•  

     

    Super Besse et Besse en Chandesse.

     

     

     

    Nous sommes toujours dans le Massif-Central, durant nos vacances de septembre. Ce jour-là, nous visitions   le versant sud du Sancy. Nous avions roulé un bon petit moment, et les miss commençaient à se réveiller. Il était temps de faire une halte. 

    Nous avons choisi pour leur balade, la station de ski de Super-Besse. En cette saison, les grands parkings sont vides, il est facile de se garer, et nous sommes partis !!! Il ne pleuvait pas  mais ce n’était pas la grande chaleur : H ‘Alhambra en qui nous avons confiance est  libre comme l’air, Cadix est en longe, puisqu’elle fait semblant de ne pas entendre, quand elle n’a pas envie !! Même s’il n’y a pas grand passage, la route départementale est tout à côté.

     

    Super Besse et Besse en Chandesse.

     

    Tout d’un coup la Chocolat’team s’immobilise. Qu’est-ce qui se passe ? 

     

    Super Besse et Besse en Chandesse.

     

    Juste un troupeau de vaches en dessous, et oui Cadou, C’est juste une vache en contrebas !

     

    Super Besse et Besse en Chandesse.

    Super Besse et Besse en Chandesse.

     

    La promenade des filles terminée, nous faisons quelques kilomètres, et nous partons tous les deux dans les rues de Besse en Chandesse, pour une découverte rapide de la ville. Les rues sont étroites, les maisons imposantes sont construites pour la plupart en lave noire et presque toutes sont agrémentées de jolis portes, fenêtres et  volets rouges.

     

    Super Besse et Besse en Chandesse.

    Super Besse et Besse en Chandesse.

    Super Besse et Besse en Chandesse.

     

    Besse en Chandesse était par le passé une riche ville marchande. On venait dans le bourg pour vendre du St Nectaire, mais aussi pour faire le commerce de bovins. 

    Nous avons terminé notre visite par le beffroi dont le clocher est en forme d'octogone.

     

     

    Super Besse et Besse en Chandesse.


    32 commentaires
  •  

     

    Le fromage St Nectaire.

     

     

    Nous sommes allés visiter une cave d’affinage lors de notre passage à St Nectaire.

    Tout d’abord, un film nous a expliqué que la traite des vaches est faite matin et soir. Le lait cru ainsi collecté sert à fabriquer chaque jour des « St Nectaires » selon un savoir-faire ancestral qui se perpétue toujours de génération en génération.

    Chaque semaine, les fromages partent dans les caves de l’affineur. Nous sommes alors, après ce film descendus dans une cave d’affinage avec un guide qui nous a expliqué comment procéder. Pour obtenir un bon St Nectaire, 3 conditions doivent être respectées : une température constante entre 8 et 12 °, une hydrométrie importante et enfin une ventilation régulière pour renouveler l’air. 

    La durée d’affinage est de 28 jours. Les fromages sont lavés à l’eau salée deux fois dans les trois premières semaines, puis, ils sont régulièrement retournés et frottés.

     

    Le fromage St Nectaire.

    Le fromage St Nectaire.

     

    Après toutes ces explications, et la vue de ces beaux fromages il était temps de déguster et d’acheter du St Nectaire bien sûr, mais aussi si nous le désirions d’autres fromages d’Auvergne. 

     

    Le fromage St Nectaire.

     

    La visite terminée, nous avons vite rejoint nos filles et nous leur avons consacré la fin d’après-midi. C’est sur les hauteurs de Murol qu’elles ont pu s’éclater dans un magnifique paysage.

     

     

    Le fromage St Nectaire.


    29 commentaires
  •  

     

    Le dolmen du parc à St Nectaire.

     

     

    Nous avons passé quelques jours dans le Massif-Central début septembre. Là, nous sommes à St Nectaire. Vous ne verrez pas « nos filles » sur ce post. Nous voulions visiter une fromagerie, elles n’y avaient pas leur place. Avant de goûter un morceau de cet excellent fromage, et d’en connaître son histoire, nous sommes partis en balade.

     

    Nous avons commencé l’après-midi, par une promenade digestive dans la forêt. Nous sommes allés voir le dolmen dans un parc, près du casino. Ce fut le 1er du Puy de Dôme à être classé monument historique dès 1875.

     

    Le dolmen du parc à St Nectaire.

     

    L’endroit est charmant, bien protégé du soleil par la forêt. Des jeux pour enfants ont été installés tout à côté, des tables ont été mises pour que le promeneur puisse s’y restaurer. 

     

    Tout à côté, il y une tour dont l’accès est protégé. J’ai cherché un peu partout, je n’ai pas trouvé ce qu’elle faisait ici ! Peut-être que mes copinautes du coin en seront plus et nous diront !

     

    Le dolmen du parc à St Nectaire.

     

    Il est temps d’aller plus loin, le Chef a sorti les lunettes, il étudie le plan de la ville remis par l’office du Tourisme, pour nous emmener vers d’autres découvertes. A bientôt !

     

    Le dolmen du parc à St Nectaire.


    24 commentaires
  •  

     

    Lavoir de l’abbaye à La Couronne.

     

     

    Voici la dernière balade que nous avons fait le dimanche juste avant nos vacances. Le camping-car était prêt pour le départ. Le lavoir du bourg de La Couronne venait d’être restauré, nous voulions voir cette restauration. La Chocolat’team est lancée, on y va !!!

    En février 2016, 9 pompiers spécialistes du sauvetage section déblaiement, venus de toute la Charente, sont intervenus pour sécuriser ce lavoir qui menaçait de s’écrouler. C’était dû à un automobiliste qui, ayant perdu le contrôle de son véhicule, a fait une sortie de route pour percuter le pauvre lavoir en contrebas ! Le conducteur n’a pas été blessé, mais le lavoir lui s’en est moins bien sorti ! Les pompiers ont posé des étais pour sécuriser toute la structure.

    Nous traversons souvent cette ville, banlieue d’Angoulême, et c’était triste de voir cette toiture et les piliers soutenus pour ne pas qu’ils s’écroulent. 

    Et puis un jour, nous avons vu que les étais avaient disparu ! Nous voulions voir s’il était bien rénové, et bien dès en arrivant, nous avons été contents de constater qu’il avait fière allure.

     

    Lavoir de l’abbaye à La Couronne.

    Lavoir de l’abbaye à La Couronne.

     

    Sa couverture a deux pans est soutenue par 6 piliers en pierre de taille. Son bassin est dans le lit d’un petit cours d’eau, La Charraud, une allée cimentée l’entoure, et l’eau coule abondamment.

    Nous avons continué notre promenade sur le sentier, les filles avaient elles aussi, un lieu à visiter.  

    La ville de La Couronne a investi dans un canisite ! Le voici ! c’est un enclos entouré de bois et rempli de sable. Elles ont vu mais non,  ça ne les a pas inspirées !!! 

     

     

    Lavoir de l’abbaye à La Couronne.


    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires