•  

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

     

    Plus de concours, plus de visites à nos Anciens, plus trop de balades non plus, pour vous raconter notre quotidien.

    Pour m’occuper lorsque j’ai du temps libre (et ça ne manque pas en ce moment !) et bien je regarde mes vieilles photos.

    Aujourd’hui, je vous propose de revoir quelques photos de Cadou. 

    Elle est née à Mirepoix en Ariège. Elle , c’était le ruban beige. C’est moi qui l’ai choisie à un mois. Nous l’avions retenue dès que l’éleveuse a su que Sunny (sa maman) attendait des chiots, nous avions le 1er choix.

     

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

     

    Comment ne pas craquer devant cette jolie « bouille » interrogative ?

     

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

     

    Cadou a toujours été » bien dans ses baskets » sans problème, toujours sûre d’elle, rarement inquiète, calme. Voici ses 1ers jours à la maison.

     

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

     

    Comme nos chiens nous suivent partout, ils ont droit également aux vacances ! Ici, nous voici en Provence, à Aigues-Mortes, en plein mois d’août. La foule ne la gêne pas, elle regarde, se promène avec nous.

     

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

     

    Et puis, elle a eu des occupations Cadix ! Elle a fait beaucoup d’expos, a toujours été très bien classée. La voici avec son handleur notre copain Olivier, ils étaient très complices ces deux-là !

     

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

     

    Pierre et elle ont fait beaucoup de concours de cavage, comme Ninya, elle a participé à la finale du championnat de France, c’était en 2012 à Montiers en Der.

     

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

      

    Toutes deux, nous avons fait un sacré binôme de chiens médiateurs. J’aimais travailler avec elle, juste d’un regard on se comprenait. Avec les enfants, en séance de Prévention Morsures, elle savait être douce, ne bougeait pas trop avec les plus petits. Plusieurs d’entre-eux avaient peur des chiens malgré tout, et bien, Cadix savait les rassurer. Certains acceptaient même de la caresser en fin de séance.

     

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

     

    Maintenant, elle est retraitée de tout. Depuis son AVC, elle a des jours où elle est bien, d’autres moins, comme je vous le précise lorsque vous me demandez de ses nouvelles. H’Alhambra l’adore et recherche toujours sa protection. Ninya aimerait surtout bien jouer avec elle, mais aurait tendance à trop « bouger » elle se fait alors recadrer par une Cadou qui garde toujours sa place de chef de meute.

     

    Continue ta route avec nous, tranquillement et en forme le plus longtemps possible, on t’aime tous très fort, ma Cadou.

     

    Cadix : déjà  13 ans en juin prochain !

     


    35 commentaires
  •  

     

    Un beau livre !

     

     

    Ce soir nos toutounes ne seront pas à l’honneur sur le blog, je vous parlerai d’un livre qui m’a marquée.

    Lorsque nous partons en concours en camping-car, je ne regarde pas la TV. Nous l’avons à l’intérieur, mais Pierre qui a fait la route a envie de se reposer. De plus, nous prenons le Mayflower essentiellement pour nos concours, et ces derniers commencent tôt. Alors, je passe mes soirées à lire. 

    Je viens d’achever « les cent puits de Salaga » un roman d’ Ayesha Harruna Attah . Cette dame est née au Ghana en 1983, ses parents étaient journalistes. Le roman est inspiré de la vie d’une de ses ancêtres vendue sur le marché aux esclave de cette ville.

     

    Un beau livre !

     

    Pourquoi ce titre ? C’est une allusion aux cent puits construits à Salaga pour laver les esclaves avant d’être vendus.

     

    Un beau livre !

    Un beau livre !

     

    Vous l’avez compris, il est question d’esclavage : l’histoire se passe à la fin du 19ème siècle. Au fur et à mesure que l’on avance dans le livre, on apprend que l’esclavage a été aboli en Europe et aux Etats-Unis à cette époque, mais qu’il continue à perdurer en Afrique.

    L’auteur déploie les tensions d’un territoire à travers le destin de deux femmes, qu’en apparence tout oppose ; l’une est princesse, l’autre est une paysanne vendue comme esclave. Toutes les deux vont tomber sous le joug d’une privation de liberté, la 1ère par un mariage forcé et la seconde par sa condition d’esclave. 

    Je ne vous en dirai pas plus, si ce n’est que ce livre est captivant, c’est une très belle histoire de courage, de pardon, d’amour et de liberté portée par le parcours de ces deux femmes que tout semble opposer.

     

    Toutes les photos jointes, sont prises sur le web, je ne suis jamais allée au Ghana. Merci à leurs auteurs. 

     

     

    Un beau livre !

     

     

     

     

     

     


    32 commentaires
  •  

     

    Nouvelles de Cadix

     

     

    Comme je le fais régulièrement maintenant, voici des nouvelles de Cadou. Elle a eu 12 ans en juin, et comme vous le savez, elle s’est relativement bien remise de son AVC.

    Maintenant, elle est définitivement en retraite de toute activité. Elle a beaucoup souffert de la canicule cet été, malgré toutes les précautions que nous prenions.

    Elle apprécie toujours sa balade du matin en compagnie d’H’Alhambra et de Ninya.  Cette promenade a lieu dans la campagne, les 3 sont détachées. Pierre ou moi, nous consacrons exclusivement à elle, car elle n’entend plus bien, ou décide de faire ce qu’elle veut (je crois qu’il y a des deux !!). Elle a beau aller doucement, si elle suit une piste dans les champs, ce n’est pas facile de la récupérer.

    La voici au départ, là elle nous attend, (ça se complique en bordure de champ !)

     

    Nouvelles de Cadix

     

    Quand elle se promène, elle cherche à récupérer en fonction des saisons, soit des baies sur des arbustes, des nèfles quand elle ne mulotte pas !

     

    Nouvelles de Cadix

     

    Elle est toujours joyeuse, aime beaucoup jouer avec sa petite sœur Ninya, mais il ne faut pas non plus que ça dure longtemps ! Elle lui fait comprendre quand elle en a marre ! Pour l’instant, elle est toujours la chef et la référence pour les deux autres.

     

    Nouvelles de Cadix

    Nouvelles de Cadix

     

     

    Rentrée de promenade, elle se balade dans le jardin, dort beaucoup soit à la maison, soit dehors s’il fait beau. Lorsque nous partons en animation, elle ne cherche plus trop à venir, elle nous regarde partir. Malgré tout son estomac qui crie famine la réveille vers 17h30.  

    Elle prend 12 jours par mois du candilat, un vasodilatateur cérébral qui agit en augmentant le flux sanguin et l’oxygénation du tissu nerveux central. Conjointement, elle a des séances d’acupuncture tous les trimestres. Jusqu’à présent, nous trouvons que ce traitement lui réussit bien même si nous savons que, hélas .....

    Durant nos vacances, nous sommes allés rendre visite à nos amis alsaciens 2 et 4 pattes. Je vous présente donc, recto-verso, la meute formée avec les labs de nos amis. A part H’Alhambra plus âgée, Cadix était entourée et très à l’aise avec 3 jeunes donzelles âgées de 2 ans toujours prêtes à rigoler !

     

    Nouvelles de Cadix

    Nouvelles de Cadix


    31 commentaires
  •  

     

    Nouvelles de la meute.

     

     

    Nous ne sommes pas trop présents sur la blogosphère. Il fait chaud, ce mois d’août bien que nous ne partions pas (encore) sent les vacances, les animatrices et ergos  qui nous reçoivent habituellement sont en congés, donc…… nous nous reposons et nous entraînons parfois notre Tornade au cavage et aux activités de chasse.

    Chaque matin, avant que le soleil ne soit trop brûlant nous faisons notre traditionnelle promenade. Les chocos souvent sont ensemble, sentent à droite à gauche, se détendent sans laisse, libres comme l’air.

     

    Nouvelles de la meute.

    Nouvelles de la meute.

     

    La Tornade descend généralement de la voiture en récupérant son  « ustensile ». Et c’est parti pour 20 minutes de folie. Pierre et moi, à tour de rôle, jouons avec elle.

    Comme Ninya est très vive, nous avons avec elle privilégié le jeu plutôt que le gâteau récompense. Dès ses deux mois, je lui faisais le matin de courtes séances d’éducation pour lui apprendre les règles de base (la marche au pied-les positions assis -couché-pas bougé) et ces séances se terminaient par du jeu, je lui lançais un jouet ou le cachait dans la maison, et elle savait le trouver ! Pierre procédait de la même manière, l’après-midi pour de l’éducation au début, puis pour les entraînements de cavage et de chasse.

    Cette manière de faire a renforcé je crois la relation que nous avons avec elle de confiance, et de complicité. Maintenant elle prend plaisir à nous associer à ses moments de plaisir, de détente, et nous y répondons volontiers.

    Donc, si pour Cadix et Ha, ce sont des balades de détente tranquilles, pour notre Tornade, c’est beaucoup plus sportif !

     

    Nouvelles de la meute.

    Nouvelles de la meute.

    Nouvelles de la meute.

     

    Pour terminer, une bonne nouvelle :

     

    Nouvelles de la meute.

     

    L’ostéo qui suit Cadix tous les 3 – 4 mois et qui  lui fait également de l’acupuncture nous avait conseillé de demander à notre véto, une prise de sang complète. Cet examen avait été réalisé le mois dernier, et avait décelé un léger trouble hépatique. Elle a eu un traitement pendant un mois, puis a eu jeudi une nouvelle prise de sang de contrôle, tout est redevenu normal. Si tout va bien jusque-là, nous vérifierons dans 6 mois.

     

     

    Nouvelles de la meute.

     


    24 commentaires
  •  

     

     Mes livres de l’été.

     

     

    Juillet et août sont des mois où à part nos déplacements pour les concours de cavage, nous ne bougeons pas beaucoup. Nous laissons, plages, nature, montagnes aux courageux travailleurs qui le méritent bien   Nous partirons quand tout sera plus calme.

    Et puis, il fait chaud en Charente, comme un peu partout dans l’hexagone. Il n’est pas rare d’avoir plus de 30° l’après-midi, et les nuits la température ne baisse pas beaucoup.

    Malgré tout la Tornade est très en forme, et toujours prête à travailler ou jouer.

     

     Mes livres de l’été.

     

    Ce n’est pas le cas des chocos, Ha à la maison ou dans le jardin passe son temps à dormir et n’a pas beaucoup d’entrain.

     

     Mes livres de l’été.

     Mes livres de l’été.

     

    Notre Cadou le vit plus mal, cette canicule la fatigue. Nous l’avons emmenée pour ses vaccins annuels au cabinet vétérinaire. Elle a eu droit à un check-up complet, avec un bilan sanguin pour vérifier s’il y avait des anomalies. C’est un sujet âgé maintenant !

     

     Mes livres de l’été.

     Mes livres de l’été.

     

    Pour le moment, elle n’a pas de grands soucis de mobilité, pas de problèmes de glycémie ni d’urée. Le cœur va bien. Par contre, la prise de sang a révélé une petite insuffisance hépatique. Des cachets lui sont administrés durant 3 semaines. A la suite du traitement on refera une prise de sang pour voir si la situation varie.

    Et moi, pour m’occuper, je lis, je vous suggère les deux tomes du roman Orfénor de Myrielle Marc, Natalène d’abord puis Tristan. Ces deux livres retracent une saga familiale émouvante.

    Natalène est née d’une mère issue d’une famille bourgeoise et d’un père bohémien. A la mort de sa mère, elle a une double vie. Elle partage une partie de son temps dans le manoir de son grand-père et l’autre dans un camp de gens du voyage dont elle ne parle jamais. 

    Elle reçoit d’un côté une éducation stricte, elle vit au milieu de ses cousins, et de l’autre, une vie de bohème sans contrainte, sans hygiène où tout est permis et d'où elle revient sale, mal vêtue et couverte de bleus. Un jour, elle choisira son camp, je vous laisse deviner.

     

     Mes livres de l’été.

     

     

     

     


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique