•  

     

    Pauvre Ninya !

     

     

    Nous sommes en pleine préparation de field-trial pour notre Tornade. C’est du concours de rapport sur gibier. Elle ne pratique pas, habituellement. Elle concourt toujours sur apportables  (working-test)et se défend plutôt bien. Elle a déjà fait un field sur perdreaux, ça n’avait pas spécialement bien marché. Aussi, nous voulons essayer une autre fois, pour voir et sinon, nous ne participerons plus qu’aux working-tests.

    Pour se faire, nous avons travaillé souvent et longtemps, à terre, et à l’eau. Ninya adore et en redemande tout le temps.

    Cependant, nous avons dû arrêter quelques jours car elle a attrapé le syndrome de la queue morte. Ce n’est pas très connu mais cela affecte de nombreux chiens et plus particulièrement le labrador. Notre toutoune avait une raideur à la base de la queue, elle ne pouvait la remuer, avait des difficultés pour s’asseoir et pleurait selon certains mouvements.

     

    Pauvre Ninya !

     

    Bien que ce ne soit pas dangereux, ce syndrome occasionne une vraie souffrance. Il a pour origine des douleurs musculaires au niveau du coccyx. Les vétérinaires sont rarement sollicités pour de tels cas car les symptômes disparaissent après quelques jours de repos.

    Au Royaume-Uni, une étude a été menée sur une centaine de labradors. Après avoir décortiqué les résultats, il est apparu que la nage était un facteur de risque, surtout s’il fait froid. Et de plus, les chiens dits de travail qui produisent régulièrement des efforts sont plus enclins à souffrir de la queue morte.

    Ninya avait déjà rencontré ce souci cet hiver après un entraînement sous la pluie et le froid. C’était passé au bout de deux jours.

    Cette fois, nous avons préféré la conduire chez le vétérinaire. Elle a eu droit à une piqûre + deux journées d’anti-inflammatoires et le vétérinaire nous a dit de la laisser au repos. 

    Au bout de 3 jours, elle ne souffrait plus, recommençait à bien bouger, mais avait gardé sa queue « cassée ».

     

    Pauvre Ninya !

    Pauvre Ninya !

     

    Maintenant, tout est rentré dans l’ordre ! 

     

    Pauvre Ninya !

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Balade à l’étang.

     

     

    C’est dans le bel étang du J Luc que nous nous trouvons aujourd’hui. Il a accepté fort gentiment de nous recevoir dans ce petit coin paradisiaque avec la bande des « Hauts du Moulin » pour du travail de rapport à l’eau. 

    Effectivement, pendant une petite heure, tous les chiens ont bien travaillé, traversant à tour de rôle pour aller récupérer sur l’autre berge le dummy que je lançais, ce fut un excellent training pour tous.

     

    Balade à l’étang.

    Balade à l’étang.

     

    Et puis, après le travail a eu lieu la grande récré. Cadix et H’A n’étaient pas là, Gribouille a participé mais est restée prudemment auprès de son maître et de sa jeune maîtresse, l’eau c’est pas son truc.

    Mais Owen, Hytack, Moz, Nina, Ninya s’en sont donnés à cœur joie tous ! Vous voyez que Ninya  ne fait pas que  bosser ! Et elle met autant de d’énergie dans le jeu que dans le travail, elle n’est jamais la dernière dans les bons coups !

     

    Balade à l’étang.

    Balade à l’étang.

    Balade à l’étang.

    Balade à l’étang.

     

    Merci à Jean-Luc de nous avoir accueillis. Ce fut un bon moment pour clôturer la visite des Hauts du Moulin en Charente. 

     

     

    Balade à l’étang.

     

     

     

     


    21 commentaires
  •  

    Les Hauts du Moulin réunis à Villebois.

     

     

    Nos amis de l’élevage sont venus passer quelques jours avec nous à Villebois avec la maman, la sœur, et le frère de Ninya. Nous leur avons fait découvrir notre village ainsi que les environs, et comme nous sommes animés de la même passion, nous avons consacré les matinées à entraîner nos chiens. Bien sûr Cadix, retraitée, est restée à la maison et H’Alhambra guère passionnée lui a tenu compagnie.

    Voici Nina, la sœur de notre Tornade, aux ordres.

     

    Les Hauts du Moulin réunis à Villebois.

     

    Elle est tout aussi énergique que Ninya.

     

    Les Hauts du Moulin réunis à Villebois.

     

    Là, c’est autour de Pierre, et Ninya.

     

    Les Hauts du Moulin réunis à Villebois.

    Les Hauts du Moulin réunis à Villebois.

     

    Il faisait froid ce dimanche matin, il pleuvait mais nous étions tous très appliqués. Moi, bien sûr, sans chien, je prenais les photos et parfois lançais les apportables. Nous avons passé deux heures  studieuses.

    Elle est encore très belle Hyatck, la maman chocolat de Moz (le grand frère d’une autre portée) et des deux Nines. Elle et Moz sont plus avancés dans le travail que nos deux jeunes.

     

     

    Les Hauts du Moulin réunis à Villebois.


    20 commentaires
  • Working-test d’Anet.

     

     

    Nous revenons ce soir d’Anet, Ninya participait au working-test qui se déroulait dans le merveilleux parc du château. A 8h15 tout les concurrents garés dans la cour vers les écuries, se préparaient.

     

    Working-test d’Anet.

     

    Puis tout le monde est parti au fond du parc où se déroulaient les ateliers.

     

    Working-test d’Anet.

     

    Ninya démarrait au 3ème atelier . Elle devait récupérer un dummy qu’elle avait vu tomber dans les grandes herbes en 1er puis un second posé tout à côté de la rivière (sans y entrer bien sûr !). Elle a obtenu 19/20.

     

    Working-test d’Anet.

     

    Ensuite à l’atelier 4, ça s’est compliqué pour les deux. Ninya devait ramener un apportable lancé en bord de rivière, puis un second dans l’eau. Pour le 1er elle et son maître ont cafouillé, elle est partie avant l’ordre, Pierre ne l’a pas bien dirigée. Ensuite, elle a un peu rattrapé en ramenant son 2ème à l’eau correctement. Elle n’a eu que 10/20.

     

    Working-test d’Anet.

    Working-test d’Anet.

     

    Le 3ème exercice (atelier 1) était un dummy à l’eau en 1er, puis un sur la terre ferme. Le travail a été bien fait, Ninya a eu 20/20.

     

    Working-test d’Anet.

    Working-test d’Anet.

     

    Elle a terminé par l’atelier 2. Deux apportables étaient lancés à droite et à gauche. Pierre devait l’envoyer les récupérer dans l’ordre qu’il souhaitait, la miss a fait correctement le job et a été notée 19/20.

     

    Working-test d’Anet.

    Working-test d’Anet.

     

    Les juges ensuite ont fait les calculs et nous ont livré les résultats. Ninya termine seconde avec 68 points sur 80 et une moyenne de 17. Elle se classe seconde de l’épreuve sur les 18 candidats de sa catégorie.

     

    Working-test d’Anet.

     

    Pour nous c’était le dernier des 4 wt de la saison Notre Tornade a bien réussi puisqu’elle a terminé deux fois 1ère, une fois seconde, et une autre fois 3ème. Nous sommes très contents, maintenant, nous allons repartir pour un autre genre d’épreuve : les concours de cavage qui redémarrent début juin. Nous allons essayer aussi de la faire participer à un ou deux fields-trials un peu plus tard en automne -hiver . Nous vous disons à bientôt, nous repartons quelques jours à un stage de chasse.

    Nous vous laissons en compagnie des vedettes du jour des retrievers de St Cyr. Ce jour-là, deux étaient sur le podium, Ninya était donc seconde, suivie de sa copine Winkie, 3ème. Bravo les filles ! 

     

     

    Working-test d’Anet.


    30 commentaires
  •  

     

    Working-test de la Pomarède.

     

     

    Début mai nous étions deux jours en concours à la Pomarède.  Dès 8h30 le samedi matin, tout le monde est prêt à en découdre. Les concurrents écoutent attentivement les dernières recommandations des juges, et c’est parti !

     

    Working-test de la Pomarède.

     

    Nos copains d’entrainement étaient eux aussi présents.

     

    Working-test de la Pomarède.

     

    Dans ce genre de concours, le binôme maître/chien passe la plupart du temps individuellement sauf quand le juge souhaite une battue ou tout simplement que deux chiens travaillent ensemble. Mais il y a beaucoup d’attente, donc on s’occupe et on discute…

     

    Working-test de la Pomarède.

     

    J’ai pu prendre quelques photos lors des passages de Ninya. Là, elle doit aller chercher un apportable qu’elle a vu tomber dans l’eau, lorsqu’ elle remonte un second est lancé au même endroit. Ce dernier, elle ne l’a pas vu tomber mais doit retourner dans la zone. Elle fait cet exercice très bien.

     

    Working-test de la Pomarède.

    Working-test de la Pomarède.

    Working-test de la Pomarède.

     

    J’ai pu aussi prendre quelques clichés de cet atelier où elle devait marcher au pied sans laisse à la vitesse du juge. Tout près de l’étang un apportable était lancé, elle devait au retour de la marche, aller le chercher, ce qu’elle a fait.

     

    Working-test de la Pomarède.

    Working-test de la Pomarède.

    Working-test de la Pomarède.

    Working-test de la Pomarède.

    Working-test de la Pomarède.

     

    Le samedi Ninya s’est classée 1ère de sa catégorie. Elle a obtenu les notes suivantes pour chaque atelier :  18 – 17 -19 -20 -18 soit 92 points sur 100. 

    Le dimanche, il faisait très froid, je n’ai pas pris beaucoup de photos, Ninya a bien travaillé dans l’ensemble, mais a commis une grosse faute au 4ème atelier et a eu un 0, Elle a commis des erreurs sur le dernier exercice, une battue avec 5 autres concurrents, elle a terminé ce jour là 3ème de sa catégorie. Elle a obtenu les notes suivantes : 17-0-18-19-12. C’est sa sœur Nina qui a terminé 1ère.

     

    Working-test de la Pomarède.

     

     

     

    .


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique