•  

     

    Ninya au quotidien.

     

     

    Notre Tornade a maintenant 18 mois. Elle n’est plus un bébé, est parfaitement propre, très sage à la maison, dans la voiture, ne fait plus de bêtises dans le camping-car depuis quelques mois déjà.

    Elle aime jouer tout comme nos deux chocos à cet âge, mais par-dessus tout, elle veut TRAVAILLER.

    Elle sort maintenant avec Cadix et H’Alhambra chaque matin. Leur maître les lâche dans un terrain vague où elles peuvent se dépenser une trentaine de minutes, et lorsque nous n’avons rien de prévu, nous le faisons aussi l’après-midi.

    Les deux autres se baladent, sentent les odeurs, mulotent à l’occasion, la Tornade non !

    Elle se plante devant nous et ça donne ça !!

     

    Ninya au quotidien.

    Ninya au quotidien.

    Ninya au quotidien.

     

     Je traduis : alors qu’est-ce qu’on fait ?

    Mais Pierre a le remède miracle : le sac rouge.

     

    Ninya au quotidien.

     

     

    Aussitôt sorti, Ninya se calme de suite, elle sait qu’elle va bosser. Elle attend que son maître lui quitte son collier de promenade.

     

    Ninya au quotidien.

     

     

    Bien sûr, quand elle travaille, pas question de rigoler, sauter, ne pas marcher au pied si Pierre lui demande, non c’est du sérieux !

     

    Souvent d’ailleurs, la séance commence par une marche avec puis sans laisse.

     

    Ninya au quotidien.

     

    Alors, les exercices s’enchaînent, toujours avec le même plaisir pour la p’tite miss.

     

    Ninya au quotidien.

    Ninya au quotidien.

     

    Elle s’applique au mieux, est très heureuse de faire plaisir à son maitre. Si Cadou n’a jamais vraiment aimé tout ce qui a trait à la chasse,  H’Alhambra travaillait bien également, mais elle n’avait pas cette pointe de vitesse et fatiguait au bout d’un moment, on le sentait et on arrêtait de suite. Là, c’est nous qui disons STOP.

    Donc vous avez compris, si vous avez envie de vous remuer, faites comme nous !! Elle nous fait bouger notre petite labrador lignée travail. C’est certain que bien qu’elle ait obtenu son pedigree, elle ne remportera pas de titres en beauté, comme les chocos,  mais elle  nous comble !

     

     

     

    Ninya au quotidien.

     

     

     


    29 commentaires
  •  

     

    Entrainement Ninya Working-test.

     

     

    La saison de cavage est terminée, le championnat de France est derrière nous avec une 1ère année très réussie pour Ninya. Les compétitions sur carrés ne reprendront qu'en mai, nos amis ont mis leur truffière au repos, nous y retournerons en décembre 2019 maintenant, donc pendant deux mois, nous n’entraînons plus ni Ninya, ni H’Alhambra à la truffe.

    Ninya seule, va faire quelques working-test, H’Alhambra va se reposer avec Cadix. C’est dur dans ce travail de chasse de gérer deux toutounes ensemble. Pour les chiens médiateurs, c’est H’Alhambra « la Chef » elle va se consacrer surtout à cela maintenant, et continuera à faire quelques concours de cavage, surtout l’hiver. Durant l’été, s’il y a la canicule, elle s’entraînera parfois le matin mais ne concourra pas car elle souffre de la chaleur.

    Avant de parler d’entraînement, revoyons brièvement ce qu’est un working-test : c’est une discipline développée par nos amis britanniques il y a une quarantaine d’années. Ils ont recréé artificiellement des situations de concours se rencontrant en field-trial ou en chasse. Ce sont des ateliers que font les concurrents dans lesquels les apportables remplacent le gibier.

    La semaine dernière, Ninya a retrouvé ses copains retrievers à St Cyr, et tous les maîtres ont revu ensemble quelques fondamentaux. C’était une reprise un peu pour tout le monde.

    Comme vous le voyez en en-tête, après avoir détendu les chiens, les maîtres les remettent dans le travail, en demandant une marche au pied, avec ou sans laisse.

    Les chiens étant concentrés, les maîtres les ont envoyés récupérer des dummies qu’ils avaient vus tomber auparavant.

     

    Entrainement Ninya Working-test.

    Entrainement Ninya Working-test.

    Entrainement Ninya Working-test.

    Entrainement Ninya Working-test.

     

    Ninya a effectué son rapport et ensuite, a dû rester tranquille « sage au poste » le temps que les copains, à leur tour, fassent le job.

     

    Entrainement Ninya Working-test.

     

    Autre situation que nous rencontrons dans ce genre d’épreuve. Le juge fait marcher l’équipe, et le chien doit accompagner au pied sans devancer ou traîner trop derrière. Patrice ici tenait le rôle du juge, il a lancé un apportable, et Ninya ne devait pas partir que lorsque le juge disait à Pierre de l’envoyer.

     

    Entrainement Ninya Working-test.

    Entrainement Ninya Working-test.

     

    Nous avons travaillé la matinée, ensuite, nous avons terminé par un pique-nique pris tous ensemble, et nos toutous se sont eux désaltérés et reposés.

     

    Entrainement Ninya Working-test.


    32 commentaires
  •  

     

    Club canin 16 février

     

     

    Hier après-midi, nous sommes allés au club canin. Les working-test (exercices de chasse sur apportables) se préparent, et il y a bien longtemps que nous n’avons pas travaillé la marche avec et sans laisse, parfaitement au pied. La tête du chien ne doit pas dépasser le genou du maître. L’équipe, dans cette discipline, est jugée sur la marche également. Contrairement à nos deux chocos, Ninya ne tire pas, mais nous l’avons joué Pierre et moi, relâchés et détendus depuis quelques mois, il faut donc revoir un peu tout ça.

    A cet effet, Pierre a participé au cours d’éducation des « grands », et a travaillé principalement cette partie marche.

     

    Club canin 16 février

    Club canin 16 février

     

    Ils ont travaillé également les positions « assis », « couché ».

     

    Club canin 16 février

     

    Puis l’absence du maître. Pierre est parti se cacher, Ninya attend assise qu’il revienne sans se lever.

     

    Club canin 16 février

     

    Ensuite, ce fut le rappel, Ninya est couchée et attend l’ordre « au pied »

     

    Club canin 16 février

     

    Le mot magique est dit, elle y va !!!

     

    Club canin 16 février

     

    Dans le cours des débutants, il y avait deux jeunes labradors chocos, un mâle et une femelle, bien beaux !

     

    Club canin 16 février

     

    Notre Présidente nous a fait une surprise qui nous a fait bien plaisir. Nous avons eu un entraînement cavage sur vraies truffes et non sur leurres. C’est bien, car samedi prochain, à la finale du Championnat de France, c’est sur vraies truffes que nos chiens devront travailler. 

     

    Club canin 16 février

     

     

    Club canin 16 février

     


    26 commentaires
  •  

     

    Club canin janvier.

     

     

    Concernant Cadix et H’Alhambra nous ne les faisons plus travailler au club canin. Quand nous voulons entraîner au cavage notre Pestouille (Cadix étant maintenant dispensée de tout cela) nous le faisons nous-même, mais notre Tornade y va de temps à autre pour une piqûre de rappel. On la sollicite, donc elle aime !

    Ce samedi, elle y est allée suivre un cours d’éducation et aussi rencontrer les copains. Sur le terrain, elle doit être concentrée, à l’écoute de son maître exclusivement : on n’est pas là pour rigoler et faire les fous, mais bosser et surtout le plus dur pour elle, rester tranquille, le temps que d’autres font des exercices.

     

    Club canin janvier.

     

    Voici le binôme Pierre et Ninya, slalomant entre les autres équipes, notre miss reste bien concentrée.

     

    Club canin janvier.

     

    Une marche au pied 

     

    Club canin janvier.

     

    Puis, l’absence. Elle est assise, sans bouger, voit son maître s’éloigner, se cacher, elle ne doit pas bouger (ici c’était 30 secondes) et rester dans la même position le temps que Pierre revienne à elle. Bravo ma puce, ton maître est content du cours, tu as bien travaillé et tu as su rester sage !

     

    Club canin janvier.

    Club canin janvier.

    Club canin janvier.

    Club canin janvier.

    Club canin janvier.


    18 commentaires
  •  

     

    Entraînement Mazeuil

     

     

    Juste avant Noël, nous avons retrouvé « les copains de St Cyr » pour un entraînement avec notre coach Damien.

    Cette fois-ci, nous avions changé de terrain. Les chemins n’étant pas praticables en camping-car, toute la famille participante s’est faite véhiculer : Pierre et moi, mais aussi Ninya, accueillie par deux copines novas-scottas.

     

    Entraînement Mazeuil

     

    Les chocos faisaient la garde du camping-car, comme souvent, chacune sur un siège !

    Sur le terrain d’entraînement, nous avons commencé par du facile : des markings en ligne droite. Pierre est allé avec Ninya poser un dummy au bout du chemin, ils sont revenus au point de départ, son maître lui a demandé alors d’aller chercher. Elle est partie sur ordre et est revenue par le même chemin s’en s’écarter puis a remis l’apportable  sans le cracher.

     

    Entraînement Mazeuil

    Entraînement Mazeuil

    Entraînement Mazeuil

     

    C’est le genre de travail que nous répétons beaucoup lorsque nous l’entraînons nous-même, Ninya (en principe) maîtrise parfaitement cette situation. Ce jour-là c’était encore bien.

    Le travail s’est poursuivi ensuite sur des terrains différents (terre – eau à traverser – buisson) notre petite miss moins habituée, a fait ce que son maître lui demandait, il était content, et elle était aux anges, elle adore ce genre d’activité et la chasse. 

    En fin de séance, les chiens partaient à tour de rôle chercher un dummy de l’autre côté d’un cours d’eau au milieu d’un pré plein de ronces. Nous n’étions pas certains à 100 % que notre Tornade soit apte à réaliser cet exercice, assez complexe pour un jeune chien,  mais  Ninya ne se pose pas de questions, elle voit tomber l’objet, veut absolument le récupérer et très vite. Elle nous a étonnés, nous ne nous attendions pas à ce qu’elle fasse si bien.

     

    Entraînement Mazeuil

    Entraînement Mazeuil

    Entraînement Mazeuil

    Entraînement Mazeuil

    Entraînement Mazeuil

     

    Comme à l’habitude, nous avons apprécié la séance, tant par la convivialité qui règne dans le groupe, que par le professionnalisme de notre coach. Merci Damien, et à bientôt.

    Et pour terminer, une tornade heureuse et attentive, au boulot !

     

    Entraînement Mazeuil

     

     

     


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique