•  

     

    Accueil jour hôpital de Barbezieux novembre.

     

     

     

    Une à deux fois par an, nous rendons visite au Pôle Accueil de Jour de l’hôpital de Barbezieux. Nous y rencontrons des patients souffrants de la maladie d’Alzheimer qui viennent ici passer la journée.

    Hier, nous avons vu des personnes qui semblaient ne pas être trop atteintes par cette terrible maladie, bien « présentes » avec nous tous, et surtout enchantées de découvrir nos toutounes H’Alhambra et Ninya.

    Nous avons commencé à dire bonjour aux résidents, Pierre et moi avec chacun une chienne.

     

    Accueil jour hôpital de Barbezieux novembre.

     

    H’Alhambra et cette dame ont bien « sympathisé ». Après avoir reçu plein de caresses, notre louloute s’est assise puis couchée sur la chaise toute proche.

     

    Accueil jour hôpital de Barbezieux novembre.

    Accueil jour hôpital de Barbezieux novembre.

     

    Pendant une heure, nous avons fait comme nous le faisons toujours en animation des jeux interactifs, tout le monde a bien participé, il s’agissait de nous donner un ordre, et le chien s’exécutait, ensuite, j’avais des croquettes, et les 6 personnes présentes ont tenu à récompenser elle-même les louloutes. Voici nos filles en plein travail !

     

    Accueil jour hôpital de Barbezieux novembre.

     

    Accueil jour hôpital de Barbezieux novembre.

    Accueil jour hôpital de Barbezieux novembre.

     

    Au bout d’une heure, il était temps de dire au revoir. Je pensais que ça allait être compliqué, mais non, les résidents souhaitaient retourner chez eux. Donc, Pierre et moi sommes rentrés à la maison, contents de notre après-midi passée dans la bonne humeur et l’échange. Je pense que nos malades étaient ravis eux-aussi de se trouver avec nos labs et nous. La médiation animale, je le reconnais ce n’est pas toujours facile pour le binôme, mais hier c’était et ça restera dans nos mémoires comme un bon moment passé tous ensemble.

     

     

    Accueil jour hôpital de Barbezieux novembre.


    19 commentaires
  •  

     

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

     

     

    Nous sommes allés comme chaque trimestre à l’Ehpad Ste Marthe, ce mois d’octobre. Cette maison de retraite est la 1ère structure dans laquelle, je suis intervenue seule, avec ma Cadix juste diplômée, il y a 10 ans.

     

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

     

    Nous avons bien changé toutes les deux ! Je maîtrise mieux le « job », j’aime et surtout je trouve enrichissant ces échanges avec les Anciens. Parfois, par le miracle du chien, je vois un malade sortir de son monde, me regarder, me sourire, échanger parfois quelques mots. Quelle émotion alors !

    Ma Cadix a été une super partenaire de médiation. Elle a droit à sa retraite maintenant et d’ailleurs, elle ne cherche plus à venir lorsqu’elle me voit sortir les bandanas jaunes. C’est l’heure de sa sieste.

    Je regrette cette complicité que nous avions dans ces moments-là, je dois reconnaître qu’avec H’Alhambra et Ninya, c’est différent, mais les deux louloutes sont sympas, Ninya encore un peu fofolle ne fait que de l’animation mais H’A est tout aussi douce, attentive que Cadou. Le bémol que je mettrai c’est qu’elle est avant tout la chienne de son maître, elle est si attachée à lui, que lorsqu’il est présent c’est vers lui qu’elle se dirige naturellement.

    Durant ces 10 années, HA et Ninya ont-elles aussi été validées chiens médiateurs. Avec Pierre, nous avons créé notre propre association. C’est avec des conventions de CANIMEDIATION AQUITAINE, que nous intervenons désormais toujours bénévolement dans les hôpitaux, maisons de retraite, instituts pour handicapés, et que nous animons des préventions morsures en centre de loisirs et écoles.

     

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

     

    A l’Ehpad Ste Marthe, nous venons distraire les résidents durant 1 h. Les filles disent bonjour, ici je montre que Ninya bien que hyper vive est très obéissante. Elle marche au pied, s’immobilise de suite quand je la mets en « pas bouger » et revient au quart de tour quand je la rappelle.

     

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

     

    Notre Tornade veut absolument jouer avec sa mouette, et son ballon (en mousse les deux). Les résidents sont ravis de participer en lui lançant.

     

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

     

    HA fait aussi des rapports, des exercices d’obéissance, mais surtout de gros câlins comme ici avec ces dames.  Elle est maintenant très posée, assez réservée. Elle va souvent se coucher près d’un résident spontanément le temps des exercices réalisés la plupart du temps par notre Tornade, encore un peu trop vive, jeunesse oblige !

     

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

     

     

    Ehpad la Tour Blanche Octobre.

     

     


    17 commentaires
  •  

     

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

     

     

    Jeudi, nous avions rendez-vous à l’ehpad de Villebois (tout près de la maison).

    Isabelle m’avait précisé qu’elle souhaitait que l’on fasse une ou deux visites en chambre, auprès de résidents qui ne sortent pas beaucoup et n’ont pas l’occasion de voir du monde pour converser.

    Je suis donc partie seule avec ma nouvelle « Chef Médiation » H’Alhambra.

    La 1ère personne que nous avons vue était ravie de voir ma Pestouille,  Je l’ai approchée doucement, H’Alhambra est douce et devenue avec l’âge très réservée. La dame lui a donné de mes gâteaux, l’a caressée un long moment.

     

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

     

    Puis, j’ai fait quelques exercices avec H’A pour montrer ce qu’elle savait faire.

     

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

     

    Ensuite, ma toutoune s’est couchée, je me suis assise au bord du lit, et j’ai pris le relais : nous avons beaucoup parlé avec la résidente. Isabelle était en retrait, me sentant très à l’aise. Au début nous avons discuté de mes 3 labradors, puis des chiens de sa famille. Ce fut un bon moment pour nous deux je pense.

     

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

     

    La seconde dame visitée n’était pas en forme, nous nous sommes de suite retirées pour la laisser tranquille au repos.

    Nous avons terminé la séance à l’unité protégée. Un nouveau monsieur était juste arrivé, il ne bougeait pas et ne s’exprimait pas beaucoup. Isabelle souhaitait voir sa réaction car il était chasseur et avait possédé des chiens.

    Le plus dur était qu’il capte le regard d’HA. Une fois qu’il l’a eu vue, aidé par deux soignantes, et en double laisse, il a fait quelques pas. Il tenait une longe, et moi une laisse courte pour avoir le temps de réagir avant, si nécessaire.

     

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

     

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

     

    En conclusion, je crois qu’il n’y a aucune séance identique. Que ce soit des animations collectives, ou des moments calmes avec un seul résident, même si j’en ressors en pensant que le binôme aurait pu mieux faire, je sais par les  rires ou même  juste par des sourires sur les visages,  que nous avons apporté un peu de joie dans la structure ou dans la chambre visitée.

    Alors, je n’en demande pas plus pour ma part, je suis très satisfaite et prête à repartir !

     

     

    Ehpad Villebois- Lavalette octobre

     

     

     


    24 commentaires
  •  

     

    SAJ les Rochers Septembre.

     

     

    Nous avons fait peu d’animations cette année en juillet et août : beaucoup d’animateurs étaient en vacances, une ergothérapeute était malade. Ça tombait plutôt bien.  Avec la chaleur,  nos chiennes ne sont pas très à l'aise. 

    Hier, nous avons fait la seule visite de septembre (ensuite nous partons en vacances) au service accueil de jour des Rochers. Nous sommes allés voir comme chaque trimestre, les jeunes enfants et adultes handicapés qui viennent passer la journée dans cet établissement.

    Nos séances s’organisent ainsi : d’abord, nous disons bonjour et les résidents caressent les toutounes. Nous avons chacun un chien et parlons avec ceux qui le peuvent et nous approchons H’Alhambra ou Ninya des personnes atteintes d’autisme toujours sous la surveillance des 2 éducatrices qui nous guident.

     

    SAJ les Rochers Septembre.

     

    Puis, les choses sérieuses commencent ! Les jeunes qui le veulent lancent ballon, balle, ou canard en mousse, et H’Alhambra ou Ninya ramènent.

     

    SAJ les Rochers Septembre.

    SAJ les Rochers Septembre.

    SAJ les Rochers Septembre.

    SAJ les Rochers Septembre.

    SAJ les Rochers Septembre.

     

    Nous poursuivons par du rapport caché: les résidents qui le désirent  vont dissimuler dans la cour un objet sans que les chiens le voient et nos filles vont leur restituer à tour de rôle.

     

    SAJ les Rochers Septembre.

    SAJ les Rochers Septembre.

     

    Au bout de 20 minutes, nous changeons d’activité et faisons une promenade sur le parking de la structure. Là, Pierre tient Ninya, elle est en double laisse avec un jeune, et nous changeons de second conducteur régulièrement. Pas d’obligation cependant, ceux qui ne veulent pas tenir le chien, suivent avec les éducateurs, d’autres discutent avec Pierre.

     

    SAJ les Rochers Septembre.

     

    A mon tour avec H'A.

     

     

    SAJ les Rochers Septembre.

    SAJ les Rochers Septembre.

     

    Le dernier quart d’heure est « relax », il est temps de décompresser, se calmer, se reposer. Parfois, ça se traduit par une séance de brossage – caresse.  Ce mardi, nous avions emmené des photos marrantes de chiens prises dans les films de Disney et dans Astérix : Pluto, Idéfix, la Belle et le Clochard, les 101 Dalmatiens que Pierre avait imprimées en format A4 et plastifiées . Nous nous sommes assis, et tout le monde a regardé, aimé, commenté : ils sont si mignons, si marrants et attendrissants ces chiens de dessins animés, ils ne peuvent laisser indifférents.

    Seule, cette petite fille, ne s’y est pas intéressée, elle a préféré passer ce moment en caresse douceur avec H’Alhambra. Notre Pestouille était ravie et semblait me le dire !

     

    SAJ les Rochers Septembre.

     

     

    SAJ les Rochers Septembre.

     

     

     

     

     

     

     

     


    29 commentaires
  •  

     

     

    Nous sommes allés il y a une huitaine de jours faire notre visite trimestrielle à la maison de retraite Ste Marthe. Il faisait très chaud, une température vraiment excessive régnait sur la Charente. H’Alhambra et Ninya étaient comme nous fatiguées par cette canicule qui durait déjà de plusieurs jours. 

    H’Alhambra est allée dire bonjour aux résidents. Ici, elle est montée sur une chaise pour que cette dame qui n’a plus beaucoup de mobilité, puisse l’apercevoir. Deux autres personnes sont tout près d’elle. Cela, elle ne le réalise qu’avec Pierre. Il n’y a qu’en lui qu’elle a toute confiance, et cette position très entourée est peu confortable pour elle bien qu’elle ne dure pas longtemps. Son maître lui parle en même temps doucement pour lui montrer qu’il est là et qu’il veille, notre Pestouille, grande sensible, est alors rassurée. 

     

    Ehpad la Tour Blanche Juillet.

     

    Pierre a fait faire aux deux, des exercices d’obéissance, puis Ninya a ramené quelques canards, mouettes, ballons qu’on lui lançait.

     

    Ehpad la Tour Blanche Juillet.

    Ehpad la Tour Blanche Juillet.

    Ehpad la Tour Blanche Juillet.

     

    H’Alhambra pendant ce temps, attendait couchée près des résidents.

     

    Ehpad la Tour Blanche Juillet.

     

    Ensuite, j’ai pris le relais, une heure c’est la durée d’intervention normale, mais Pierre comme moi savons quand les filles saturent. Alors, nous les mettons au repos. 

    J’ai sorti mes fiches cartonnées avec des photos de chiens de différentes races très connues (genre berger allemand – caniche – cocker – labrador – épagneul breton – lévrier – berger des Pyrénées et de Podhale). Je montre les photos et je demande aux gens s’ils en avaient de semblables et si oui qu’ils me disent le nom exact de la race comment était le leur, et ce qu’il faisait exactement avec. 

     

    Ehpad la Tour Blanche Juillet.

     

    Nous avons par ce biais terminé le dernier quart d’heure de notre intervention.   

     

     

    Ehpad la Tour Blanche Juillet.

     

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique