•  

     H’Alhambra , la pro !

     

     

    Et oui, les amis ! J’ai repris le clavier, je vais aujourd’hui vous parler médiation, une de mes spécialités.

     

    Avant, voyez-vous, quand je rentrais dans une salle pleine de résidents, mes yeux étaient attirés par les balles de tennis, fixées au pied de certains déambulateurs, comme ici.

     

     H’Alhambra , la pro !

     

    Il fallait être attentif, et mon maître veillait prêt à intervenir au bout de la laisse !!! car si le déambulateur démarrait, foi de Pestouille, j’ai toujours gagné contre une balle !!!!

     

    Mais c’était avant !!! quand j’étais encore apprentie !

     

    Maintenant, je m’en sers du déambulateur ! et cette mamie me voit bien et me félicite : elle me dit que je suis mignonne,  toute douce, et surtout elle est contente, elle rigole !!! J’aime bien faire plaisir moi !

     

     H’Alhambra , la pro !

     

    J’ai proposé aussi à la sérieuse  Cadix de m’imiter. Elle m’a répondu sèchement  qu’elle peut pas : d’abord, elle a le derrière un peu trop lourd, et pis, ma maîtresse avec qui elle travaille, a deux bras gauches ! Avec ces excentricités, elles risqueraient de se trouver par terre toutes les deux !

     

    Faut dire qu’avec mon maître on forme un super binôme, même dans le jardin !

     

     H’Alhambra , la pro !

     


    34 commentaires
  •  

     

     Visite à l’hôpital de Barbezieux, mars.

     

    Notre visite de ce mois a commencé par un arrêt au PASA (accueil de jour des malades Alzheimer), il y avait 4 personnes ce jeudi et nous sommes allés en famille, leur faire un petit coucou pour leur changer les idées, et pour qu’elles voient la Chocolat’team. Pierre a fait quelques exercices avec les filles, pour mettre un peu de bonne humeur. 3 des malades ont bien réagi.

     

     Visite à l’hôpital de Barbezieux, mars.

     

    Malheureusement, ça ne marche pas tout le temps, il faut aussi le dire ! Là, malgré nos sollicitations, et celles d’Annie, notre animatrice, cette dame ne nous a même pas vus.

     

     Visite à l’hôpital de Barbezieux, mars.

     

    Ensuite, Pierre et H’Alhambra sont repartis. Cadix et moi, avons suivi Annie pour aller visiter quelques personnes individuellement.

     

    Nous sommes ici dans la chambre d’une dame âgée de 102 ans, ravie de connaître Cadix. Elle m’a confié un peu son histoire, pourquoi elle était là, regrettait que sa famille soit si loin d’elle.

     

     Visite à l’hôpital de Barbezieux, mars.

     

    Cette autre dame, très handicapée de ses mains a pu quand même caresser Cadou. Presque toujours,  lorsque je prends des photos, je mets Cadix à distance, en « assis, pas bougé ». Je ne veux prendre aucun risque, car dans certains établissements il y a des chats ! Mais, ma gentille chienne sait s’approcher, se mettre comme il faut pour que les résidents puissent la toucher.

     

     Visite à l’hôpital de Barbezieux, mars.

     

    Enfin, voici un grand moment avec  cette pensionnaire ! Elle travaillait autrefois comme trapéziste dans un cirque, elle aime beaucoup les animaux. Nous ne nous connaissions pas.

    Elle n’en croyait pas ses yeux en découvrant « ma grande ». Dommage que je ne puisse montrer son regard pétillant !

     

     Visite à l’hôpital de Barbezieux, mars.

     

    Elle l’a faite travailler, avec un assis et un couché ! Cadix a mis le temps, mais s’est exécutée ! Ouf !!!

     

     Visite à l’hôpital de Barbezieux, mars.

     

    Une heure est vite passée, à la fin, notre « miss » très à l’aise à l’hôpital est partie chercher un gros câlin auprès du personnel soignant !

     

     Visite à l’hôpital de Barbezieux, mars.


    21 commentaires
  •  

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

     

    En octobre dernier, nous étions déjà intervenus dans cet établissement, à l’unité protégée. Là, la Direction avait souhaité que nous revenions faire une animation, dans l’établissement, mais cette fois, avec les personnes valides et semi-valides.

     

    Nous sommes arrivés vers 15 h, après la sieste. Comme à chaque fois, nous avons commencé à passer voir les pensionnaires présents, nous avons discuté avec chacun, surtout des chiens qu’ils avaient par le passé, « nos filles » ont donné leur patte, se sont faites caresser.

     

    Ensuite, nous les avons mises en position « couchée »  près des résidents le temps que nous installions notre matériel d’agility, l’ordinateur et l’écran.

     

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

     

    Et le spectacle a commencé par une danse endiablée, sous une musique de tuna espagnole, avec une H’Alhambra et un maître très en forme. L’équipe a été très applaudie !

     

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

     

    Ensuite,  Cadix et H’Alhambra ont fait des exercices d’obéissance. H’Alhambra qui est en pleine préparation de concours de chasse, a travaillé avec les résidents sur les rapports de canard (en mousse !!) avec toujours beaucoup d’enthousiasme.

     

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

     

    Elle a poursuivi avec un parcours d’agility avec autant de punch ! Ensuite, Cadix a calmé le jeu en enchaînant calmement, avec son train de sénateur, le même parcours. Quelques barres de saut sont d’ailleurs tombées, car ma Cadou fait tout bien, mais n’aime pas se dépêcher, sauf lorsqu’elle peut courser un chat !

     

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

     

    Les miss se sont ensuite reposées, et nous avons fini par un quizz, sur écran. Nous présentions acteurs, chanteurs des années 1950-1960 avec leurs chiens. Il fallait les reconnaître, on essayait de retrouver films ou chansons les concernant.

     

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

     

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

     

    Le moment du 4 heures est vite arrivé ! La Chocolat’team a été dire au revoir aux résidents, et comme vous pouvez le constater est partie se ressourcer à la maison !!!

     

    La chocolat’team, invitée à Blanzac.

     

     

     

     


    35 commentaires
  •  

     

    Prévention morsures avec les tout-petits.

     

    Ce mercredi nous avions notre second rendez-vous "Prévention Morsures" au centre de Loisirs de Mouthiers. Aurélie n’ayant pu se joindre à nous, nous avons Pierre et moi, pris 9 enfants de 3 à 5 ans.

     

    Nous sommes tous allés sous le préau, et nous avons commencé par sortir Truffe. Les petits étaient ravis !

     

    Prévention morsures avec les tout-petits.

     

    La partie théorique que j’anime habituellement a été très écourtée, vu l’âge des participants. Pierre également, a dit quelques mots et surtout nous avons montré des images, avec des chiens dormant, mangeant, étant attachés devant un magasin, et nous avons posé des questions, et expliqué si nécessaire, comment réagir dans de telles situations.

     

    Prévention morsures avec les tout-petits.

    Prévention morsures avec les tout-petits.

     

    Ensuite, nous avons sorti la «chocolat’team », Pierre a fait quelques exercices d’obéissance  avec les deux, de l’obérythmée.

     

    Cadix, avec la patience d’ange qu’on lui connaît a donné sa patte à ceux qui le voulaient, est allée voir les plus craintifs, ils l’ont caressée.

     

    Pendant ce temps, Pierre a montré qu’H’Alhambra allait chercher un petit apportable en mousse si on lui lançait. Les plus grands s’en sont donné à cœur joie ! Là, le jeune homme, vient de lancer et attend que notre Pestouille lui rapporte !

     

    Prévention morsures avec les tout-petits.

     

    H’Alhambra et Cadix, ont ensuite travaillé avec les jeunes à l’agility. Elles ont fait un parcours avec les petits, sous le contrôle de Pierre bien entendu !

     

    Prévention morsures avec les tout-petits.

     

    Lorsqu’il a fallu arrêter, les jeunes sont venus spontanément pour démonter le matériel et aider Pierre. Quelle chance ont  leurs parents !! Les jouets ne doivent pas traîner dans les chambres, vu leur enthousiasme  pour le rangement !

     

    Prévention morsures avec les tout-petits.

     

    Nous avons, en fin de séance, remis les diplômes à tous ces petits qui ont été formidables : attentifs malgré leur jeune âge, et très participatifs.

     

    Prévention morsures avec les tout-petits.

     

    Nous terminerons l’article par une photo du groupe et de la chocolat’team !

     

    Prévention morsures avec les tout-petits.


    26 commentaires
  • Hôpital de Barbezieux Pasa Janvier.

     

    Lors de notre  article relatif à une prévention morsures  faite au  centre de loisirs de Mouthiers, avec Aurélie et Dusty, j’avais écrit que Cadix était ménagée car elle devait le jour suivant, se rendre à l’hôpital où elle serait sollicitée.

     

    Plusieurs aminautes m’ont alors demandé des précisions sur l’état de santé de Cadou. Notre Cadix n’est pas souffrante, pas d’examens  pour elle, c’est juste que le lendemain de notre intervention à Mouthiers, elle  devait se rendre avec moi, visiter les Anciens de l'hôpital de Barbezieux et le PASA, unité, où certaines personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer viennent de temps à autre, passer la journée.

     

    Nous avons commencé par cet accueil de jour. Nous y avons rencontré deux malades que nous ne connaissions pas. La dame n’a pas fait attention à notre chienne, par contre le monsieur était ravi, je n’ai flouté qu’une partie de sa tête. Je voulais laisser apparaître, le large sourire, qui illuminait son visage. Cadix lui a fait remonter de bons souvenirs d'antan !

     

    Hôpital de Barbezieux Pasa Janvier.

     

    Ensuite, nous sommes allés à l’étage juste dire bonjour à l’atelier de couture A l’entrée, plusieurs personnes venaient pour encourager les travailleuses ! Là encore, la bonne humeur était présente !!!

     

    Hôpital de Barbezieux Pasa Janvier.

     

    Nous avons terminé par quelques visites en chambre, nous sommes allés nous présenter à de nouveaux arrivants. Nous avons fait une photo qu’Annie, notre animatrice leur remettra  en souvenir de notre passage. J'ai présenté notre binôme, et les résidents nous ont parlé comme ils le font souvent des chiens qu'ils avaient eu par le passé, et de ceux que possédaient leurs enfants. Nous sommes invités à repasser lors d'une prochaine visite, ce que nous ne manquerons pas de faire avec toujours le même plaisir !

     

    Hôpital de Barbezieux Pasa Janvier.

    Hôpital de Barbezieux Pasa Janvier.

     


    30 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique