•  

     

    Séance de mars, hôpital de Barbezieux.

     

     

    C’est Léa, la psychomotricienne de l'établissement qui nous accueillait ce mois. Elle souhaitait faire une animation dans laquelle ses patients devraient faire travailler leurs mains. Mais, la vedette ce jour-là, c’était ma Cadix, qui avait repris sa place avec moi pour la visite. En fait, avec Pierre, nous étions convenus qu’il travaillerait seul avec H’Alhambra, Cadix étant présente, juste pour dire bonjour et se faire caresser. Moi, bien sûr, je restais à côté d’elle pour observer si elle montrait quelques signes de fatigue. Mais non, elle était ravie ma mamie de reprendre un peu d’activité et surtout de retourner en structure. 

    Pierre s’est positionné au centre de la salle avec H’Alhambra, Cadix que j’avais mis en assis à côté de moi, est vite partie pour travailler elle aussi. Avant que je ne la reprenne, Pierre a fait faire aux deux quelques assis-couché pour la plus grande joie des résidents. 

     

    Séance de mars, hôpital de Barbezieux.

    Séance de mars, hôpital de Barbezieux.

     

    Puis j’ai repris Cadou et Pierre a commencé la séance. Quand la chienne levait une patte les participants levaient les bras, quand Ha se couchait, ils devaient faire le dos rond et baisser autant que possible les bras.  Nous avons tous travaillé dans la bonne humeur et la plupart des résidents ont oublié un court instant leurs soucis de santé. Cette séquence s'est terminée par une ola des participants à leurs deux instructeurs !  

     

    Séance de mars, hôpital de Barbezieux.

     

    Ensuite il y a eu des lancés de canards en mousse, qu’H’Alhambra allait chercher et rapportait.

     

    Séance de mars, hôpital de Barbezieux.

     

    Et H’Alhambra a terminé par un moment brossage, quelques résidents lui ont dit au revoir en la caressant avec une brosse douce.

     

    Séance de mars, hôpital de Barbezieux.

     

    Léa souhaitait que cette dame participe, au début je pensais qu’elle avait peur, mais non elle était ravie de voir H’Alhambra d’aussi près, très douce qui ne bougeait pas, je n’ai pas flouté l’intégralité du visage, j’ai laissé son grand sourire destiné en priorité à notre gentille toutoune !

     

    Séance de mars, hôpital de Barbezieux.

    Séance de mars, hôpital de Barbezieux.


    27 commentaires
  •  

     

    Ninya : premières visites.

     

     

     

    Le binôme que je faisais avec ma Cadix est définitivement terminé, la page est tournée, elle reste fatiguée, vieillie par son AVC. Je continuerai parfois à l’emmener 10 minutes dire bonjour aux résidents mais elle est définitivement en retraite, et elle me manque.  

    C’était si confortable de travailler avec elle ! Je l’avais un peu dirigée à ses débuts, mais elle avait vite compris, et ce calme et cette assurance qu’elle dégageait me donnait une certaine sérénité. Nous faisions ces visites dans une osmose parfaite. Je pense que même si c’était fatiguant pour elle, elle adorait : lorsqu' une personne ne réagissait pas, elle savait avec une patte ou une tête sur le genou se manifester, et à chaque fois ça marchait !

     

    Ninya : premières visites.

     

    Elle voulait toujours faire : ici avec les jeunes du SAJ les Rocher qui la peignaient, elle était aux anges !

     

    Ninya : premières visites.

     

    Nous avons donc changé notre façon de faire. Pour les visites en chambre, je prends dorénavant toujours H’Alhambra. J’avais commencé depuis milieu 2018 à l’emmener de temps en temps. Petit souci cependant : H’Alhambra est très attachée à son maître, s’il est près d'elle, elle ne veut pas rester avec moi et se met à ses pieds. Quand elle ne le voit pas, elle « fait le job » se montre gentille avec les résidents, n’a pas peur et va au contact.

     

    Ninya : premières visites.

    Ninya : premières visites.

     

    Par contre, si nous sommes en animation dans une grande salle, H’Alhambra retrouve avec grand plaisir son maître, elle travaille toujours avec lui et Ninya est avec moi. Ca se passe plutôt bien, nous sommes très complices toutes les deux et j’en suis ravie !

     

    Ninya : premières visites.

    Ninya : premières visites.

    Ninya : premières visites.

     

     

    Ninya : premières visites.


    24 commentaires
  •  

     

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

     

     

    Canimédiation, notre association, a signé une convention avec le Service d’Accueil de Jour les Rochers. De ce fait, nous allons chaque trimestre visiter 7 ou 8 personnes handicapées, qui viennent régulièrement passer leur journée dans ce centre. Nous avons toujours avec nous deux éducateurs présents pour nous encadrer et nous aider.

    Ce jour-là, il faisait très beau, tout le monde nous attendait dans la cour. Plus précisément, c’est H’Alhambra et Ninya qui ont retenu l’attention !

    Dans cette structure, notre visite se résume à faire quelques jeux, vite faits, il est très difficile pour ces personnes de maintenir leur attention très longtemps. Pierre a pris chaque chienne à tour de rôle, et nos hôtes allaient cacher ballon ou canard en mousse, le but étant qu’H’Alhambra et Ninya les trouvent.

     

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

     

    Voici H’Alhambra très fière d’avoir trouvé.

     

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

     

    Puis Ninya, à fond comme à son habitude.

     

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

     

    Ensuite ce fut promenade pour chacun, avec Pierre et moi qui tenions une seconde laisse, prêts à intervenir (dans ce parc, nous avions remarqué lors de la visite précédente, la présence d’un chat !).

     

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

     

    Cette jeune fille était ravie de faire faire une promenade à Ninya. J’ai laissé son beau sourire, et je vous assure que ces yeux pétillaient !!

     

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

     

    La séance s’est terminée par un moment douceur et tendresse. Tout le monde est venu à tour de rôle peigner ou caresser la chienne qu’il voulait, me voici ici tout près d’H’Alambra, elle se faisait peigner d’un côté, caresser de l’autre. Elle n’était pas entourée et pouvait se déplacer à tout moment, mais non, elle aussi semblait apprécier l’instant.

     

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)

     

    Une heure est vite passée ! Un dernier au revoir et promis, on revient dans 3 mois !

     

    Visite au SAJ les Rochers (janvier)


    22 commentaires
  •  

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

     

     

    Mardi dernier, pour la 1ère fois, Ninya est intervenue dans une maison de retraite. Pour l’instant, elle découvre, elle va dire bonjour à quelques résidents, ne voit que des personnes en salle et ne travaille vraiment qu’un petit quart d’heure.

    Elle est très jeune, très vive, et je ne veux pas brûler les étapes. Avant qu’elle ne s’énerve, je l’arrête, et reste au repos avec elle pour qu’elle décompresse. Heureusement, le binôme Pierre et H’Alhambra, est bien présent. Ils réalisent tous les deux presque la totalité de l’animation.

    Ninya a commencé à saluer quelques résidents (deux ou trois) sans sauter dessus. J’ai la chance qu’elle obéisse très bien, alors nous avons réalisé toutes les deux un petit parcours d’obéissance, tel qu’on lui avait demandé lors du CSAU.

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    Ensuite, nous nous sommes installées en retrait, et Pierre et H’Alhambra ont assuré comme d’habitude. H’Alhambra a passé un peu de temps à se faire caresser par les personnes qui le souhaitaient, ils ont fait des exercices d’obéissance.

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    Puis, quelques tours : ici Pierre pose une friandise sur chaque patte d’H’Alhambra, et quand les résidents disent « bon appétit » elle se jette sur les gâteaux et les dévore !

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    J’ai pris alors H’Alhambra, et c’est Ninya qui avec son maître a fait les exercices de rapport de chasse sur un canard en mousse. Il y avait plusieurs messieurs. Pierre leur a dit le rôle des retrievers pendant une chasse, et il a mis en pratique ces explications en faisant chercher et rapporter Ninya. Il leur a montré que Ninya était capable de partir sur son ordre, à droite, à gauche, devant, derrière etc…

    Pour ces exercices, je n’interviens pas, notre Tornade travaille uniquement avec son maître en concours, je ne veux donc pas mettre des « gestes parasites » qui pourraient par la suite provoquer des fautes lors des compétitions.

     

    1ère intervention de Ninya en Ehpad.

     

    La qualité de mes photos est médiocre, elles sont faites avec mon petit APN. Dans une pièce avec de grandes baies vitrées, et des chiennes foncées, c’est quasiment impossible qu’elles soient nettes !!!

     


    23 commentaires
  •  

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

     

     

    Nous avons été contactés par ce service d’accueil de jour qui souhaitait notre visite. Cette structure accueille des personnes handicapées valides.

    Le projet de cet établissement porte sur 3 axes :

    Concourir à l’épanouissement individuel et à l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne, sociale et affective.

    Il les aide à s’insérer dans la vie professionnelle en leur proposant des stages en structures protégées.

    Il offre un cadre de vie chaleureux, adapté aux besoins des personnes accueillies uniquement en journée.

    Cet organisme propose des activités préprofessionnelles). Cela permet de développer les apprentissages et favorise une entrée en ESAT (autrefois CAT)  des personnes accueillies.

    Mais le SAJ propose aussi par le biais d’activités sportives, culturelles et de loisirs (d’où la demande de notre venue) l’accès à une vie sociale.

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

     

    Voilà pour la présentation de l’établissement. Voyons ensemble comment c’est passé notre visite.

    Lorsque je me suis entretenue avec l’Aide Médico-Psychologique, nous avons décidé ensemble d’emmener Cadix et H’Alhambra, plus calmes et plus aguerries au job que notre Tornade Noire, nouvelle promue.

    Pierre a donc pris H’Alhambra et moi Cadix. Nous avons dit bonjour, nous sommes présentés et avons également présenté nos filles. Puis, Pierre a proposé aux jeunes de lancer ou cacher ballon ou canard en mousse, pour qu’H’Alhambra leur rapporte.

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

     

     Il faisait beau temps, nous avons pu passer l’intégralité de la visite dehors, nous en avons profité pour nous balader dans le parc de l’établissement. Ceux qui le souhaitaient pouvaient tenir une des chiennes en double laisse avec Pierre ou moi.

    Mais nous avons remarqué que ce que recherchaient tous les résidents était le contact proche, direct avec les chiens. Alors nous avons passé un grand moment en caresses et brossage.

    Chaque chienne alors se colle à celui qui s’occupe d’elle, c’est un vrai moment de partage, de communication entre eux. Nous sommes alors, nous les maîtres , un peu en retrait, mais assez proches quand même s’il y avait besoin d’intervenir rapidement. Ce n’était pas le cas lors de cette visite. Toutes ces personnes, même si elles sont d’un naturel vif et malgré parfois la difficulté dans la coordination de leurs gestes, ont fait preuve d’une grande douceur. D’ailleurs Cadix était si bien qu’elle en ferme les yeux, prête à s’endormir, vous pouvez le constater sur la dernière photo !

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.

     

    La chocolat’team à la SAJ Les Rochers.


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique