•  

     

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

     

     

    Une de nos ergothérapeutes de l’hôpital de Nontron nous avait demandé depuis longtemps de trouver un moment pour nous rendre, exceptionnellement à St Pardoux, autre établissement, où elle intervient régulièrement. Il s’agissait là d’une simple animation, que les résidents voient les chiens, aient la possibilité de les caresser et d’échanger avec nous.

    Durant ce mois d’Août, nous avons eu un créneau, et ce mercredi nous nous sommes rendus dans ce joli petit bourg de Dordogne.

    Le rendez-vous était pour 15 h, mais sachant que ce village possède un restaurant renommé, nous y avons fait halte à midi. Le temps était gris, pluvieux par moment et assez frais : formidable pour nous ! Pas de questions à se poser pour la Chocolat’team qui dès les portes du monospace  fermées ont commencé leur sieste.

    Nous voilà attablés pour cette simple formule :

    Magret aux cèpes – salade fromage de chèvre et café gourmand pour Pierre.

    Assiette gourmande composée de foie gras, magret fumé, salade, tomates cerises et confites, mangue, et dessus un morceau de fromage de chèvre, puis une glace rhum raisins et un café, pour moi. 

    Nous avons bien apprécié.

     

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

     

    Après notre repas les miss ont fait une courte balade : pas question d’arriver toute mouillées à la maison de retraite ! 

    Nous étions à l’heure au rendez-vous,  un grand nombre de résidents avaient répondu présents, plusieurs d’entre-eux avaient des membres de leur famille dans la grande salle. Aussitôt, les filles ont été lâchées, et elles sont allées dire bonjour à tout le monde. 

     

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

     

    Puis H’Alhambra a fait des exercices d’obérythmée avec son maître, ainsi que des rapports, avec un tout nouveau canard vert, ça l’a mise en joie !!!

     

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

     

    Cadix attachée dans un coin de la pièce, regardait avec envie. Elle voulait participer.

     

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

     

    Alors, nous avons pris le relais toutes les deux. Elle s’est surtout faite caresser. Elle rappelait son chien à cette dame, toute contente et émue. C’était un peu confus pour elle, elle pensait que je lui avais ramené son toutou !

     

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

     

    Cadou a terminé en, ramenant balles et canards aux résidents qui lui lançaient !

     

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

     

    Mais une heure c’est vite passé, le goûter arrivant, nous avons pris congé. Nous avons prévu de revenir cet hiver faire une petite visite.

     

     

    EHPAD ST Pardoux la Rivière.

     

     

     


    29 commentaires
  •  

     

    Visite de la Chocolat’team en unité protégée.

     

    De temps à autre, lors de nos visites en maisons de retraite, nous intervenons dans les unités protégées pour essayer de distraire des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

    Ces unités sont fermées, car elles sont réservées à des personnes qui sont à un stade avancé de la maladie. Elles ont parfois des troubles de comportement, sont agitées ou au contraire complètement amorphes et présentent des signes de démence. Celles qui sont valides déambulent sans but dans les couloirs, elles pourraient échapper à la surveillance des soignants, et partir on ne sait où ! C’est pour cette raison, qu’on ne peut en sortir qu’en composant un code sur un digicode. 

    Notre rôle ici est très limité. Pour ces grands malades qui en plus de la perte de la mémoire ont aussi des difficultés à effectuer des gestes et à manipuler des objets de la vie quotidienne, s’ils font attention à nous, qu’ils voient nos chiens, nous leur proposons un brossage de nos miss.

     

    Visite de la Chocolat’team en unité protégée.

     

    Là, nous sommes avec une dame malade, bien isolée, qui ne communique plus. Elle n’a pas remarqué qu’H’Alhambra était près d’elle. Annie notre animatrice lui signale la présence de la chienne que Pierre a fait coucher sur une chaise. Là, nous n’intervenons pas, nous laissons faire notre référent qui sait comment procéder avec chacun. Il ne faut pas effrayer. Annie capte l’attention de cette dame, lui montre comment caresser notre petite Pestouille, la dame une fraction de seconde a vu la chienne, a pu la caresser avec l’aide de l’animatrice, et a esquissé un sourire. 

     

    Visite de la Chocolat’team en unité protégée.

    Visite de la Chocolat’team en unité protégée.

    Visite de la Chocolat’team en unité protégée.

     

    Dans ces services, nous ne faisons pas grand-chose, mais au bout d’une heure nous sortons bien fatigués tous les quatre. Cependant, les soignants, les animateurs de toutes ces structures, nous disent que les malades qui ont côtoyé les chiennes sont apaisés après notre passage.

     

     

    Bravo mes filles !

     

    Visite de la Chocolat’team en unité protégée.


    32 commentaires
  •  

     

    Ehpad Villebois Juin.

     

     

    Nous allons chaque trimestre à la maison de retraite de Villebois Lavalette, Cadix et moi. Dans cette structure, nous sommes « managées » par Isabelle qui prépare notre venue, nous accueille, et nous dirige vers les personnes qu’elle souhaite que l’on visite (souvent) en chambre.

    Depuis quelque temps, nous rencontrons chaque fois Mme X…. qui aime beaucoup les animaux. Elle est en fauteuil roulant mais attend toujours notre venue à l’entrée de l’établissement. Pour cette visite, petit souci pour nous, Cadix vieillit, elle est fatiguée par la chaleur (elle vient d’avoir 10 ans). Pour H’Alhambra, c’est plus difficile ce genre de visite, elle, elle préfère les animations pures, elle est très sensible, un peu craintive, et travaille habituellement avec son maître.

    Pour régler ce problème, Pierre m’a proposé de nous suivre en tant qu’accompagnateur, et de ce fait Cadix resterait au frais se reposer à la maison.

    Mme X……….. était bien présente à notre arrivée, mais Isabelle m’a dit qu’elle ne la sentait pas bien depuis quelques jours et que le personnel n’arrivait pas à savoir ce qui se passait car cette dame ne s’exprime pas beaucoup..  Isabelle  voulait voir si Mme  X ….. acceptait notre présence, car elle n’avait pas souhaité participer à la dernière venue d’ânes, qui  tout comme nous, visitent régulièrement les résidents (dans le parc de l’établissement eux !!). 

    Nous sommes allés tous dans sa chambre. Mme X…. a caressé H’Alhambra . Elle était contente, riait, elle qui ne parle plus beaucoup a dit H’Alhambra (Chapeau ! Pas facile à prononcer, Cadix se dit plus aisément). Cette dame savait que c’était bien la petite sœur qui était présente ce jour-là.

     

    Ehpad Villebois Juin.

    Ehpad Villebois Juin.

     

    Isabelle lui a proposé de tenir H’Alhambra, et de partir dans une chambre avec nous, voir une nouvelle résidente qui venait d’emménager et qui souhaitait nous rencontrer. Nous sommes donc tous partis : Isabelle soutenant Mme X...... si nécessaire, Ha, et Pierre à qui j’avais remis la double laisse. Moi, je suivais avec le fauteuil roulant en cas de fatigue de Mme X.......

     

    Ehpad Villebois Juin.

     

    Nous avons passé un petit moment chez la nouvelle pensionnaire. Mme X….. riait et était très fière car c’était elle qui avait la laisse (moi j’avais repris la seconde au cas où….).

     

    Ehpad Villebois Juin.

    Ehpad Villebois Juin.

     

    Puis, nous sommes allés à la salle à manger tous ensemble il était 16 h. Exceptionnellement, nous sommes rentrés dans la pièce, Mme X ……. ne voulant plus manger, Isabelle voulait voir si la présence d’HA aiderait. 

    Nous avons investi un petit coin, et Mme X……. a seulement accepté de manger un peu de gâteau au chocolat. Elle en aurait bien donné des petits morceaux à une demoiselle qui n’attendait que ça, mais nous avons expliqué que le chocolat ne convenait pas du tout aux chiens, même s’ils étaient couleur chocolat !!!

     

    Ehpad Villebois Juin.

     


    40 commentaires
  • La convalescence est finie !

     

    Cadix ne devait reprendre ses visites en hôpital et maison de retraite qu’en mai. Elle a retrouvé la forme notre Cadou, et elle aime bien ! Alors, nous avons repris au ralenti, juste deux structures visitées ce mois !

     

    Et elle était ravie notre miss.Comme nous ne voulons pas qu’elle se fatigue trop, elle n’a fait qu’une visite en chambre, et encore d’un monsieur qui n’était pas alité. Je ne veux pas qu’elle fasse trop d’efforts, même si ses plaies sont maintenant tout à fait refermées.

     

    La convalescence est finie !

     

    Nous avons passé presque toute la visite dans la grande salle. Elle était contente de retrouver toutes ces personnes qu’elle connaît depuis quelques années maintenant, elle a repris ses automatismes. Je l’ai faite un peu travailler, et sa petite sœur est venue en renfort.

     

    La convalescence est finie !

    La convalescence est finie !

    La convalescence est finie !

     

    Ensuite, Pierre voulait faire faire également des exercices à H’Alhambra, qui comme d’habitude a mis tant d’ambiance avec son canard, qu’elle en a perdu son bandana. Mais Cadix est venue elle aussi, elle voulait travailler avec son maître également.

     

    La convalescence est finie !

     

    Même si H’Alhambra aime rigoler, faire la folle, elle sait aussi être câline et toute douce ! Je suis fière de vous les filles !!!

     

     

    La convalescence est finie !

     


    28 commentaires
  •  

     

    H’Alhambra, Ehpad Villebois mars.

     

     

    Bonjour les amis ! C’est moi la P’tite Pestouille ! Bon, je suis toute seule à bosser, et j’assure….. Cadix se remet doucement, et est indisponible encore tout avril pour nos visites en structure. Je suis allée toute seule, avec mes maîtres à l’unité Alzheimer, comme convenu dans notre calendrier.

    Moi, ce que j’aime, c’est rigoler, faire le clown avec mon meilleur complice, (mon maître, vous l’aviez compris !), mais je ne suis pas très à l’aise quand les gens sont tristes. 

    Voilà notre entrée, je suis avec ma maîtresse qui fait le tour de tout le monde pour que je prenne bien possession des lieux. Les résidents sont calmes, contents de me voir.

     

    H’Alhambra, Ehpad Villebois mars.

     

    Isabelle l’aide-soignante a préparé notre intervention, elle nous dirige vers les personnes qu’elle souhaite que l’on voie.

     

    H’Alhambra, Ehpad Villebois mars.

    H’Alhambra, Ehpad Villebois mars.

     

    D’habitude, cette dame marche avec Cadix. Elle est toujours en fauteuil roulant ou en déambulateur. Là, on a tenté la double laisse mais avec mon maître comme conducteur. Avec lui, je suis bien à l’aise, on a l’habitude de bosser ensemble, on a une bonne complicité. 

    Je vous assure qu’elle était fière la dame ! et qu’elle riait !! C’était que du bonheur !

     

     

    H’Alhambra, Ehpad Villebois mars.


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique