•  

     

    Atelier juin Nontron.

     

     

    Comme chaque mois, Pierre et H’Alhambra faisaient les coachs sportifs jeudi dernier à l’hôpital. Notre atelier mensuel est très suivi. Le temps de cette séquence, je reste souvent près de Cadix. Après avoir dit bonjour aux résidents, elle va se coucher, ne veut plus travailler.

    Il faut dire que cet atelier est très au point maintenant. HA dit en chien ce qu’il faut faire, si elle lève une patte avant, Pierre traduit ce geste en montant ses bras le plus haut possible, et les résidents suivent !

     

    Atelier juin Nontron.

     

    Ensuite, coupe du monde de foot oblige, Pierre a revêtu sa casquette de supporters des bleus, il a expliqué à notre Pestouille, que ce n’était pas la mouette à l’honneur aujourd’hui, c’était le ballon rond que les résidents devaient lancer. Pas de souci, H’Alhambra est toujours prête à bloquer et prendre.

     

    Atelier juin Nontron.

    Atelier juin Nontron.

     

    Il y a les chiens, alors j’arrive ! dit cette dame 

     

    Atelier juin Nontron.

     

    Et puis, Cadou s’est levée, elle était reposée et voulait travailler et surtout avoir une récompense. Alors elle a fait un parcours d’obéissance avec moi, les ordres étaient donnés par les résidents, sur le carton blanc qui leur avait été remis.

     

    Atelier juin Nontron.

     

    Là, un salut (pas parfait)  mais pas grave ! H’Alhambra a refait derrière

     

    Atelier juin Nontron.

    Atelier juin Nontron.

     

    J’ai voulu terminer par le passage dans les cerceaux et mettre ma mamie au repos.

     

    Atelier juin Nontron.

     

    Mais non, Cadix a vu qu’H’Alhambra était entrain de se faire brosser, elle est vite venue, quelquefois qu’un gâteau tomberait de la poche de Pierre !

     

     

    Atelier juin Nontron.


    32 commentaires
  •  

    Chocolat’team Belzagot Juin.

     

     

    Jeudi dernier, nous étions à l’Ehpad de St Laurent de Belzagot. Nous nous rendons dans cet établissement chaque trimestre, beaucoup d’activités sont proposées aux résidents, ils ont eu à choisir entre atelier informatique ou visite des chiens, c’est nous qui avons gagné Youpi !!!

    Nous préparons nos Anciens à la retraite de Cadix, tous sont contents de la voir. Aussi, en fin de visite la dernière fois, nous avons rentré les chocos dans la voiture et fait rentrer dans la salle la tornade noire, 5 minutes juste pour qu’ils la voient. Cette fois, ce n’était pas possible, la p’tite miss est en chaleur.

     Cadix est toujours contente d’arriver, de recevoir des caresses, mais au bout de 10 minutes, elle fatigue, et je dois l’arrêter. Cela s’est encore vérifié ce jour-là. Quand j’ai voulu faire une petite démo d’éducation avec elle, elle m’a vite fait comprendre que non vraiment, elle ne voulait pas, alors je l’ai laissée se reposer tranquille dans la salle auprès de nous.

     

    Chocolat’team Belzagot Juin.

    Chocolat’team Belzagot Juin.

    Chocolat’team Belzagot Juin. 

     

    Donc pendant quelques mois, tout repose sur H’Alhambra. Elle est sollicitée quand on anime, elle est partante comme elle l’a toujours été que ce soit avec des personnes âgées ou des enfants. Elle a pour l’instant délaisser sa mouette pour un ballon, Coupe du Monde oblige.

     

    Chocolat’team Belzagot Juin.

    Chocolat’team Belzagot Juin.

     

     Par contre, ce qui est nouveau, c’est que je la prends maintenant régulièrement en chambre visiter individuellement les gens souffrants et parfois très malades. Les premières années lorsque je tentais de l’habituer, je la sentais assez timide, réservée et parfois mal à l’aise. De ce fait, je ne l’ennuyais pas et je prenais systématiquement Cadou. Cela fait deux fois que je l’emmène en me disant que si je la voyais bailler, souffler, j’arrêtais de suite, comme je l’avais déjà fait.  Mais non, maintenant, notre Pestouille s’est bien aguerrie : elle va au contact de la personne qui nous reçoit, se montre douce, et fait preuve d’empathie. Je commence à prendre grand plaisir à travailler avec elle.

     

     

    Chocolat’team Belzagot Juin.

     

     


    26 commentaires
  •  

    Ehpad Villebois Juin.

     

     

    Ce mardi, nous étions en voisin à l’ehpad de notre commune. Pour cette visite trimestrielle, et comme souvent maintenant, c'est H’Alhambra qui m’accompagnait. Cadix était restée à la maison, elle se reposait. Elle dort beaucoup, et c’est sans regret et sans inquiétude qu’elle nous voit partir.

    Dans cet établissement, Isabelle est notre référente. Elle a l’habitude de me passer un mail avant dans lequel elle m’indique ce qu’elle souhaite faire.

    Le programme était visite de deux personnes et essayer par le biais d’une promenade avec HA, de les faire quitter leur chambre pour les distraire un peu. Isabelle savait que ces deux personnes aimaient beaucoup les animaux. Elle pensait que la présence d’H’Alhambra les inciterait à sortir.

    C’était deux résidents que je ne connaissais pas. Je me suis présentée et HA également en donnant sa patte.

     

    Ehpad Villebois Juin.

    Ehpad Villebois Juin.

     

    Il ne pleuvait pas, mais comme il y a pas mal de chats à l’extérieur de l’établissement, j’ai demandé à Isabelle de faire, par sécurité, la balade dans l’établissement.

    Avec la dame, nous nous sommes promenés dans les étages, et comme cette maison de retraite est bien décorée, nous nous sommes arrêtés devant les tableaux modernes accrochés aux murs, pour bien les regarder. 

    Avec le monsieur, nous avons fait la même promenade. Il était tout content de tenir HA. Nous avions chacun notre laisse (par sécurité). Il habitait par le passé la même commune que mes parents, nous avons bien discuté tous les deux. Comme je le dis souvent, dans cette activité j’apprends beaucoup. Là, par exemple, j’ai écouté avec beaucoup d’intérêt, la vie de mon petit village, calme maintenant, mais qui était autrefois un gros bourg animé avec beaucoup de commerces aujourd’hui disparus.

     

    Ehpad Villebois Juin.

    Ehpad Villebois Juin.

     

    Une heure c’est très vite passé, nous nous sommes quittés pour le 4 heures, ce monsieur avait l’œil pétillant, ça fait plaisir, et moi j’étais très contente de mon H’Alhambra qui dans cette activité ne se sentait bien qu’accompagnée de son maître et qui devient maintenant le pilier de notre équipe. Cadix continuera ses visites principalement quand nous ferons des animations en salle. C’est ainsi plus facile qu’elle dise bonjour 5 minutes pour ensuite se reposer et laisser la place à H’Alhambra. Ninya va se faire valider en octobre, je travaille beaucoup à cet effet avec elle à la maison, et Pierre vient toujours m’attendre avec elle, dans les couloirs des structures pour qu’elle s’habitue aux déambulateurs, aux chariots (les Anciens c’est déjà fait, elle sait qu’ils donnent plein de caresses, et ça elle aime !).  Par la suite, durant un an ou deux, elle s’habituera doucement au job, en nous accompagnant en animations et en participant juste un petit peu au début.

     

    C’est une page qui se tourne ! Mais  regardez elle est en forme notre Cadou et encore bien pétillante !

     

    Ehpad Villebois Juin.

     


    29 commentaires
  •  

     

    Mon engagement dans le binôme chien médiateur

     

     

    Nombreux sont ceux qui lisent mes articles du blog relatifs à nos actions de médiation avec nos labs.

    Je parle beaucoup du travail de nos louloutes mais je souhaite aujourd’hui écrire ce que moi je ressens, et ce que je m’impose.

    Plusieurs de mes amis blogueurs me disent que ça doit être dur, qu’ils ne pourraient pas le faire. Oui, au début, j’étais parfois « remuée » devant des situations difficiles pour lesquelles je n’étais pas préparée, mais avec le temps, je me suis forgée une carapace, en me disant que je viens apporter un peu de bonheur et d’écoute. De plus, si je tisse des liens d’amitié avec certains malades, ce ne sont pas des êtres proches.

     

    Mon engagement dans le binôme chien médiateur

    Mon engagement dans le binôme chien médiateur

    Mon engagement dans le binôme chien médiateur

     

    Comme je le dis souvent, je n’ai pas de formation médicale, donc il est impératif que pour chaque visite notre équipe soit encadrée par un ou plusieurs membres du personnel soignant. Souvent, c’est une relation privilégiée qui s’installe avec les ergothérapeutes, les infirmières, aides-soignants, ou avec les animatrices.

     

    Mon engagement dans le binôme chien médiateur

     

    Il arrive aussi, que malheureusement ce dialogue n’existe pas, ou trop peu, et c’est bien regrettable. Je le déplore, car je ne décrypte pas forcément toujours ce que pense un malade figé. En conséquence, j’évite d’aller l’importuner, alors que si je savais que la présence des chiens lui apporterait un certain réconfort, je « pousserais la porte » et engagerais conversation.

    Je me dois  d’intervenir régulièrement selon un planning défini bien à l’avance entre l’établissement qui nous accueille et nous. Je m’y tiens par respect pour les malades qui nous attendent et aussi pour le personnel détaché à notre accompagnement. 

    Lors de ces visites, il n’est pas rare de me voir assise, entrain, d’échanger avec les résidents, mon rôle est de me montrer disponible durant cette heure de visite, d’écouter ce que mon interlocuteur veut me confier, je n’ai pas la blouse, je suis de l’extérieur, c’est plus facile de recueillir les confidences ainsi. J’essaye d’ apporter un peu de chaleur humaine, je me veux  gaie, je m’habille souvent en jeans à cause des chiens, mais j’ai toujours un peu de maquillage, c’est la fête quand les chiens viennent ! Je souhaite que durant le temps de la visite mes interlocuteurs oublient un peu leurs soucis de santé. 

     

    Mon engagement dans le binôme chien médiateur

     

    Pour cela, je suis bien aidée par la présence de mes filles, qui elles stimulent le malade et favorisent l’établissement du contact.

     

    Mon engagement dans le binôme chien médiateur

     

    Ma conclusion : Un job facile, pas toujours cool, il faut bien l’admettre ! Je suis en retraite, c’est du bénévolat, si je répondais à toutes les demandes, je pourrais avoir un boulot à plein temps ! Mais je perdrais alors l’envie de faire plaisir, alors non !! Je m’y refuse.

     

    Ma récompense : le regard, le sourire, des personnes visitées constituent pour moi, un formidable encouragement à continuer !

     

     

    Mon engagement dans le binôme chien médiateur

     

     

     

     

     

     


    29 commentaires
  •  

     

    Nontron, visite avril.

     

     

    Une surprise attendait les résidents de l’hôpital de Nontron. Ce mois, ce n’était pas Cadix qui accompagnait H’Alhambra, notre mamie était restée à la maison au repos ce jeudi. Elle avait laissé sa place à Ilios, et à sa maitresse Marjorie, adhérents comme nous à  l’association, « chiens médiateurs ». Ils venaient exceptionnellement de la région bordelaise pour participer à l’un de nos ateliers mensuels.

    Tout d’abord, Ilios et H’Alhambra ont fait le tour des résidents présents, Marjorie en a profité pour se présenter elle, et son berger australien. Lui et H’Alhambra sont devenus de suite copains. Moi, n’ayant pas Cadix, je me suis contentée de prendre l’appareil photo, et j’ai « mitraillé ».

     

    Nontron, visite avril.

     

    Ilios s’est de suite intégré, et avec notre p’tite Pestouille, ils ont dirigé l’atelier gymnastique et mobilité.

     

    Nontron, visite avril.

    Nontron, visite avril.

     

    Puis le dernier quart d’heure, Marjorie nous a montré tout ce qu’Ilios était capable de réaliser, les résidents ont bien ri et applaudi.

     

    Nontron, visite avril.

    Nontron, visite avril.

    Nontron, visite avril.

    Nontron, visite avril.

     

    Marjorie, a aussi passé quelques instants particuliers avec tous ceux qui voulaient en savoir plus sur ce nouveau binôme. C’est aussi cela notre rôle, échanger, distraire, faire sourire pour oublier la maladie et la souffrance qu’elle engendre parfois. Pour cela le chien nous est un précieux auxiliaire.

     

     

    Un grand merci Marjorie et Ilios, nous avons pour notre compte passé un très bon moment, et les soignants et les  résidents ont bien apprécié.

     

     

    Nontron, visite avril.

     


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique