•  

    Brevet d’obéissance.

     

    Ave les amis ! C’est H’Alhambra aujourd’hui la rédactrice en chef ! Nous avons vécu une grande aventure samedi après-midi, nous sommes allés à 25 kms de chez nous, à Ribérac, pour me présenter au brevet d’obé…..

     

    Nous étions en équipe avec mon maître, ma maîtresse jouait le rôle du photographe, et Cadix, collée à la vitre du monospace tout près du terrain, suivait les opérations. Elle l’a passé elle aussi ce foutu brevet et bien sûr elle l’a obtenu du 1er coup. J’avais donc intérêt à pas me louper ! Juste arrivée, j’étais très en forme pour faire la fête avec les autres. Mon maître m’a tout de suite reprise, fait marcher en laisse, m’asseoir, bon…. J’ai bien compris qu’on n’était pas là pour s’amuser. 

     

    Tout d’abord, la juge, a appelé ses commissaires, tous les maîtres. Elle leur a expliqué ce qu’elle voulait, le déroulement des épreuves, ce qui était autorisé ou non.

     

    Brevet d’obéissance.

     

    On avait tiré le n°2. Ca a mal commencé notre affaire : on s’est présenté sur le terrain avec notre laisse lasso de chasse, c’est pas autorisé, qu’il a dit le commissaire, appuyé aussitôt par Madame la Juge. Bon, pas grave, ma maîtresse était pas loin, on m’a remis le collier la laisse et, c’était parti pour la grande aventure !!!! 

     

    La 1ère épreuve, trop fastoche ! C’était la sociabilité, j’me suis donnée à fond (mais pas trop quand même, mon maître était là et maîtrisait les opérations), tout le monde m’a caressée, j’ai fait des joies, j’ai eu 8.5 sur 10.

     

    Brevet d’obéissance.

     

    Ensuite ça a été l’absence. Voilà un truc que je maîtrise parfaitement. Enfin, le cœur de mes maîtres battait un peu fort, car la Chef, la 1ère de la classe, en un mot Cadou, tenait également tranquille sans broncher, ni bouger d’un poil aux entraînements, ben, le jour du brevet, elle a fait une petite faute et s’est mise assise, alors qu’on doit rester en position « couché ». Moi, j’ai été parfaite, j’ai obtenu la note maximale 10.

     

    Brevet d’obéissance.

     

    On a continué par la marche en laisse. Y’avait pas trop d’odeurs intéressante au sol, j’étais pas collée à la jambe de mon maître, j’m’écartais bien un peu, mais on a eu 8.5. Pour moi, c’était pas mal !

     

    Brevet d’obéissance.

     

    Puis, c’était la marche sans laisse, avec changement de rythme, j’étais en forme sur le coup ! Je marchais bien, trottinait de façon satisfaisante, quand soudain, vers où l’on se dirigeait, une andouille de gros chien s’est mis à aboyer et pas pour rigoler !!!! J’suis pas téméraire moi !!! j’me suis arrêtée nette ! J’voulais plus !!! Il a fallu tous les encouragements de mon maître pour que j’avance, là j’ai eu seulement 5 sur 10.

     

    Le rappel, j’ai eu 9 sur 10. 

     

    On a continué par le rapport d’objet, vous savez l’apportable en bois que j’aime pas !!  Mon maître a fait un petit geste comme dans nos concours de chasse, ça pénalise d’un point, mais au moins j’suis partie alors qu’avec juste les mots « cherche apporte », je décolle pas !. Comme je déteste ce truc, je suis revenue très très lentement, (fallait bien que tout le monde comprenne que j’apprécie pas, j’ai mon p’tit caractère quand même !) donc seconde pénalisation, enfin, j’ai eu 7. Les maîtres n’en espéraient pas tant !!

     

    Le saut de haie !! Et bien là encore, la photographe a loupé le coche !!! Voici avant et après!! J’ai eu que 9, car en revenant, j’avais pas envie de m’asseoir, il a fallu un double commandement, pénalisé bien sûr !!!

     

    Brevet d’obéissance.

     

    Brevet d’obéissance.

     

    Nous avons terminé par les positions. Le commissaire tourne un panneau, le conducteur donne l’ordre, mais il allait trop vite le gars !! J’ai loupé un assis, il me l’a fait refaire après, mais ça m’a valu une pénalité. J’ai eu que 7 sur cette épreuve.

     

     

    Finalement, il fallait avoir 80 points pour l’avoir le brevet. Ben moi, j’en ai eu 80…… Ni plus, ni moins, mais je suis repartie moi avec the brevet in the pocket, et mon maître avec une belle boîte de gésiers confits et une bouteille de vin fin !!!

     

    Brevet d’obéissance.

     

     Bravo ma puce, toute la famille a fait un grand ouf ! C’était pas gagné ! Pierre et moi souhaitons rajouter un mot ! un grand remerciement au Président du club de Ribérac, tout était parfaitement organisé. Merci également à Mme Rival, la juge, qui a fait avant l’épreuve un bon briefing et a ainsi rappelé quelques points du règlement. Cela s’est avéré utile pour les candidats débutants du brevet, Pierre a bien apprécié et a utilisé tous les conseils fournis. Et pour terminer, ma p’tite Pestouille et ses trophées !!!

     

    Brevet d’obéissance.

     


    26 commentaires
  •  

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

     

    Coucou les amis, c'est moi HA ! Vous m’avez reconnue en photo là-haut !! J’rigole pas, mon maître a décidé de me faire un « brevet d’obé » blanc juste pour voir, car ils ont pris la licence 2016 bien que je n’y mets pas du tout de bonne volonté à ce truc. A ce jour, nous n’avons pas eu l’occasion de concourir mais il semblerait que ça se précise… 

    Là, c’est l’absence. Ca en principe j’fais bien, je tiens bien la minute, mon maître revient je reste bien à ma place.

    Bon, là, j’me mets 10. D’ailleurs mon maître est content ! 

     

    Ensuite le rappel, bien également !!!  Mon maître me conduit sans laisse, me met en position couchée, s’en va, puis me rappelle, j’arrive !!!!!! je m’assois, allez encore un 10 !!!

     

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

     

    Après la marche, avec laisse, suis pas à la noce, pas question de tirer devant, de traîner derrière, de sentir, Quand il s’arrête, je dois m’asseoir. Il enchaîne par une marche sans laisse, c’est pareil, j’suis pas plus à la noce. Et puis, en prime, je dois m’adapter à son pas rapide ou lent !! J’vous dis pas ce que je m’fais engu…. Mais là, ça allait à peu près, c’était moyen, plutôt bien qu’ils ont dit !!! Là j’ai pas de juge, mais ma maîtresse, qui prend des photos et fait ses remarques, si nécessaire !!! En un mot, j’en ai deux, sur le dos !!!

     

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

     

    On continue par les positions assises et couchées, j’ai fait deux fois, j’ai respecté. Des fois, j’innove, je fais ni assis-ni couché pour gagner du temps. Mais, ça marche pas.

     

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

     

    On a fait le saut ! impec !!! mais pas de photo. J’ai été trop vite ou la photographe trop lente ! 

     

    Enfin, on a terminé la séance, par ce foutu apportable en bois que je n’aime pas. Si j’ai pas envie d’y aller, ben…. J’y vais pas, c’est clair….. J’pars pas, c’est tout !!! Aux examens et concours de chasse, y’a des coups de feu, mon maître me tend bien, ne me dis rien, me fais signe avec la main de partir, là, je comprends tout, je fonce !!! et puis, c’est la plupart du temps des apportables en mousse, des canards en plastique, mais pas ce diable de bâton !!! Là, je suis partie, j’ai pris le bazar sans jouer avec, et l’ai ramené proprement !!!

     

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

     

    Et bien H’Alhambra, tu as tout dit ! Espérons que tu seras aussi bien inspirée, P’tite Pestouille, le jour de l’examen !!

     

    Entraînement brevet d’obé HA- octobre

     

     


    32 commentaires
  •  

     

    Entraînement retrievers à Montendre – octobre.

     

    Dimanche, c’est avec grand plaisir que nous avons retrouvé notre « big chief » Philippe, qui nous entraine avec la bande des copains goldens, ainsi que son épouse Sylvie qui participe également et  nous accueille si gentiment pour le repas de midi. 

     

    Dès 10 h, nous étions sur le terrain d’entraînement. Nous avons travaillé en battues, fait des rapports en ligne droite, bosser dans les fourrés, les grandes herbes. H’Alhambra apprécie beaucoup cette activité.

     

    Entraînement retrievers à Montendre – octobre.

    Entraînement retrievers à Montendre – octobre.

    Entraînement retrievers à Montendre – octobre.

     

    L’après-midi, nous sommes allés à l’étang, travailler à l’eau.  Le but pour H’Alhambra était de le traverser et d’aller chercher deux dummies que Philippe avait envoyés dans les fourrés sur l’autre rive. Ha a bien traversé mais elle n’en a trouvé qu’un sur deux. Pierre était satisfait, car près de chez nous, nous n’avons pas de points d’eau pour nous entraîner. Il faut faire une quarantaine de kilomètres, et éviter les pêcheurs : avec le bruit nous les dérangerions. 

     

    Entraînement retrievers à Montendre – octobre.

    Entraînement retrievers à Montendre – octobre.

     

    Avant de nous quitter, nous avons terminé par une photo souvenir, à bientôt les amis ……. 

     

     

    Entraînement retrievers à Montendre – octobre.


    18 commentaires
  •  

    Le perdreau d’H’Alhambra.

     

    Nous continuons régulièrement les entraînements de chasse  avec notre Pestouille.  Comme vous le savez nous n’aimons pas voir tuer le gibier quel qu’il soit, nous ne participons pas aux fields-trial mais aux working-test (sans gibier).

    H’Alhambra connait quand même, car lorsqu’elle a passé son test d’aptitude naturel (tan) et ses sélectifs de chasse du club de race, elle a dû trouver et rapporter un pigeon mort.  

    HA a donc effectué ses exercices comme à l’habitude.

     

    Le perdreau d’H’Alhambra.

    Le perdreau d’H’Alhambra.

     

    On venait de nous offrir un perdreau mort. Nous avons décidé de le garder et de s’en servir pour voir comment réagirait notre petite miss. Ca fait plus d’un an qu’elle n’avait pas travaillé sur gibier. Je suis donc allée à l’orée de la forêt, j’ai déposé sans qu’elle s’en rende compte, l’oiseau,

     

    Le perdreau d’H’Alhambra.

     

    Puis Pierre l’a envoyée dans la direction, à l’aveugle. 

     

    Comme un chef elle s’en est sortie ma p’tiote !!! Et en plus elle était très fière.

     

    Le perdreau d’H’Alhambra.

    Le perdreau d’H’Alhambra.

    Le perdreau d’H’Alhambra.

     

    Nous avons donc arrêté la séance sur ce dernier rapport, sommes repassés à la maison récupérer la Retraitée qui terminait sa sieste, et nous sommes tous partis pour une promenade sous le soleil dans la campagne villeboisienne.

     

     

    Le perdreau d’H’Alhambra.


    24 commentaires
  •  

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     

    Septembre, c’est la rentrée pour les écoliers, et bien pour H’Alhambra aussi, c’est reprise du boulot….Avec les grandes chaleurs, nous ne la faisions pas travailler, mais ce n’est pas un souci pour elle de s’entraîner, le travail de retriever lié à la chasse elle adore. 

     

    Nous voilà donc partis tous les 3 pendant la sieste de Cadix (qui d’ailleurs n’avait aucune envie de venir, bien tranquille au frais à la maison.) 

     

    Pierre a commencé par un exercice simple, le travail en ligne droite avec franchissement d’un fossé, sans faire de détour par le chemin. Il a donc lancé l’apportable devant et a envoyé la p’tite miss. Sur ce 1er exercice, rien à dire, H’Alhambra a fait le boulot

     

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     

    Ensuite, on est revenu sur un atelier qui lui avait valu un 0 lors du dernier working-test,  à savoir aller chercher le dummy que son maître lui précisait. Pour cela il en a lancé 2, à droite et à gauche, pas très loin et il lui a indiqué par geste celui qu’elle devait récupérer en 1er, ensuite il l’a envoyé prendre l’autre. Les rapports ont été corrects, on va augmenter peu à peu la distance, mais le but est de ne pas mettre la chienne en échec. Il faut qu’elle garde son plaisir.

     

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     

    Nous avons terminé cette courte séance de reprise par un « aveugle ». Cette épreuve l’avait mise en échec également lors d’un concours. Je suis allée déposer en lisière de forêt à une centaine de mètres, un apportable sans être vue. Pierre l’a envoyée droit devant, puis a sifflé. H’Alhambra a alors interrompu sa course, a interrogé son maître  (alors que lors du concours, elle était dans sa recherche, et n’était pas attentive aux ordres. De ce fait, elle n’allait pas dans la bonne direction et le juge l’avait arrêtée).

     

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     

    Ici, elle est bien repartie.

     

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     

    Commence alors pour Pierre un long moment de solitude, la Pestouille n’est plus en vue, y’a plus qu’à attendre…..

     

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     

     

    Ben, oui, elle a trouvé !!!

     

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     

    Qui est le plus content à votre avis ?

     

     C’est la rentrée pour H’Alhambra.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique