•  

    Week-end  dans le Maine et Loire : Ninya (1)

     

     

    Notre club de race prévoit parfois pour ses membres intéressés par le travail, des séances d’entraînement. Ce samedi, nous étions donc partis pour Bourgneuf en Mauges, retrouver Sophie notre coach.

    Nous voulions surtout que Ninya découvre tout en douceur ce qu’on allait lui demander par la suite, et surtout qu’elle rencontre d’autres chiots. Nous l’avions inscrite en « bébé » juste pour la découverte, et bien sûr H’Alhambra était dans le cours des « grands ». Nous la verrons évoluer dans le prochain article.

    Ninya avait un autre chiot avec elle, un petit lab noir de 4 mois, Nestor. Ils ont tellement fait la fête tous les deux pendant leur « récré » que je n’ai pas pu prendre de photos correctes tant ils remuaient !

    Redevenons sérieux !

    Premier exercice pour la petite : 30 secondes de "pas bougé". Bon ça démarre bien n’est-ce pas !

     

    Week-end  dans le Maine et Loire : Ninya (1)

     

    Mais dur dur de tenir quand on sait que le copain Nestor n’est pas loin, et que lui aussi ne pense qu’à rigoler !

    Ensuite Ninya a travaillé en ligne droite, à découvert, puis dans les grandes herbes, pas de soucis particuliers.

     

    Week-end  dans le Maine et Loire : Ninya (1)

    Week-end  dans le Maine et Loire : Ninya (1)

     

    Aucun problème pour elle non plus quand c’est le copain qui travaille. Elle patiente sagement (mais n’en perd pas une miette !).

     

    Week-end  dans le Maine et Loire : Ninya (1)

     

    Nous avons terminé la séance par des exercices à l’étang.  Chez nous, avec les pluies abondantes que nous avons eues, même si la Charente n’est plus en crue, il y a encore trop de courant pour mettre notre mistouflette.

    Elle a regardé l’apportable jeté à l’eau, a mis les pattes, et puis, non, elle ne s’est pas aventurée, et a regardé tristement le dummy s’éloigner.

     

    Week-end  dans le Maine et Loire : Ninya (1)

     

    Heureusement, une copine plus expérimentée est partie le récupérer !

     

    Week-end  dans le Maine et Loire : Ninya (1)

     

    1h d’entraînement et de concentration c’est suffisant! Il est temps de laisser la place aux grands.

     

     

     

    Week-end  dans le Maine et Loire : Ninya (1)


    12 commentaires
  •  

     

    Education Ninya mois de février.

     

     

     

    Nous venons de débuter tout doucement l’entrainement de Ninya aux examens du Retriever Club, les Tan et sélectifs.

    Nous avons commencé  le travail « à terre, » nous n’avons pas d’étangs près de notre domicile et avec ce temps exécrable, les bords de la Charente où nous avions l’habitude d’entraîner d’H’Alhambra,  sont gorgés d’eau ou inondés et plus dangereux encore, le courant est trop fort, donc nous verrons cette partie « travail à l’ eau » plus tard.

    Une fois par semaine, pendant la sieste de notre retraitée, qui n’a, je vous assure aucune envie de venir, nous partons Pierre et moi avec H’Alhambra et Ninya. Nous essayons d’instaurer entre elles deux une complicité qui n’existe pas vraiment, Pierre s’occupe pour cette partie « chasse » de Ninya et moi d’H’Alhambra (beaucoup plus calée que moi dans ce domaine) et qui a obtenu elle, il y a 5 ans ses examens. Durant cet entraînement, nous leur demandons de nous rapporter des dummies que nous lançons pour qu’elles les voient tomber ou alors nous les cachons, et elles doivent les trouver. C’est avant tout, la fonction première du retriever .

     

    Education Ninya mois de février.

     

    Nous n’oublions pas que Ninya est encore un bébé, nous lui envoyons de petits apportables pas trop lourds, et elle apprécie notre petite miss ! C’est une lignée chasse, ses parents sont de grands champions dans cette discipline, Elle ne laisserait pas sa place !! Elle est toujours en demande.

     

    Education Ninya mois de février.

     

    Pour l’occasion, nous avions un gibier mort, que j’étais allée poser dans le bois, les deux étaient ravies de le trouver et de nous le ramener. 

     

    pporter.Education Ninya mois de février.

    Education Ninya mois de février.

    Education Ninya mois de février.

     

    Après un quart d’heure de travail où chacune a rapporté  à tour de rôle dummies  et gibier, nous avons terminé par un exercice de « pas bougé » . Lors des divers examens du club de race, les juges vérifient la sagesse au poste : les chiens sont en battues et ne doivent partir chercher que sur ordre de leur maître. Pour l’instant, on débute à 30 secondes pour la tornade, et c’est bien suffisant ! 

     

    Education Ninya mois de février.

     

     


    28 commentaires
  •  

     

    Un moment à la Charmille.

     

     

     

    Comme chaque année, nos copains trufficulteurs nous avaient invités à déjeuner pour terminer ensemble la saison de truffes. A cette occasion, notre copine, une fine cuisinière, nous concocte un repas entièrement élaboré à la truffe de l’entrée au dessert. Tout était délicieux comme à l’habitude, mais j’ai particulièrement apprécié la mousse au chocolat truffée. Le goût de la truffe se marie très bien avec le chocolat.

    Seule NInya nous avait accompagnée, les chocos dorment sans problème 5 h durant à la maison, pour la tornade c’est beaucoup plus difficile !

    Là-bas, le temps du déjeuner, ma Nine est restée toute sage, tranquillement couchée entre nous deux, sans rien quémander, et surtout sans faire la folle avec la chienne de la maison.

    Il faisait très beau, après le repas, nous sommes sortis dans le jardin et là, les deux ont bien rigolé, après un temps d’adaptation, pour Ninya, craintive avec les autres chiens (sauf avec ses deux chocos bien sûr !)

     

    Un moment à la Charmille.

    Un moment à la Charmille.

     

    Puis, nous avons fait un tour dans la truffière. Vous savez pourquoi notre amie et Pierre creusent ?

     

    Un moment à la Charmille.

     

    Pour une dernière truffe de 20 gr environ, marquée par Ninya, odorante, mûre à point. Elle nous a été offerte :  une partie a été râpée dans une purée hier, nous en mettrons dans une omelette ce soir et le reste parfumera un Brie. 

     

    Un moment à la Charmille.

     

     

    Bravo ma puce ! Au revoir la Charmille, à l’an prochain ! 

     

     

    Un moment à la Charmille.


    31 commentaires
  •  

     

    Chiens heureux en balade !!

     

     

     

    Aujourd’hui, les filles avaient leur copain Dusty à la maison.  La Chocolat’team était contente de le retrouver, ça faisait quelque temps qu’ils ne s’étaient pas rencontrés. Ninya a fait sa connaissance. Au début, notre petite miss avait un peu peur de ce « poilu » mais au bout d’une petite heure, elle n’était plus du tout intimidée par le gentil Tity.

    Nous sommes partis en promenade sur le plateau d’Argentine. Tous les chiens sont à l’écoute d’Aurélie !

     

    Chiens heureux en balade !!

     

    Puis, tous sont intéressés par la balle que Pierre va lancer inlassablement. Dusty, H’Alhambra, Ninya la rattrapent au vol à tour de rôle.

     

    Chiens heureux en balade !!

    Chiens heureux en balade !!

    Chiens heureux en balade !!

     

    Notre mamie Cadix a vite compris, ses exercices ne sont plus de son âge, elle préfère traîner, regarder à droite, à gauche, s’occuper de ses mulots.

     

    Chiens heureux en balade !!

     

    Mais le temps passe vite, il nous faut donc  penser au retour. Avant de nous séparer nous concentrons les troupes avant d'immortaliser ce bon moment passé ensemble.

     

    Chiens heureux en balade !!

     

     

    Chiens heureux en balade !!


    29 commentaires
  •  

     

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

     

     

    La Chocolat’team se rend chaque mois à l’hôpital de Barbezieux. Ce mois-ci, nous ne sommes pas allés dans une des unités, mais au pôle d’activités et de soins adaptés.

    Cet accueil de jour s’adresse aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, ou d’autres maladies neuro-dégénératives comme la maladie de Parkinson par exemple.

    L’objectif consiste à maintenir l’autonomie et la socialisation, et également à soulager les aidants et les familles. Ce service assure aux malades les plus fragilisés un accueil à la journée comprenant le transport, le repas de midi, et des animations appropriées en petit groupe.

    Nous sommes venus vers 15 h, nous n’avions pas construit de programme particulier d’animation. Nous nous sommes installés dans le salon avec les résidents et le personnel présent. Notre seul but ce jour-là, était de distraire, faire travailler un peu la mémoire des Anciens présents quand cela était encore possible.

    Cadix et H’Alhambra sont allées voir principalement 3 personnes sur les 4 présentes. Une n’aimait pas les chiens, le personnel nous l'a précisé, alors, nous nous avons tout fait pour éviter le contact car notre visite n’est pas faite pour ennuyer et perturber, mais au contraire redonner un peu de vie à ces malades souvent prostrés, discuter avec eux si possible : savoir s’ils avaient eu des chiens, quelle race ou pourquoi (chasse – garder les vaches – juste pour la compagnie) ou seulement voir sur leur visage se dessiner un sourire, lorsque nos "filles" donnaient la patte pour dire bonjour et se faisaient caresser.

    Voici quelques photos de cette petite visite.

     

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

     

     

     

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.


    30 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires