre hérisson ! J’ai écouté : pas de bruit de voiture à l’horizon . C’est à peu près l’heure où nos gendarmes villeboisiens font leur ronde en voiture, je suis partie en pyjama et manteau emmener notre clandestin, dans la pelouse de la salle de sport, il a les buissons pour s’y mettre à l’abri et surtout, pas les deux furies à proximité ! Le déménagement s’est bien passé !

    Le lendemain, idem, mais là je guettais et suis intervenue illico ! sauf que Juju avait compris, tout comme Ninya elle aboyait à distance, donc pas de bobos ! Il a fallu recommencer l’opération « transfert’ en espérant que Monsieur et Mme Hérissons n’avaient pas de rejetons, sinon l’affaire allait perdurer !

    A ce jour, tout est calme !

     

     

    Opération « hérissons ».


    29 commentaires
  •  

    Tour du château de Villebois.

     

     

    Depuis le milieu de la semaine, toute la « team » est en repos forcé : Ninya est sur 3 pattes. Nous avons voulu l’habituer au saut sur une petite haie afin de la préparer à ce seul atelier qu’elle ne connaissait pas au brevet d’obéissance. Nous ne savons pas si elle s'est blessée en sautant toute énervée par cet exercice nouveau, ou si c’est dû à une excentricité dont elle est coutumière, le fait est qu’on l’a vu boîter, puis elle n’a pu poser sa patte. Bien sûr, nous sommes allés chez le vétérinaire, qui a décelé près de l’épaule un gros hématome, elle et nous tous par voie de conséquence, ne bougeons pas beaucoup.

     

    Tour du château de Villebois.

     

    La dernière balade que nous avons faite avant cet incident est le tour de notre château. Une promenade a été aménagée.

    Tout le monde est descendu du monospace, nous partons récupérer le sentier.

     

    Tour du château de Villebois.

     

    Les collines en face sont en Dordogne, nous en sommes à quelques kilomètres.

     

    Tour du château de Villebois.

     

    Nous marchons sur le chemin herbeux qui contourne l’édifice. Pierre vérifie d’un coup d’œil  : pas d’autres promeneurs, pas de vaches dans le pré en contrebas, les « filles » sont lâchées un peu pour se dépenser.

     

    Tour du château de Villebois.

    Tour du château de Villebois.

     

    Nous tournons le dos maintenant à la Dordogne, nous avons la vue  sur notre village, et tout au fond sur la colline boisée se trouve une autre petite commune charentaise, Magnac-Lavalette.

     

    Tour du château de Villebois.

     

    Nous arrivons sur la route le tour est effectué. Les « filles » sont donc rattachées.

     

    Tour du château de Villebois.

    Tour du château de Villebois.

     

    16 H sonne au clocher de notre église, nous quittons le « haut Villebois » pour regagner notre lotissement. La balade du jour est terminée.

     

    Tour du château de Villebois.


    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires