•  

     

    Petit souci avec Ninya

     

     

    Dimanche dernier, avant la finale de foot, nous avions décidé de partir avec notre petite Tornade refaire le même entraînement que nous avions fait avec « notre coach » Anne à Villetoureix. Sur place, d'abord petit bain pour se décontracter.

    Puis, la séance de travail a commencé : Pierre a mis Ninya en position « au pied, pas bougé ». Elle avait vu l’apportable dans les mains de son maître, donc était attentive pour voir où il allait tomber. Ensuite il a lancé un dummy dans l’eau, s'est retourné, en a jeté un second à terre. Bien sûr, Ninya (bien briefée avant) ne devait partir que sur ordre et ramener l’apportable demandé soit à terre, soit à l’eau.

     

    Petit souci avec Ninya

     

    1er envoi (impeccable) 

    A terre :

     

    Petit souci avec Ninya

     

    Petit souci avec Ninya

     

    A l’eau :

     

    Petit souci avec Ninya

    Petit souci avec Ninya

    Petit souci avec Ninya

     

    Puis nous avons recommencé, à terre, sans problème, lors de son envoi à l’eau, notre petite est partie très vite comme à l’habitude, mais en regagnant le sol elle était sur 3 pattes. Donc arrêt de l’entraînement de suite, retour à la voiture. Ca a été difficile, il a fallu la monter dans le monospace.

    A la maison, j’ai téléphoné à notre véto (cabinet fermé ce jour-là). Nous avons décidé de lui donner de l’arnica et de lui poser de la glace sur la patte malade. Elle ne semblait pas avoir mal ni à la cuisse ni au genou, par contre elle  se plaignait dès qu’on lui touchait le pied.

    Lundi matin, Ninya était toujours sur 3 pattes, nous avons obtenu un rendez-vous dans la matinée. Elle a eu les deux vétos du cabinet rien que pour elle (+2 personnes pour la tenir sur la table et moi à côté prête à intervenir) ! C’est ça aussi une Tornade, il faut le savoir !!! Terrorisée, elle est difficile à contrôler.

    Les radios n’ont pas montré de fracture, en lui tondant entre les coussinets, sa véto attitrée a vu que la patte suppurait. Pierre s’est souvenu que l’autre jour il avait taillé ses haies piquantes, Ninya s’était alors piquée en marchant dessus, ça avait dû s’infecter et avec l’effort produit à l’entraînement, elle souffrait.

    Elle a eu droit à des piqûres de cortisone, des antibiotiques, un sérum antitétanique. Une heure après, elle reposait sa patte, nous finissons nos antibios demain, et ça devrait aller. Par sécurité, ce week-end, nous avons déclaré forfait pour le concours au naturel, qu’elle devait faire dans les bois samedi, mais elle fera celui sur carré sur l’herbe dimanche OUF !!!!  Nous avons eu beaucoup de stress. 

    Même pas le cœur d’apprécier notre campagne si belle en ce moment !

     

    Petit souci avec Ninya

     

     

     

     


    30 commentaires
  •  

    Entraînement cavage au naturel.

     

     

    Avec Ninya nous avons commencé l’activité de cavage « concours Van Cappel » c’est-à-dire, le travail au naturel en forêt.

    L’épreuve se déroule dans un bois, avec ou pas la présence de truffes sauvages et 3 truffes enterrées. Là, ce n’est plus la vitesse comme au concours sur carrés, qui est le moteur principal. Le juge observe et note le chien lâché 10 minutes sur une grande parcelle tirée au sort.

    Il regarde sa volonté dans le travail, son initiative. Il doit bien explorer sa partie de terrain, être devant son conducteur, utiliser le vent.

    Il observe également la complicité du binôme maître/chien, l’obéissance du chien, s’il fait travailler son nez, s’il n’est pas distrait par les odeurs de gibier par exemple, s’il marque la truffe convenablement.

    Cadix et H’Alhambra ont fait deux concours de ce type mais maintenant Cadix ne continue que les compétions sur carrés, et pas toutes, elle aime mais fatigue vite. Quant à H’Alhambra, ça ne lui plaît pas du tout, elle a peur : elle manque d’initiative, veut être toujours près de son maître. Autant sur une truffière plantée, Pierre peut lui faire chercher sur les arbres où le propriétaire du terrain, pense qu’il y a des truffes, autant là elle est mal à l’aise et perdue. Ce n’est pas notre but de l’embêter, nous l’avons compris et l’avons arrêtée.

    C’est donc un essai que nous faisons cette année. Pour le moment Ninya est en classe « débutant », et de ce fait ne peut prétendre à participer à la finale de ce championnat tant qu’elle n’est pas plus âgée et plus aguerrie. Sur le concours qu’elle vient de faire, elle a fini seconde (sur 3 jeunes chiens présentés) avec 82.50 points sur 100 et a eu le qualificatif excellent.

    Elle va faire un concours de ce type la semaine prochaine.  Pour cette raison, nous l’avons entraînée en enterrant dans un bois voisin de la maison, 3 truffes d’été trouvées il y a peu.

    Tout d’abord, décontraction de la miss en arrivant près du bois. Il faisait très chaud vers 15 h. Peu importe, notre tornade est à fond, tourne, veut jouer à la balle. 

     

    Entraînement cavage au naturel.

     

    Au bout de 5 minutes, son maître l’arrête, lui dit le mot magique «  truffe ! on va chercher la truffe » 

    Elle a compris qu’elle va travailler, s’arrête.

     

    Entraînement cavage au naturel.

     

    Puis elle s’enfonce dans le sous-bois avec Pierre.

     

    Entraînement cavage au naturel.

     

    Tout d’un coup, elle sent, gratte

     

    Entraînement cavage au naturel.

     

    Et bingo ! son maître n’a plus qu’à ramasser !

     

    Entraînement cavage au naturel.

     

    Elle a bien trouvé ses 3 truffes là, mais c’est un peu prématuré pour juger de ses capacités, tout reste à démontrer !

     

    Entraînement cavage au naturel.

     

     

     


    22 commentaires
  •  

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

     

    Salut à vous, j’suis la petite tornade. J’ai piqué le clavier de l’ordi à ma maîtresse. Tout va bien pour moi, j’ai 10 mois, suis devenue une grande fille, les chaleurs qu’ils appellent ça ! Cette affaire m’a isolée des autres pendant 3 semaines pff ! pas marrant !

    Bon, tout ça c’est du passé, dimanche j’ai retrouvé mes copains labs de travail, et nous avons fait ensemble un tout petit entrainement. Cadix était restée au frais à la maison, mais ma grande sœur H’Alhambra était avec nous, elle ne bosse plus dans cette activité, mais rassurez-vous, elle n’a pas été attachée tout le temps, elle a eu droit elle aussi à aller à l’eau et a fait quelques rapports pas mal du tout.

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

    Après, Anne notre coach a lancé des apportables et tous nous étions concentrés, fini de rigoler, c’était boulot !

     

    Entraînement à l’eau avec les copains. 

     

    D’abord notre Champion de travail Gump, il fait tout bien lui !

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

    Ensuite, c’est Must qui a bossé, bien aussi. Il est beau hein ? 

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

    Il est plus en avance que moi dans le travail, mais je m’accroche !!! et je vous garantie qu’à la maison le travail ça nous connaît, on aime tous ça mon maître, ma maîtresse et moi. On s’y colle souvent, et j’ai besoin d’être occupée, sinon je fais des bêtises (qu’ils disent eux ! moi j’vois pas) mais revenons au sujet.

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.+

     

    Ouf, j’ai enfin pu partir, mon maître me fait travailler la sagesse au poste comme souvent. Les autres y sont allés avant, j’suis la dernière, C’est moi dans la rivière, vous me reconnaissez ?  

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

     J’ai un peu les oreilles à l’oblique soi-disant :  moi, je les aime bien mes z’oreilles ! Vous en pensez quoi, vous ?

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

      

    Gump a fini de ramener le dernier dummy, il se secoue, je vais vous montrer le travail à terre également, mais. pas maintenant.  J’entends des bruits caractéristiques de soupe qui se prépare, j’vous laisse, je reviens dès que possible pour vous expliquer tout ça, maintenant, pas une seconde à perdre, je cours à ma gamelle, à la revoyure les amis…

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

     

     

     


    24 commentaires
  •  

     

    Promenade du dimanche.

     

     

    Il faisait très chaud cet après-midi, nous n’avions pas l’intention de mettre le nez dehors, « nos filles » avaient eu une grande promenade ce matin dans un champ proche de la maison. Mais, vers 16 h, les 3 se sont réveillées, et étaient bien décidées à partir en promenade.

    La température avoisinait le 30° et il n’était pas question qu’à cette température, notre mamie CADIX marche un long moment !

    Nous avons pris la voiture est sommes partis faire le tour du square de Ronsenac, commune voisine de Villebois-Lavalette.

    Nous n’avons pas la possibilité de les lâcher ici (il y a souvent des mamans avec leurs enfants qui jouent, et une route passagère juste devant) Mais dans notre voiture, nous avons toujours les grandes laisses élastiques et une longe.

    Ainsi équipés nous avons promené nos miss, les deux chocos toujours devant laisse tendue, alors que Ninya se tient en principe au pied, même si ici elle a tendance à passer un peu devant, ça reste raisonnable, et si nous lui demandons de se replacer, elle le fait très rapidement.

     

    Promenade du dimanche.

     

    En fait Cadix et H’Alhambra savent qu’il existe sur le côté un petit ruisseau, elle voulait aller y faire trempette, mais non pas aujourd’hui, la voiture était toute propre, et je n’avais pas prévu de serviettes pour les sécher. La baignade sera pour une autre fois !

     

    Promenade du dimanche.

    Promenade du dimanche.

     

    Après une petite halte dans ce coin équipé et ombragé, il est temps de retrouver la maison (et surtout le repas des troupes) qui commence à manifester leur idée de rentrer.

     

    Promenade du dimanche.

     

     

     

     

    Promenade du dimanche.


    33 commentaires
  •  

     

    En ce moment, nous ne sortons pas beaucoup, et nous n’allons pas beaucoup bouger en juillet et Août. (Trop de monde un peu partout !).

    Alors me direz-vous, comment s’occupe la chocoblack-team ?

    Tout d’abord Cadix : notre mamie reste très souvent à la maison, ou à l’ombre dans le jardin. Elle va bien, et chaque matin à la fraîche, en compagnie de Pierre et d’H’Alhambra elle va faire sa balade et si l’occasion se présente, elle fait une petite chasse aux mulots !

     

     

    Je suis allée à l’hôpital de Barbezieux mercredi. Pour la deuxième fois, c’est H’Alhambra qui m’a accompagnée. Nous avons visité ensemble des groupes de résidents dans deux salons et nous sommes allées voir quelques personnes en chambre.

     

     

    Avec elle, et Ninya, nous avons fait quelques petits entraînements de cavage. Nous participons à un concours en Dordogne samedi après-midi. Elles y sont inscrites toutes deux. Nous avions peur de la chaleur, et pour cette raison, Cadix restera à la maison. Nous ne partirons pas longtemps, c’est tout à côté de chez nous.

     

     

    Nous continuons aussi très régulièrement les rapports de chasse avec Ninya. Pour qu’elle prenne un peu plus de distance, nous allons sur le stade du collège et sur la promenade autour, nous plantons des piquets tous les 50 mètres, et nous lui lançons des apportables bien à découvert en ligne droite, aujourd’hui, elle nous a fait un sans-faute.

     

     

    A l’angle de deux chemins, Pierre continue également les directions droite, gauche et devant. Là aussi, elle progresse bien. Mais bien sûr, nous sommes conscients qu’il nous reste beaucoup à apprendre (elle comme nous) dans ce domaine !

     

     

     


    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires