• Vrais débuts à la truffe pour Ninya.

     

     

    Nicole, notre monitrice de club canin avait testé plusieurs fois notre p’tite tornade noire pour la recherche des truffes. Elle enterrait un ou deux leurres, lui faisait sentir l’odeur de la truffe et puis d’elle-même Ninya trouvait le leurre, le grattait, alors son maître le prenait et lui donnait une récompense.

     

    Mercredi, elle a été mise en condition de concours sur carrés. Comme elle a juste 3 mois, Nicole lui avait enterré 4 leurres  ( En concours, c’est 6 que nous devons trouver.)  Maintenant, elle sait bien en quoi consiste le job, et est prête à y aller quand son maître la détache.

     

    Vrais débuts à la truffe pour Ninya.

     

    Cadix et H’Alhambra entrent doucement sur le carré et avec le nez travaillent méthodiquement, elles ne sont pas rapides mais explorent tout. C’est un sacré confort pour le maître ! Il sait que lorsque les chiennes sont passées, ce n’est plus la peine de revenir sur ses pas.

    Notre petite elle avec sa fougue et sa jeunesse fonce à toute vitesse, donc elle a loupé le 1er leurre au nez, elle courait un peu partout. Son maître a réussi à la calmer, et à la canaliser. Une fois le contact entre eux deux établis, Ninya a bien travaillé. 

    Elle a trouvé rapidement, puis a gratté à chaque fois, à bon escient pour signaler la présence de la truffe.

     

    Vrais débuts à la truffe pour Ninya. 

    Vrais débuts à la truffe pour Ninya.

    Vrais débuts à la truffe pour Ninya.

     

    Et quand la récompense ne vient pas assez vite, elle saute pour réclamer son dû !!! 

    Beaucoup de boulot encore, mais belle prestation, son maître était content du travail accompli !

     

     

    Vrais débuts à la truffe pour Ninya.

     


    22 commentaires
  •  

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

     

     

    Chaque mercredi Ninya laisse sa maison, ses jouets et va passer 1 h à l’école des chiots. Nous allons au club canin retrouver Pilar. tout d’abord,  notre petite miss découvre, apprend de façon ludique ce qui fera d’elle plus tard, une jeune chienne sociabilisée, éduquée que nous pourrons emmener partout et ce qui lui permettra d’intégrer sa formation de chiens médiateurs.

    Sur ce coup là, nous sommes très attentives toutes les deux, moi je fais gaffe à ce que me demande Pilar, et Ninya est à mon écoute. Je dois dire que la position « assise » demandée, est quasiment acquise.

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

     

    Ensuite, histoire de s’habituer aux différentes difficultés rencontrées dans la vie courante, Ninya franchit quelques petits obstacles : des petits escaliers, passe sous un tunnel pour me rejoindre. Jusqu’à présent, elle n’a pas de crainte.

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

     

    Plus difficile, mais faut y arriver, nous apprenons le coucher. Nous le travaillons à la maison, car ma Ninyne  ne répond à ma sollicitation qu’une fois sur dix !

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

     

    Pas gagné non plus le « Pas Bougé » ! Là aussi nous le bossons à la maison un peu, mais pas évident qu’elle ne me rejoigne pas, pour le moment !

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

     

    On y arrivera avec le temps ! Ces lignées travail sont beaucoup plus à l’écoute que nos deux lignées beauté chocos.  Ninya me regarde dès qu’elle travaille, et elle m’interroge toujours. Par contre, elle est très vive, beaucoup plus remuante que Cadix et H’Alhambra, la maintenir tranquille est donc plus difficile. 

    Nous terminons ce cours de 10 à 15 minutes (ça suffit pour un bébé) par ce qu’elle adore, un rappel : dès que je l’appelle, elle vient se jeter dans mes bras pour avoir un gâteau et surtout de grosses caresses.

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

     

    Après, elle retrouve avec son maître, Nicole, sa monitrice de cavage. Pour l’instant, elle découvre la truffe, on lui fait sentir cette odeur si particulière, et on lui en fait trouver 3-4.

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

     

    Au bout d’une heure, nous rentrons à la maison retrouver les chocos. 

    Les autres jours, je travaille avec elle 5 à 10 minutes, réparties dans la journée, notamment la marche en laisse.

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.

     

    Et puis, surtout, on joue…..

     

    Notre Tornade Noire à l’école des chiots.


    32 commentaires
  •  

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

     

    Durant notre séjour dans le Tarn, nos amis éleveurs de Cadix et H’Alhambra nous avaient organisé une séance d’entraînement dirigée par un de leur copain, avec deux de leurs labs. C’est toujours préférable de réaliser ce genre de training avec plusieurs chiens. On peut ainsi mieux travailler la sagesse au poste.

    La barre était haute pour H’Alhambra, car elle se trouvait avec deux labs lignée travail, une femelle de son âge, habituée à participer aux fields-trial et s’y défendant fort bien, et un jeune mâle noir d’un an, rapide, avec une envie folle de bosser malgré la chaleur que nous avions ce jour-là.

    Le terrain avait été choisi avec soin : grandes prairies tondues ou non – bois. C’était varié et les chiens devaient s’adapter aux différents parcours. 

    Voici le petit groupe se rendant sur le terrain d’entraînement, chiens tous au pied, sans laisse.

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

    Tout le monde est en place : on peut commencer ! 

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

    Pierre envoie H’Alhambra.

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

    Bien p’tite Miss, mais faudrait revenir un peu plus vite, comme tes deux copains !

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

    J’adore ! Regardez le  regard, on y devine  sa passion pour le job, sa ténacité à trouver le dummy.Il ne lâche rien, quand il ne trouve pas, il se retourne, interroge sa maîtresse du regard, pour qu’elle lui redonne la direction.

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

    Nous avons fait des battues marchantes à 3.

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

    Puis nous avons changé de terrain, nous sommes partis dans le bois. Les chiens devaient trouver des apportables déposés à l'aveugle.

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

    Au bout de 2 h nous avons arrêté. En conclusion, une petite Pestouille qui a bien travaillé, à bien trouvé et récupéré les apportables, mais son gros problème, est qu’elle revient tranquillou, ce qui lui occasionne des pénalités des juges en concours. Son maître dans l’ensemble était globalement satisfait de son travail, même si c’est vrai, elle n’avait pas le niveau de ses deux compères. 

    Ouf ! un bol d’eau, ça fait du bien !!!

     

     

    Entraînement HA dans le Tarn.

     

     


    26 commentaires
  • 2 jours de working-test en Dordogne

     

     

    Les 20 et 21 mai, H’Alhambra était en working-test (concours de rapport sur apportables) en Dordogne. Le samedi, nous avons eu beaucoup de pluie, mais le dimanche c’était nettement mieux au niveau temps.

    Nos juges nous avaient concocté des exercices avec beaucoup de marche sans laisse au pied. Il y avait des épreuves à l’eau, à terre dans les bois et les grandes herbes,  chien seul ou en battue.

    Le samedi HA a fait des fautes dues à sa précipitation d’y aller. Si la marche était correcte au 1er exercice, sur les épreuves suivantes, elle n’avait qu’une envie, partir chercher l’apportable.

    Pierre était content de certains exercices  bien réussis, moins ravi quand elle était trop impatiente, et qu’il était obligé de trop la reprendre pour être sûre qu’elle ne parte que sur ordre. Evidemment, les juges ont pénalisé  tous ces  commandements, c’est normal ! 

    Voilà le 1er exercice, là la marche au pied était bien, le rapport parfaitement exécuté . Le juge Irlandais lui a donné un 19/20.

     

    2 jours de working-test en Dordogne

     

    Et puis ce jour-là, à son épreuve à l’eau elle a disjoncté et a eu un 0. C’était tout d’abord une marche au pied le long d’un étang, la juge a déposé un apportable à vue, notre Pestouille est bien revenue  au pied, ensuite il a été lancé devant H'A un second apportable dans le lac. La p’tite miss n’a pas bougé (ouf !), elle a bien ramené le 1er dummy à terre comme le souhaitait la juge, puis elle est partie chercher le second à l’eau, mais sur la berge patatras !! Elle s’est secouée et a lâché le dummy, alors le 0 est tombé !!!

     

    2 jours de working-test en Dordogne

    2 jours de working-test en Dordogne

     

    Voici son résultat du 1er jour, (8ème, 10.6 de moyenne générale )avec ses notes détaillées,  à chaque exercice.

     

    2 jours de working-test en Dordogne

     

    Le second jour, elle s’est mieux maîtrisée. Elle a obtenu des notes correctes  et plus particulièrement un 20 à l’épreuve à l’étang. Là, elle s’est secouée après avoir rendu l’apportable.

     

    2 jours de working-test en Dordogne

    2 jours de working-test en Dordogne

     

    Ce dimanche elle finira seconde du concours avec 15 de moyenne (pas mal du tout !!) Ci-dessous, les notes obtenues….

     

    2 jours de working-test en Dordogne

     

    Malgré le mauvais temps du samedi, nous avons passé un excellent week-end. Merci à nos organisateurs, Anne notre déléguée du Retriever Club de France, Patricia et son mari, qui ont prêté leurs terrains, les juges qui n’ont pas été avares de conseils pour nous aider à progresser .  Ce fut, je crois un bon moment convivial entre passionnés de retrievers. 

     

    Nous terminerons avec une photo du binôme après la remise des lots du dimanche. 

     

    2 jours de working-test en Dordogne

     


    28 commentaires
  •  

    Entraînement Montendre avril.

     

     

    Ave les amis ! C'est moi H'Alhambra. Elle vous a dit Cadix que j’étais au boulot moi dimanche. J’adore…..

    En quelques mots, voici comment j’ai passé ma journée. Tout d’abord, j’ai retrouvé Goody, on se voit chez les copains Philippe et Sylvie, on bosse souvent ensemble.

    On a commencé par une marche sans laisse au pied, pour se rendre au terrain. Sur cette action, nous sommes positionnées toutes les deux, Philippe se prépare à tirer plusieurs apportables, on surveille où ils vont tomber.

     

    Entraînement Montendre avril.

     

    Et c’est parti pour la matinée, il fait frais, bon, j’suis à fond sur tous les envois.

     

    Entraînement Montendre avril.

    Entraînement Montendre avril.

     

    Je travaille la distance. Vous voyez le truc en l’air, il va tomber dans les arbres.

     

    Entraînement Montendre avril.

     

    Trouvé !!!

     

    Entraînement Montendre avril.

     

    Tantôt l’une, tantôt l’autre…..

     

    Entraînement Montendre avril.

     

    L’après-midi, ça a été le travail à l’étang, Philippe lançait les apportables au fusil dans l’étang et de l’autre côté, et nous on ramenait à tour de rôle.

     

    Entraînement Montendre avril.

    Entraînement Montendre avril.

     

    Ca a mal commencé, me suis faite engueulée….. Oui, j’avais oublié, on rend l’apportable, on se secoue après, moi, je l’ai craché, puis me suis secouée, en concours c’est zéro pointé…. Alors, il a fallu que je le garde un peu, là, suis pas vraiment contente…. Après ça a mieux marché.

     

    Entraînement Montendre avril.

     

    Entraînement Montendre avril.

     

    D’ailleurs, regardez nos têtes, le chef a  dit que la séance était terminée, et bien non, nous on en veut encore……

     

    Entraînement Montendre avril.

     

     

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique