•  

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

     

     

    Mardi dernier, pour la 1ère fois, Ninya est intervenue dans une maison de retraite. Pour l’instant, elle découvre, elle va dire bonjour à quelques résidents, ne voit que des personnes en salle et ne travaille vraiment qu’un petit quart d’heure.

    Elle est très jeune, très vive, et je ne veux pas brûler les étapes. Avant qu’elle ne s’énerve, je l’arrête, et reste au repos avec elle pour qu’elle décompresse. Heureusement, le binôme Pierre et H’Alhambra, est bien présent. Ils réalisent tous les deux presque la totalité de l’animation.

    Ninya a commencé à saluer quelques résidents (deux ou trois) sans sauter dessus. J’ai la chance qu’elle obéisse très bien, alors nous avons réalisé toutes les deux un petit parcours d’obéissance, tel qu’on lui avait demandé lors du CSAU.

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    Ensuite, nous nous sommes installées en retrait, et Pierre et H’Alhambra ont assuré comme d’habitude. H’Alhambra a passé un peu de temps à se faire caresser par les personnes qui le souhaitaient, ils ont fait des exercices d’obéissance.

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    Puis, quelques tours : ici Pierre pose une friandise sur chaque patte d’H’Alhambra, et quand les résidents disent « bon appétit » elle se jette sur les gâteaux et les dévore !

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    J’ai pris alors H’Alhambra, et c’est Ninya qui avec son maître a fait les exercices de rapport de chasse sur un canard en mousse. Il y avait plusieurs messieurs. Pierre leur a dit le rôle des retrievers pendant une chasse, et il a mis en pratique ces explications en faisant chercher et rapporter Ninya. Il leur a montré que Ninya était capable de partir sur son ordre, à droite, à gauche, devant, derrière etc…

    Pour ces exercices, je n’interviens pas, notre Tornade travaille uniquement avec son maître en concours, je ne veux donc pas mettre des « gestes parasites » qui pourraient par la suite provoquer des fautes lors des compétitions.

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    La qualité de mes photos est médiocre, elles sont faites avec mon petit APN. Dans une pièce avec de grandes baies vitrées, et des chiennes foncées, c’est quasiment impossible qu’elles soient nettes !!!

     


    23 commentaires
  •  

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

     

     

    Nous avons été contactés par ce service d’accueil de jour qui souhaitait notre visite. Cette structure accueille des personnes handicapées valides.

    Le projet de cet établissement porte sur 3 axes :

    Concourir à l’épanouissement individuel et à l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne, sociale et affective.

    Il les aide à s’insérer dans la vie professionnelle en leur proposant des stages en structures protégées.

    Il offre un cadre de vie chaleureux, adapté aux besoins des personnes accueillies uniquement en journée.

    Cet organisme propose des activités préprofessionnelles). Cela permet de développer les apprentissages et favorise une entrée en ESAT (autrefois CAT)  des personnes accueillies.

    Mais le SAJ propose aussi par le biais d’activités sportives, culturelles et de loisirs (d’où la demande de notre venue) l’accès à une vie sociale.

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

     

    Voilà pour la présentation de l’établissement. Voyons ensemble comment c’est passé notre visite.

    Lorsque je me suis entretenue avec l’Aide Médico-Psychologique, nous avons décidé ensemble d’emmener Cadix et H’Alhambra, plus calmes et plus aguerries au job que notre Tornade Noire, nouvelle promue.

    Pierre a donc pris H’Alhambra et moi Cadix. Nous avons dit bonjour, nous sommes présentés et avons également présenté nos filles. Puis, Pierre a proposé aux jeunes de lancer ou cacher ballon ou canard en mousse, pour qu’H’Alhambra leur rapporte.

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

     

     Il faisait beau temps, nous avons pu passer l’intégralité de la visite dehors, nous en avons profité pour nous balader dans le parc de l’établissement. Ceux qui le souhaitaient pouvaient tenir une des chiennes en double laisse avec Pierre ou moi.

    Mais nous avons remarqué que ce que recherchaient tous les résidents était le contact proche, direct avec les chiens. Alors nous avons passé un grand moment en caresses et brossage.

    Chaque chienne alors se colle à celui qui s’occupe d’elle, c’est un vrai moment de partage, de communication entre eux. Nous sommes alors, nous les maîtres , un peu en retrait, mais assez proches quand même s’il y avait besoin d’intervenir rapidement. Ce n’était pas le cas lors de cette visite. Toutes ces personnes, même si elles sont d’un naturel vif et malgré parfois la difficulté dans la coordination de leurs gestes, ont fait preuve d’une grande douceur. D’ailleurs Cadix était si bien qu’elle en ferme les yeux, prête à s’endormir, vous pouvez le constater sur la dernière photo !

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.


    24 commentaires
  •  

     

    Validation Ninya.

     

     

    Ma Belle Tornade a eu 13 mois en octobre !! l’ âge pour elle de devenir « Chien Médiateur » mais pour ça il fallait aller à l’école deux jours, et obtenir le fameux « diplôme ».

    Je tenais à faire valider Ninya par l’Association « d’un cœur à l’autre». C’est dans cette structure qu’H’Alhambra a été validée. Je m’y sens bien. Nous partageons les mêmes valeurs. Alors nous avons décidé d’aller à Storckensohn, en Alsace pour y faire le stage organisé fin octobre.

    J’étais partie confiante car depuis toute petite, Ninya fréquentait les couloirs de l’hôpital de Barbezieux chaque mois, avec son maître, elle venait nous attendre dans le hall lorsque j’étais en intervention avec l’une des deux chocos.

    De plus, je l’avais emmenée dans deux structures, en fin de séance, nous rentrions H’Alhambra à la voiture et elle venait retrouver « sa » Cadix, elle disait bonjour aux résidents, restait 5 minutes et nous repartions ensuite.

    Je ne redoutais qu’un moment : le temps des cours pratiques. Ninya ne reste jamais longtemps tranquille, elle est très vive, et je la voyais mal rester couchée à mes pieds, entre deux autres copains pendant un laps de temps assez long, j’avais peur qu’elle mette le bazar ! Elle aime bien rigoler ma louloute !

    Voilà, nous allons monter dans la salle de cours, la photo est un peu floue, tant la queue de ma miss remue, elle veut aller jouer avec tous les copains autour ! Pas le moment P’tite Miss, on se calme !!!

     

    Validation Ninya.

     

    Les choses sérieuses commencent ! Les 12 stagiaires sont installés, les éducs aussi, c’est parti pour 2 heures au moins chacun avec son chien à ses côtés. Je fais le stage avec d’un côté ma copine Nadine et Noa  sa lab choco, et de l’autre ma copine Cathy et sa golden. Ca se passe pas trop mal ! Ma Nine observe, bouge parfois, je me baisse, lui fait signe de se coucher et elle se calme ! Ca va ! Je suis rassurée !

     

    Validation Ninya.

    Validation Ninya.

     

    Puis viennent les stages pratiques :

    Au niveau marche en laisse, sans laisse, rappel, tout ce qui touche l’obéissance, aucun souci pour nous, je n’ai pas de photos, mais tout s’est super bien passé, j’ai la chance d’avoir le contact avec Ninya elle est bien à mon écoute.

    Nous avons aussi fait plusieurs tests en double laisses avec béquilles, déambulateurs, chariots, là un peu plus compliqué pour ma miss qui ne se coordonnait pas facilement à la marche du patient, c’est à retravailler, c’est sûr ! Elle n’était pas très à l’aise.

     

    Validation Ninya.

     

    Ensuite, nous avons simulé des visites en chambre. Notre Présidente joue ici le rôle d’une malade, et elle, plus un éducateur étudient les réactions de la chienne, et également observent comment j’aborde le malade , surveille Ninya etc…

     

    Validation Ninya.

     

    Nous avions comme à l’école droit à des récrés, et là Ninya est bien contente de retrouver son maître et ici sa Cadou.

     

    Validation Ninya.

     

    Bien sûr, en fin de stage, nous avons fait une photo de la promotion Hamabost : Présidente, éducs, bénévoles venus aidés, et binômes venus eux gagner le fameux diplôme.

     

    Validation Ninya.

     

    Pour terminer, nous voici, toutes les deux lors de la remise de notre sésame par le staff : nous allons commencer tout doucement avec Ninya dans les structures. Elle va la 1ère année venir avec les chocos, elle fera exclusivement de l’animation, à savoir, dire bonjour aux résidents, participer lors d’exercices d’obéissance, des rapports de ballons ou de canards en mousse, un peu d’agility,  Je garderai les chocos principalement  H’Alhambra qui se débrouille comme une vraie chef  pour les « situations plus délicates »  (visites en chambre, enfants autistes). Ninya est encore bien jeune, il faut lui laisser le temps de mûrir.

     

     

    Validation Ninya.

     


    30 commentaires
  •  

     

    Atelier novembre Barbezieux.

     

     

    Je vous parle souvent de nos interventions mensuelles effectuées à l’hôpital de Barbezieux à l’accueil de jour Alzheimer tous les 4 ou bien les visites que je fais avec Cadix et maintenant parfois H’Alhambra dans les chambres des 6 services de la maison de retraite et de l’unité long séjour.

    La psychomotricienne de cette structure nous a contactés pour que nous construisions ensemble un programme trimestriel basé sur un petit parcours de marche réalisé avec les chiens, du brossage, et sur un travail de la gestuelle. Le but de nos toutounes étant d’inciter le malade à sortir de son isolement, agir, bouger un peu.

    C’est surtout H’Alhambra qui a participé avec son maître. Nous avec Cadix ne sommes pas restées inactives, nous avons fait un ou deux parcours seulement, mais Cadix s’est faite caressée. Dans cet hôpital, elle est très connue, les gens se souviennent d’elle, depuis le temps qu’elle y intervient. (7 ans). Je rencontre les résidents en chambre très régulièrement, nous discutons souvent à 3, le résident, l’animatrice et moi. Nous voici ici lancés, pour un parcours chariot. Bon ! Ca a pas trop mal marché !

     

    Atelier novembre Barbezieux.

     

    Voici H’Alhambra en double laisse, remarquez comme elle est attentionnée. Elle a son bandana elle sait qu’elle travaille, qu’elle doit être attentive. 

     

    Atelier novembre Barbezieux.

    Atelier novembre Barbezieux.

    Atelier novembre Barbezieux. 

     

    Plus compliqué pour le patient : se baisser et passer sous la barre, pff… Avec H’Alhambra tout est facile…

     

    Atelier novembre Barbezieux.

     

    L’équipe des messieurs a flashé sur H’Alhambra, notre discrète Pestouille ! Il faut dire qu’elle a fait de beaux rapports de canards et de mouettes ! ça fait remonter les souvenirs de chasse ! 

     

    Atelier novembre Barbezieux.

     

     

    Atelier novembre Barbezieux.

     


    25 commentaires
  •  

     

    Ma Cadou, notre chère Cadou.

     

     

    Lors de notre dernière visite à l’hôpital de Nontron, Cadix était avec nous bien sûr, et comme je vous l’ai déjà écrit, elle est maintenant en pré-retraite, je dirais même que quelquefois, elle vient dire seulement bonjour aux résidents, et seul le binôme Pierre et H’Alhambra travaille, Cadou se repose pendant ce temps et moi, je me contente de parler aux participants et de prendre quelques photos.

    Lors de notre venue en septembre, Cadix n’avait pas envie d’être attachée, elle voulait être active, ce que nous avons fait, il ne fallait pas me le dire deux fois, j’adore travailler avec elle. Notre complicité depuis 7 ans que nous « pratiquons » ensemble est totale dans ce domaine.

    Alors elle a dit bonjour comme le fait ici notre douce H’Alhambra, ma gentille Pestouille.

     

    Ma Cadou, notre chère Cadou.

     

    Puis l’atelier a commencé, le seul but étant de faire participer les résidents en leur faisant travailler la mobilité et aussi en échangeant avec eux : souvent ils restent murés dans  leur silence, solitaires, fatigués et bien diminués par la maladie. Un sourire, un mot reste une victoire.

    Cadix était donc avec moi comme elle en avait manifesté le désir. Cette dame au début ne voulait pas la voir, je l’avais peut-être abordée trop tôt, pas comme il faut, (suis pas du métier moi, je n’en connais pas toutes les ficelles !) mais Brigitte, notre ergothérapeute est alors intervenue, cette dame a tendu la main et Cadou y a posé sa patte, le visage de cette pensionnaire s'est éclairé aussitôt.

     

    Ma Cadou, notre chère Cadou.

     

    Nous avons réalisé ensemble tous les exercices de l’atelier « gymnastique avec les chiens ».

     

    Ma Cadou, notre chère Cadou.

    Ma Cadou, notre chère Cadou.

     

    Je dirai que nous avons escamoté un peu le slalom, ce n’est pas une de nos spécialités : le voici effectué avec brio par Pierre et H’Alhambra.

     

    Ma Cadou, notre chère Cadou.

     

    Pour nous ça a été plus compliqué, avec ma jupe à froufrous et le manque de souplesse des deux réalisatrices ! Nous avons dû déclarer forfait pour cet exercice ce qui a eu l’avantage de déclencher les rires des résidents.

     

    Ma Cadou, notre chère Cadou.

     

    Nous ne reviendrons à l’hôpital de Nontron qu’en novembre maintenant. L’heure des vacances arrive, nous partons visiter l’Alsace en Octobre, où nous attend un vrai challenge pour Ninya et moi, j’espère que nous allons réussir, nous vous en parlerons plus tard. 

    Un dernier mot sur cette visite : Nous travaillons toujours avec deux ergos, Brigitte, et Solène notre « petite ergo Bretonne, fournisseuse de mouettes » qui part vers de nouvelles aventures. Nous voulions te dire Solène que Pierre et moi avons apprécié ce temps passé avec toi, nous te remercions de ta disponibilité avec nous, de ton professionnalisme, ta gentillesse, et ta bonne humeur. Nous te souhaitons « bon vent » et nous Brigitte, c’est avec grand plaisir que nous vous retrouverons en novembre pour une nouvelle année « d’ateliers ».

     

     

    Ma Cadou, notre chère Cadou.

     

     


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique