•  

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.

     

     

    Malgré les vacances, nous continuons d’intervenir dans les établissements, quand ces derniers peuvent nous mettre du personnel à disposition. Nous ne faisons jamais les visites sans un employé ou plusieurs selon les animations ou le job que les « filles » ont à accomplir.

     

    Goûts est une des premières structures que nous avons visitées avec Cadix toute jeunette à l’époque ! Des liens se sont créés avec les pensionnaires.

     

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.

     

    La dame que nous vous présentons, nous l’avons connue, il y a plusieurs années. Elle était là car elle s’était cassée les deux jambes, elle se déplaçait en fauteuil roulant, et chaque mois, nous la voyions et échangions régulièrement.

    Ensuite, elle nous a fait la surprise de nous retrouver en marchant avec deux cannes.  Hier, elle nous a rejoint dans le grand salon TV avec juste une canne.

     

    Ca a été un beau moment de tendresse avec Cadix.

     

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.

     

    Mais  H’Alhambra suivie des fans de la Chocolat’team ont délaissé leur feuilleton pour venir l'entourer et, eux aussi, poser  pour la traditionnelle photo.

     

     

    Maison de retraite de Goûts Juillet 2016.


    24 commentaires
  •  

     

    Atelier avril Nontron.

     

     

    L’atelier que nous avait concocté Bénédicte à l’hôpital de Nontron s’intitulait : réminiscence avec Dusty et la Chocolat’team. (Aurélie avait pu se libérer de son travail aujourd’hui) les 3 supers potes étaient donc réunis !

    Cette séance s’adressait à un petit groupe de 6 personnes, principalement des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles cognitifs.

    Comme à l’habitude nous avons passé les 10 premières minutes chacun avec son chien à aller voir chaque personne individuellement, pour dire bonjour et nous présenter aux nouveaux arrivants.

     Ensuite, la partie 2 de l’atelier était sur les souvenirs. Bénédicte nous avait demandé de questionner les patients, savoir s’ils avaient eu des chiens, si oui la race, pour quelle utilité, s’ils étaient dressés ou non ? 

     

    Atelier avril Nontron.

     

    Nous devions en partie 3 amener le résident à participer, le guider, mais qu’il devienne dirigeant pendant quelques minutes. En ce qui me concerne, une dame a dit le mot « couché » à Cadix, qui lui a obéi immédiatement, la dame lui a donné une récompense.

     En dernière partie, Aurélie et Pierre ont fait travailler Dusty et H’Alhambra. Cadix dispensée d’exercices car préretraitée, est montée sur son estrade et s’est faite « papouiller » pendant ce temps. 

     

    Atelier avril Nontron.

    Atelier avril Nontron.

    Atelier avril Nontron.

     

    Mais une heure, ça passe très vite, l’heure du goûter avait sonné, H’Alhambra, notre reine du rangement, s’est vite dépêchée à apporter les instruments d’obé à son maître, pour qu'ils retournent dans leur valise.

     

    Atelier avril Nontron.

     

    Puis, pour terminer, nous avons autorisé sous notre contrôle, juste avant de quitter la salle, 5 minutes de jeux et de folie des 3 compères, ce qui a déclenché l’hilarité des résidents ! 

     

    Atelier avril Nontron.

     

     

     

     

     

     

     


    21 commentaires
  •  

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

     

    Aux environs des fêtes Pâques, il nous a été demandé de faire une animation exceptionnelle à St Pardoux la Rivière, une maison de retraite qui dépend de l’hôpital de Nontron, établissement  où nous allons chaque mois travailler la motricité avec les résidents

     

    A notre arrivée, Bénédicte l’ergothérapeute de l’hôpital qui construit les ateliers, nous attendait et a présenté la Chocolat’team à quelques  résidents, le temps que Pierre installait notre matériel.

     

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

     

    Ensuite, dans une immense salle, nous avons fait le petit spectacle habituel.

     

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

     

    Nombreux étaient ceux qui voulaient lancer le canard pour qu’H’Alhambra leur rapporte. Ce geste de lancer est quelquefois difficile pour certains malades, mais ils sont contents de réussir et H’Alhambra a l’habitude, elle attend patiemment !!!

     

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

     

    Le temps que Pierre et H’Alhambra étaient occupés au lancer de canard avec Bénédicte et les autres soignants, que Cadix récupérait de sa séance d’agility, moi j’étais très occupée, Bénédicte m’avait confié une mission bien particulière. Elle m’avait remise une poche pleine de cadeaux pour les filles et m’avait chargée de cacher balles, os, en peau de buffle, oreilles de porc séchées, balles et cordes un peu partout. 

     

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

     

    Ensuite, on a demandé aux filles de chercher ces œufs de Pâques un peu bizarres pour nous, mais très appréciés par elles !!!! Les résidents installés en cercle dans la salle, on eu grand plaisir à assister à cette chasse au trésor.

     

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

     

     

    Le lendemain matin, avant d’attaquer les trophées on a fait une photo souvenir.

     

    Merci Bénédicte pour cette délicate attention !!!

     

    A la recherche des « œufs de Pâques ».

     


    31 commentaires
  •  

    Gamby, visite avril.

     

    Nous venons de signer une nouvelle convention avec la Maison de Retraite de mon village. Elle est à 150 mètres de notre habitation. Depuis plusieurs années, nous avions proposé nos visites bénévoles mais l’ancienne Direction, ne le souhaitait pas.

     

    Suite au changement de Directeur, l’établissement nous a contacté et c’est avec grand plaisir que j'ai commencé ce mois, des interventions trimestrielles régulières. Après concertation, il a été décidé que nous ne ferions pas d’animation mais que je me rendrai dans  quelques chambres  durant ces visites, pour que ceux qui le souhaitent puissent profiter d'une de nos labs, échanger sur les chiens, ou tout simplement communiquer sur le sujet qu'ils voulaient évoquer.

     

    C’est donc avec Cadix que j’interviendrai le plus souvent. Nous sommes allés voir plusieurs personnes ravies de voir un chien, de la caresser. Comme à l’habitude ma Cadou a été douce, gentille, a recherché le contact, ce fut un vrai bonheur.

     

    Gamby, visite avril.

     

    Gamby, visite avril.

     

    Cette dame a été particulièrement émue. Elle a possédé un berger allemand et bien qu’elle parle avec difficulté, nous nous sommes bien comprises , elle m’a montrée ces photos. Elle a bien caressé Cadou.

     

    Gamby, visite avril.

    Gamby, visite avril.

     

    Quand il nous a fallu partir, la dame a pris son déambulateur et s’est déplacée jusqu’à la salle à manger prendre son goûter accompagnée…… par Cadix bien sûr. La personne de l’établissement qui me dirige durant la visite (ma référente) m’a dit qu’à l’habitude elle préférait le fauteuil roulant !!! 

     

    Gamby, visite avril.

     

    T’es trop forte ma puce !!!!

     

    Gamby, visite avril.


    30 commentaires
  •  

    St Laurent de Belzagot Mars.

     

    Voici une nouvelle maison de retraite dans laquelle la Chocolat’Team va intervenir tous les 3 mois. Nous connaissions l’établissement, nous étions venus par 2 fois pour une animation exceptionnelle, à savoir, notre petit spectacle que nous faisons pour amuser les résidents. Nous ne pouvions venir régulièrement, car nous ne souhaitons pas intervenir plus souvent, tout d’abord pour que cela ne devienne pas pesant pour nos filles, et aussi pour nous préserver nous, pour que toute l’équipe en un mot trouve toujours le même plaisir à venir visiter résidents ou malades.

     

    Il s’avère que dans une structure, nous nous sommes trouvés seuls avec nos chiens et les pensionnaires sans personnel, malgré le calendrier défini un mois à l’avance, et l’appel téléphonique à notre référent le matin même du déplacement. Nous procédons toujours ainsi. Nous avons donc dès le lendemain rompu la convention par courrier, car il est bien stipulé dans le contrat qui nous lie que nous devons toujours être avec des encadrants, nous ne sommes habilités à nous occuper que de nos chiens. Nous avons proposé à St Laurent cette place disponible. Nous avons fixé le cadre de notre intervention, un moment tous réunis : il a été convenu qu’H’Alhambra et Pierre restent avec l’animatrice, et que Cadix et moi, accompagnées de la Psychologue visiterions des personnes en chambre.

     

    Nous sommes donc arrivés vers 15 h, dans le grand salon où se tenaient les résidents. Les filles sont allées dire bonjour et réclamer des « papouilles », donner leur patte etc…. Pierre et moi nous nous sommes présentés et avons parlé de nos labradors et de notre association.

     

    St Laurent de Belzagot Mars.

     

    Pendant une dizaine de minutes avec des planches d’images, nous avons conversé tous ensemble sur un sujet donné : ce jour- là nous parlions de l’origine du labrador.

     

    St Laurent de Belzagot Mars.

     

    Ensuite, Cadou est allée se « montrer » à deux messieurs, dont un chasseur qui avait possédé deux labradors.

     

     

    Pendant ce temps, notre Pestouille a bien assuré (agility, obéissance). Elle a rapporté son canard aux résidents qui le lui lançaient, et a accompagné un monsieur dans sa marche avec canne. Elle avançait à son côté, tenue en laisse de l’autre côté par son maître. Et ce monsieur était tout content d’avoir marché en rigolant avec H’A ! Il était très fier qu’elle l’ait accompagné dans cet exercice.

     

    St Laurent de Belzagot Mars.

     


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique