•  

     

    Jardin du moulin de Nanteuillet (1).

     

     

    Il nous arrive parfois de laisser les filles à la maison, et de partir Pierre et moi quelques heures. Nous l’avons fait en juin, pour la 14ème édition des "Rendez-Vous aux jardins ". Ce 1er week-end de juin, plusieurs parcs et jardins privés et publics étaient ouverts pour faire partager aux visiteurs la beauté des lieux et montrer ainsi à tous le savoir-faire des jardiniers et paysagistes.

     

    Ce jardin de Nanteuillet a été créé par Eugène Bureau à Voulgezac, à une vingtaine de kilomètres d’Angoulême. Il jouxte un moulin datant du 17ème siècle et rénové au 20ème siècle.

     

    Je vous attends pour commencer la visite. Il y a beaucoup de rosiers et comme vous allez le constater, l’eau est omniprésente.

     

    Jardin du moulin de Nanteuillet (1).

    Jardin du moulin de Nanteuillet (1).

    Jardin du moulin de Nanteuillet (1).

     

    Il faisait beau et chaud, ce jour-là, ces chaises déposées tout près de la bambouseraie étaient les bienvenues pour souffler un peu en contemplant la verdure, les fleurs, avec comme bruits, le clapotement de l’eau et le gazouillis des oiseaux.

     

    Jardin du moulin de Nanteuillet (1).

     

    Joli ce petit pont ! On se croirait chez Monet à Giverny !!

     

    Jardin du moulin de Nanteuillet (1).

    Jardin du moulin de Nanteuillet (1).

     

    Nous continuerons la visite lors du prochain article, mais nous nous attarderons davantage sur les bâtiments et les décos du jardin. En attendant, je vous invite à nous accompagner pour une dégustation de crêpes accompagnées d’une bonne bolée de cidre bien frais.

     

     

    Jardin du moulin de Nanteuillet (1).


    24 commentaires
  •  

    Lavoir du bourg « Les Peintures ».

     

     

     

    Nous passions dans ce village entre Villebois et Libourne sans but précis. Ce jour-là, il faisait beau et chaud, nous verrons plus tard que cette précision a son importance ! L’œil avisé de « la traqueuse de lavoirs » a surpris celui-ci, face à l’église, en contrebas de la route. Il est tout simple mais entretenu avec goût. L’escalier qui part de la route a été refait, le carrelage du fond du bac et de l’entourage également. La fontaine qui l’alimente a été nettoyée et rénovée.  Pour agrémenter le lieu, il a été mis des fleurs, en un mot, c’est chouette !!!

     

    Lavoir du bourg « Les Peintures ».

    Lavoir du bourg « Les Peintures ».

     

    La chocolat’team n’avait qu’une idée en tête, vous vous doutez….. Faire trempette (pas l’idéal quand on repart aussitôt dans le monospace) !! Odeur de chien mouillé garanti !

     

    Lavoir du bourg « Les Peintures ».

    Lavoir du bourg « Les Peintures ».

     

    Et oui, nous sommes maintenant un peu trop laxistes avec notre mamie ! Nous étions tous les 3 remontés. Cadix, quant à elle, nous faisait comprendre que ce bain était le bienvenu, et qu’il fallait attendre qu’elle soit bien rafraîchie ! Nous avons dû redescendre la récupérer !

     

    Lavoir du bourg « Les Peintures ».

     


    21 commentaires
  •  

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.

     

     

    Malgré les vacances, nous continuons d’intervenir dans les établissements, quand ces derniers peuvent nous mettre du personnel à disposition. Nous ne faisons jamais les visites sans un employé ou plusieurs selon les animations ou le job que les « filles » ont à accomplir.

     

    Goûts est une des premières structures que nous avons visitées avec Cadix toute jeunette à l’époque ! Des liens se sont créés avec les pensionnaires.

     

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.

     

    La dame que nous vous présentons, nous l’avons connue, il y a plusieurs années. Elle était là car elle s’était cassée les deux jambes, elle se déplaçait en fauteuil roulant, et chaque mois, nous la voyions et échangions régulièrement.

    Ensuite, elle nous a fait la surprise de nous retrouver en marchant avec deux cannes.  Hier, elle nous a rejoint dans le grand salon TV avec juste une canne.

     

    Ca a été un beau moment de tendresse avec Cadix.

     

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.

     

    Mais  H’Alhambra suivie des fans de la Chocolat’team ont délaissé leur feuilleton pour venir l'entourer et, eux aussi, poser  pour la traditionnelle photo.

     

     

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.


    24 commentaires
  •  

     

    La vie de Mary Cliquet : notaire, maire et……..forçat.

     

     

    Par ces fortes chaleurs, la Chocolat’team et les maîtres ont un petit coup de mou. Nous ne sortons pas beaucoup, de plus, nous avons beaucoup de touristes un peu partout. J’en profite pour lire des livres d’histoire de notre région. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un homme étonnant, pas franchement recommandable, qui a souhaité se fixer en Dordogne.

     

     

    L’action se situe dans un lieu que vous connaissez bien : Mareuil sur Belle. Vous vous souvenez de ce petit village. Nous vous avons présenté son joli lavoir et nous vous parlons régulièrement de sa maison de retraite que nous visitons chaque mois.

     

     

    La vie de Mary Cliquet : notaire, maire et……..forçat.

    La vie de Mary Cliquet : notaire, maire et……..forçat.

     

    Revenons à notre homme ! Mary Cliquet. Il s’installe donc notaire, dans ce bourg en 1872 en falsifiant son diplôme. Il arrive avec pour capital sa bonne mine, un culot monstre, il n’a que 28 ans le garçon !

     

    La vie de Mary Cliquet : notaire, maire et……..forçat.

     

    D’emblée, il séduit les mareuillais en leur permettant d’effectuer des placements intéressants. En fait, il avait monté un système d’escroquerie de type « pyramide ». Il payait avait régularité des intérêts suite à de nouveaux fonds déposés à son étude par de nouveaux prêteurs recevant des fausses garanties hypothécaires.

     

    Les habitants sont éblouis par son train de vie luxueux. Ses fêtes et diners sont connus dans tout le canton. Sur son bureau, trônaient des sacs de pièces d’argent. En réalité ces sacs étaient remplis de pièces de cuivre qu’il faisait passer pour des pièces de 5 francs en argent, juste pour impressionner ses clients.

     

    Sa popularité grandissante, il fut élu maire de la commune en 1881. Il espérait faire fortune avec l’écriture d’une pièce de théâtre pour laquelle il investit une somme considérable pour l’époque, 45 000 francs.

     

    Mais la morale a fini par triompher ! Sa pièce fut un échec complet, dans le même temps un propriétaire foncier avait découvert le pot aux roses !!!

     

    Cliquet fut donc arrêté illico ! L’enquête établit 381 charges de faux qui lui avaient permis d’escroquer 250 000 francs, dépensés bien sûr !!! Il comparut aux Assises de Périgueux en avril 1883 et fut condamné au bagne en Nouvelle Calédonie ou il s’éteint en avril 1892.

     

    Qui sait ? Bernard Madoff s’est peut-être inspiré du lascar !!!!

     

    La vie de Mary Cliquet : notaire, maire et……..forçat.

     

    FIN

     

     

     

     

     


    19 commentaires
  •  

    La Charente écrasée sous la chaleur !

     

    Ces jours derniers la canicule était bien présente, le mercure accusait 33° en moyenne. Nous sommes montés jusqu’à 36° durant les heures les plus chaudes. Nous nous sommes barricadés, volets clos et fenêtres fermées pour conserver un maximum de fraîcheur, malgré tout quand on possède deux labs……. Faut sortir…… 

     

    Voici donc notre promenade faite vers 17 h sur la colline de Villebois-Lavalette, près du château. L’église est en contrebas, et tout en bas, on aperçoit notre lotissement. 

     

    La Charente écrasée sous la chaleur !

    La Charente écrasée sous la chaleur !

     

    Et oui,  Cadix est en grande laisse ! C’est que ma p’tite miss si elle voit un chat, un lapin détaler devant elle ou si elle le décide …… elle part…. Je peux toujours rappeler, elle revient oui mais quand elle veut ! 

     

    La Charente écrasée sous la chaleur !

     

    Ma p’tite Pestouille elle, n’aime pas s’éloigner elle est très proche, de ses maîtres. D’ailleurs si elle prend de la distance, elle revient d’elle-même vers nous.

     

    La Charente écrasée sous la chaleur !

    La Charente écrasée sous la chaleur !

     

    Au bout d’une petite heure, nous avons regagné la maison et j’y ai retrouvé « mon bouquet de roses » pour lequel j’ai craqué dès que je l’ai aperçu au supermarché  ! Il est beau n’est-ce-pas ?

     

    La Charente écrasée sous la chaleur !

     

     

    La Charente écrasée sous la chaleur !


    22 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires