•  

    Ehpad Villebois Mars.

     

     

    Chaque trimestre, nous allons visiter la maison de retraite de notre commune, nous habitons tout près. Pierre y connait plusieurs pensionnaires, car il va promener les chocos sur un chemin  tout à côté chaque matin, et il rencontre plusieurs personnes plutôt en forme, qui font une petite balade quand le temps le permet.

    Nous y avons fait une animation avec toujours les mêmes exercices, c’est pas facile de se renouveler !

    La plupart des pensionnaires que nous rencontrons sont atteints de la maladie d’Azheimer, ou de Parkinson, ou bien d’autres maladies dégénératives à un stade bien avancé. Nous le savons, nous oublions nos soucis quand nous passons la porte de l’établissement, nous sommes joyeux, c’est la fête sans exubérance, tout en douceur.

    Mais je voudrais aujourd’hui insister sur le long moment que nous passons pour dire bonjour à chacun, avec un petit mot de notre part et une ébauche de dialogue si nous sentons notre interlocuteur réceptif.

    Ce sont les filles qui sont alors aux commandes, en 1ère ligne, elles sentent d’elles- même, ce qu’il faut faire. Elles se manifestent en donnant la patte et si le résident est « ailleurs », elles font savoir qu’elles sont là, en mettant la patte sur leur vêtement et en le fixant. Elles veulent capter leur regard, et dès lors la communication est engagée. Ca peut être juste un sourire, aux labs. C’est à ce moment que Pierre ou moi, demandons à la personne si elle veut toucher le chien, on l’aide à le caresser si besoin. Souvent, nous en profitons pour demander au malade s’il a eu des chiens, nous nous intéressons à eux et essayons de les aider à se souvenir de leurs compagnons disparus, à mettre des mots sur leur ressenti, leurs émotions, leur mal-être ; nous souhaitons leur offrir juste un moment d’écoute et d’attention.

    Tout cela, sans Cadix et H’Alhambra, et dans les prochains mois Ninya, je ne pense pas que ce serait possible.

    Les photos démontrent bien que le contact s’obtient grâce à elles.

    Cadix :

     

    Ehpad Villebois Mars.

    Ehpad Villebois Mars.

    Ehpad Villebois Mars.

    Ehpad Villebois Mars.

     

    H’Alhambra :

     

    Ehpad Villebois Mars.

    Ehpad Villebois Mars.

    Ehpad Villebois Mars.

     

    Je ne le dirai jamais assez :

    VOUS ETES FORMIDABLES MES FILLES !

     

    Ehpad Villebois Mars.

     


    34 commentaires
  •  

     

    Nontron : atelier mars.

     

     

    Ce jeudi, nous étions à l’hôpital de Nontron pour notre atelier avec les ergothérapeutes.  A notre arrivée dans les structures, c’est toujours le même rituel, on met les bandanas. Dès ce moment, les filles sont plus attentives et savent qu’elles sont au travail. 

    En chiennes bien élevées, nos miss vont dire bonjour, et nous, nous nous présentons aux nouveaux résidents.

     

    Nontron : atelier mars.

    Nontron : atelier mars.

     

    Ici, on est là pour un atelier mais pour nous le but premier reste de divertir et de faire oublier les misères de la vie. 

    Ensuite, nous nous sommes lancés dans les exercices. Petite parenthèse : n’en veuillez pas à la photographe, pas très expérimentée, je vous l’accorde, mais l’animateur gymnastique dans une forme olympique, allait très vite dans l’exécution des mouvements et de ce fait la photo est un peu floue.

     

    Nontron : atelier mars.

     

    Puis, la Chocolat’team a répondu aux ordres donnés par les pensionnaires : Pierre était avec H’Alhambra, moi avec Cadix.

     

    Nontron : atelier mars.

    Nontron : atelier mars.

    Nontron : atelier mars.

     

    Nous avons terminé avec le moment cerceaux : les malades tiennent le cerceau et les filles doivent passer à l’intérieur. Nous voici, les 2 filles et moi.

     

    Nontron : atelier mars.

    Nontron : atelier mars.

     

    Je voudrais donner une mention spéciale à notre douce H’Alhambra.  Lorsqu’elle a commencé le job, ma grande sensible, elle avait une certaine retenue, je ne l’emmenais pas voir les grands malades en chambre, j'avais tenté et j’avais remarqué qu’elle soufflait, je la sentais malheureuse, un peu inquiète quand elle voyait des personnes agitées, qui se plaignaient. Maintenant, elle va directement d’elle-même au contact, même sans son maître.

    BRAVO A TOI MA BELLE  !

     

    Nontron : atelier mars.

     

    Heureusement que tu es là, les séances reposent surtout sur toi. Cadix  est toujours contente d’arriver sur les lieux mais elle n’a plus toujours envie de travailler., Quand je la sens ralentir ou tout simplement ne plus répondre à ce que je lui demande, je n’insiste pas, elle a tant donné !  Alors, nous 2 nous arrêtons, c’est le binôme Pierre H’Alhambra qui animent 80 % de la séance. 

    Mais dans quelque temps, elle ne sera plus seule, H’Alhambra. Pierre et moi sommes en pleine éducation de Ninya, Pierre l’a prise au club canin maintenant qu’elle est avec les « grands » et moi je prends le relais à la maison. Cadix pourra alors se reposer bien tranquille et Pierre et H’Alhambra souffler un peu, la nouvelle équipe dynamique sera là !! n’est-ce pas Ninya ?

     

    Nontron : atelier mars.

     

     

     


    28 commentaires
  •  

     

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

     

     

    La Chocolat’team se rend chaque mois à l’hôpital de Barbezieux. Ce mois-ci, nous ne sommes pas allés dans une des unités, mais au pôle d’activités et de soins adaptés.

    Cet accueil de jour s’adresse aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, ou d’autres maladies neuro-dégénératives comme la maladie de Parkinson par exemple.

    L’objectif consiste à maintenir l’autonomie et la socialisation, et également à soulager les aidants et les familles. Ce service assure aux malades les plus fragilisés un accueil à la journée comprenant le transport, le repas de midi, et des animations appropriées en petit groupe.

    Nous sommes venus vers 15 h, nous n’avions pas construit de programme particulier d’animation. Nous nous sommes installés dans le salon avec les résidents et le personnel présent. Notre seul but ce jour-là, était de distraire, faire travailler un peu la mémoire des Anciens présents quand cela était encore possible.

    Cadix et H’Alhambra sont allées voir principalement 3 personnes sur les 4 présentes. Une n’aimait pas les chiens, le personnel nous l'a précisé, alors, nous nous avons tout fait pour éviter le contact car notre visite n’est pas faite pour ennuyer et perturber, mais au contraire redonner un peu de vie à ces malades souvent prostrés, discuter avec eux si possible : savoir s’ils avaient eu des chiens, quelle race ou pourquoi (chasse – garder les vaches – juste pour la compagnie) ou seulement voir sur leur visage se dessiner un sourire, lorsque nos "filles" donnaient la patte pour dire bonjour et se faisaient caresser.

    Voici quelques photos de cette petite visite.

     

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.

     

     

     

    Visite de févier au Pasa de Barbezieux.


    30 commentaires
  •  

     

    H’Alhambra à l’Ehpad de Villebois.

     

     

    Chaque fois que je vais en visite dans les chambres en maison de retraite, je prends toujours Cadix. C’est elle que je sens la plus à l’aise pour rencontrer les résidents malades ou tout simplement tristes, qui ne veulent plus communiquer, et restent prostrés. Cadou arrive régulièrement en les touchant avec son museau, à faire remarquer sa présence, nous avons alors souvent un sourire, et ainsi le contact est établi. Autant H’Alhambra excelle en animation, autant elle doit en prendre sur elle quand elle sent les résidents malheureux car elle est très sensible.

    Mais Cadix va avoir 11 ans en juin prochain, donc le temps que Ninya grandisse, qu’elle soit validée apte pour ce job, c’est H’Alhambra qui va de plus en plus souvent intervenir. Aujourd’hui donc, elle m’a accompagnée pendant que Cadix et Ninya se reposaient.

    Nous avons visité dans l’heure de visite 3 résidents, un monsieur très bavard, lui, qui nous a parlé de son métier de commercial, nous a montré ses peintures et voulait nous voir car il avait eu  lui-même un labrador sable. Nous avons discuté à bâtons rompus de son métier, des villes où il avait travaillé, je n’ai pas eu l’occasion de faire des photos. 

    Nous avons rencontré un autre monsieur venu là pour quelques temps, il était ravi de voir H’Alhambra qui lui a donné sa patte et s’est montrée douce et gentille.  

     

    H’Alhambra à l’Ehpad de Villebois.

    H’Alhambra à l’Ehpad de Villebois.

     

    Nous avons fini par la visite d’une qui dame qui se plaint toujours qu’elle souffre et qui reste dans sa chambre. Et bien, là, elle était gaie, toute attendrie par H’Alhambra. 

     

    H’Alhambra à l’Ehpad de Villebois.

    H’Alhambra à l’Ehpad de Villebois.

    H’Alhambra à l’Ehpad de Villebois.

     

    En conclusion, cette visite s’est bien passée, je compte la solliciter ma p’tite Pestouille plus souvent désormais. Ensuite, nous avons repris les deux « siesteuses » et nous avons fait tous ensemble la balade de l’après-midi, Cadix et Ninya comme à l’habitude se sont défoulées, et H’Alhambra s’est baladée tranquillement et a joué à la balle avec son maître pour décompresser.

     

    H’Alhambra à l’Ehpad de Villebois.

     

     

    H’Alhambra à l’Ehpad de Villebois.

     


    26 commentaires
  •  

     

    Reprise des visites pour Cadix.

     

     

    Sa convalescence étant terminée, c’est une Cadou en forme qui a repris son « boulot » de chien médiateur cette semaine. Avec H’Alhambra, elles sont allées à la maison de retraite de La Couronne mardi, et jeudi, c’est seule avec moi, que Cadix a repris ses visites en chambre, à l’hôpital de Barbezieux. Elle était toute contente de retrouver malades et soignants.

     

    Reprise des visites pour Cadix.

    Reprise des visites pour Cadix.

     

    A l’Ehpad de La Couronne, nous allons dans le grand salon saluer tous les résidents qui le souhaitent. Un petit groupe se forme, et là, après avoir dit bonjour, nos filles font quelques exercices. C’est maintenant notre Pestouille et son maître qui font 80 % du boulot. 

    Après avoir fait un coucou à chaque résident, Cadix et H’Alhambra ont fait ensemble quelques exercices d’obéissance. 

     

    Reprise des visites pour Cadix.

    Reprise des visites pour Cadix.

     

    Puis, j’ai tenté de faire un parcours d’obéissance avec Cadix, mais maintenant au bout de 20 minutes, elle n’a plus envie. A son regard, à sa façon de traîner, j’ai compris qu’elle en avait assez.

     

    Reprise des visites pour Cadix.

     

    Alors, nous nous sommes arrêtées, nous avons passé le relais à Pierre et H’Alhambra qui ont terminé l’animation par une chasse aux canards. C’est ce moyen que nous avons trouvé pour que les résidents participent en lançant le canard en mousse, ou en le cachant, pour que la p’tite miss le retrouve, et le ramène très fière d’elle. 

     

    Reprise des visites pour Cadix.

     

    Bravo mes filles, et particulièrement à H'Alhambra !

     

    Reprise des visites pour Cadix.


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique