•  

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

     

    Salut à vous, j’suis la petite tornade. J’ai piqué le clavier de l’ordi à ma maîtresse. Tout va bien pour moi, j’ai 10 mois, suis devenue une grande fille, les chaleurs qu’ils appellent ça ! Cette affaire m’a isolée des autres pendant 3 semaines pff ! pas marrant !

    Bon, tout ça c’est du passé, dimanche j’ai retrouvé mes copains labs de travail, et nous avons fait ensemble un tout petit entrainement. Cadix était restée au frais à la maison, mais ma grande sœur H’Alhambra était avec nous, elle ne bosse plus dans cette activité, mais rassurez-vous, elle n’a pas été attachée tout le temps, elle a eu droit elle aussi à aller à l’eau et a fait quelques rapports pas mal du tout.

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

    Après, Anne notre coach a lancé des apportables et tous nous étions concentrés, fini de rigoler, c’était boulot !

     

    Entraînement à l’eau avec les copains. 

     

    D’abord notre Champion de travail Gump, il fait tout bien lui !

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

    Ensuite, c’est Must qui a bossé, bien aussi. Il est beau hein ? 

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

    Il est plus en avance que moi dans le travail, mais je m’accroche !!! et je vous garantie qu’à la maison le travail ça nous connaît, on aime tous ça mon maître, ma maîtresse et moi. On s’y colle souvent, et j’ai besoin d’être occupée, sinon je fais des bêtises (qu’ils disent eux ! moi j’vois pas) mais revenons au sujet.

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.+

     

    Ouf, j’ai enfin pu partir, mon maître me fait travailler la sagesse au poste comme souvent. Les autres y sont allés avant, j’suis la dernière, C’est moi dans la rivière, vous me reconnaissez ?  

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

     J’ai un peu les oreilles à l’oblique soi-disant :  moi, je les aime bien mes z’oreilles ! Vous en pensez quoi, vous ?

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

      

    Gump a fini de ramener le dernier dummy, il se secoue, je vais vous montrer le travail à terre également, mais. pas maintenant.  J’entends des bruits caractéristiques de soupe qui se prépare, j’vous laisse, je reviens dès que possible pour vous expliquer tout ça, maintenant, pas une seconde à perdre, je cours à ma gamelle, à la revoyure les amis…

     

    Entraînement à l’eau avec les copains.

     

     

     

     


    24 commentaires
  •  

    Entraînement stade juin.

     

     

    Ouf ! nous sortons de 3 semaines difficiles pour Ninya. Elle était en chaleur, donc nous faisions gaffe, plus de longues promenades sans laisse quand nous n’avions pas de visibilité (nous nous méfions des « garçons entreprenants » et bien qu’elle ait un bon rappel, nous ne savions pas ses réactions) ! Alors prudence !

    Elle sera stérilisée le 7 août.

    Il fallait quand même bien l’occuper notre petite miss, elle, elle n’a pas envie de se reposer toute la journée, faut bouger !

    Le week-end, il n’y a personne sur le stade du collège et tout le terrain est clos. Alors ce dimanche de milieu juin, nous l’avons emmenée avec les apportables et nous avons passé une heure en balade et à  ce qu’elle aime par-dessus-tout : travailler. Pour ça elle est toujours prête notre tornade !

    Après avoir joué un peu à la balle, s’être défoulée, Pierre l’a rappelée, et l’a faite marcher au pied (sans laisse ici) nos séances quelque soit le travail demandé commencent ainsi. Pour elle c’est un signal : elle se calme, devient attentive et concentrée, elle sait qu’elle va bosser.

     

    Entraînement stade juin.

     

    Petit entretien de « décrassage» ce jour-là ! Pierre a travaillé à plusieurs reprises, les « mémoires ». Il va poser l’apportable à 80 mètres, avec Ninya au pied, revient et l’envoie chercher.

     

    Entraînement stade juin.

    Entraînement stade juin.

    Entraînement stade juin.

     

    Puis ils ont travaillé les directions à droite et à gauche. Pierre se positionne avec Ninya à l’angle de 2 chemins, je pars à 80 mètres, je vais lancer sur chaque chemin un apportable, avec coup de feu, et Ninya part chercher le dummy demandé par son maître et non celui qu’elle souhaite ! En principe tout cela, elle maîtrise !

     

    Entraînement stade juin.

    Entraînement stade juin.

     

    Nous avons terminé notre séance par un rapide passage sur un chemin de promenade voisin, nous savons qu’il y a souvent des truffes d’été, et bingo !!! Ninya a trouvé une truffe complètement pourrie, et Pierre cette grosse « patate » !

     

     

    Entraînement stade juin.


    27 commentaires
  •  

    Séminaire à Ciran début juin.

     

     

    Début juin, Ninya  a  participé à un entraînement retrievers sur 2 jours en Touraine avec Damien Hamon qui nous avait jugé au Wt de la Pomarède en mai. C’était la 1ère fois que nous participions à ce genre de formation. Nous étions un bon petit groupe (goldens – novas-scottas et labradors). Nous avons beaucoup aimé. Nos chocos étaient restées dans le camping-car, Cadix préfère se reposer quant à H'Alhambra elle aime mais à son rythme !

    Notre coach Damien, nous expliquait chaque exercice, les binômes exécutaient un à un, les autres attendaient tranquillement, sages au poste. Cela Ninya le maîtrise bien.

     

    Séminaire à Ciran début juin.

     

    Elle était ravie de participer c’est une passionnée du travail. Là c’est son tour, elle a entendu le coup de feu, elle regarde la main de son maître pour savoir où il veut l’envoyer, et dès le « va », c’est une bombe qui part chercher l’apportable et le ramène.

     

    Séminaire à Ciran début juin.

    Séminaire à Ciran début juin.

     

    A chaque fin d’exercice, c’était le débriefing avec les points positifs pour chacun, et les éventuelles corrections à apporter.

     

    Séminaire à Ciran début juin.

     

    Les ateliers étaient à des points différents dans la forêt. Mais pourtant aucun désordre, tous les chiens étaient bien concentrés et avec ou sans laisse, ils marchaient tranquillement au pied, sans tirer et sans renifler au sol : ils savaient qu’ils étaient en travail. Pierre tenait très souvent Ninya en laisse, car elle débutait ses chaleurs, il voulait de ce fait contrôler la situation et surtout ne pas importuner le seul "garçon" du stage.

     

    Séminaire à Ciran début juin.

     

    Le second jour a été beaucoup plus technique, et Pierre a apprécié car pour avancer maintenant dans les concours tels que les working-tests et les fields-trials qu’il ne connaît pas, il est un peu bloqué. Il doit se former également. Il a appris notamment à faire partir Ninya à droite ou à gauche pour récupérer des dummies tombés à plusieurs endroits,

     

    Séminaire à Ciran début juin.

     

    Séminaire à Ciran début juin.

    Séminaire à Ciran début juin.

     

    Ninya commence maintenant à maîtriser bien l’arrêt si elle est en pleine course. Dès qu’elle entend le sifflet de son maître, c’est aussitôt qu’elle s’arrête, se retourne, s’assoit et là interroge Pierre pour voir et réaliser ce qu’il veut.

     

    Séminaire à Ciran début juin.

     

    Nous allons continuer à l’entraîner Pierre et moi comme nous le pouvons. Pour l’instant, le maître va consolider ce qu’il a appris, en août, ce sera arrêt complet durant au moins 3 semaines, pour stérilisation de Ninya, et à partir de septembre, nous essaierons de participer à d’autres séances de formation pour faire progresser notre petite Tornade.

     

    Séminaire à Ciran début juin.

     

     


    32 commentaires
  •  

    Entraînement dans le Tarn.

     

     

    Après le working-test de La Pomarède, nous avons passé une journée chez nos amis du Tarn. Après le déjeuner, nous avons fait un petit entraînement (sans nos chocos).

    Je vais tout d’abord faire les présentations. Vous voyez sur cette photo en-tête de l’article, tout près de mon amie éleveuse, Nina la sœur de Ninya,  à côté la lab chocolat est Hytack, la maman de Nina, Ninya et Moz. Moz, vous le voyez avec son maître, c’est le frère de Nina et Ninya, né il y a deux ans du même « mariage » que les filles. Ensuite bien sûr, il y a Pierre et notre tornade.

     

    Entraînement dans le Tarn.

     

    Ils sont tous sages au poste et guettent l’apportable qui va tomber.

     

    Entraînement dans le Tarn.

     

    Vous reconnaissez ? Et non, ce n’est pas Ninya, mais Nina qui ramène à sa maîtresse. Je l’ai prise ensuite de près, si bébés les deux se ressemblaient, maintenant on ne peut les confondre.

     

    Entraînement dans le Tarn.

    Entraînement dans le Tarn.

     

    La voici, Ninya, Pierre se dépêche de prendre son sifflet, pour la guider dans sa quête.

     

    Entraînement dans le Tarn.

     

    Maintenant, elle ramène, et Pierre est, prêt à la réception.

     

    Entraînement dans le Tarn.

     

    Enfin des photos de tous, avec ma Nine et ses oreilles décollées !

     

    Entraînement dans le Tarn.

     

     

    Nous terminerons avec Hytack, fière de ses petits. Merci, ma Belle, tu nous as fait un beau cadeau : une petite chienne intelligente, adorable, très vive qui a su rapidement s’intégrer à la maison et se faire aimer de nous tous.

     

     

    Entraînement dans le Tarn.


    25 commentaires
  •  

     

    WT La Pomarède (Ninya)

     

     

    Ninya concourait également dans la même catégorie qu’H ‘Alhambra. Concrètement, j’avais accompagné Pierre sur les ateliers, et je tenais une chienne pendant qu’il passait l’autre.

    Je n’ai pas « mitraillé » quand Pierre était sur un atelier, je marchais avec la chienne que je gardais pour la décontracter, j’ai peu de photos de Ninya en action sauf celles-ci.

    Là, le binôme attend que le juge les invite à entrer sur le terrain. Ninya sait qu’elle va bosser, même si c’est sa première compétition, dès qu’elle est sur le terrain, elle « n’explose » plus, elle est concentrée et est connectée à son maître.

     

    WT La Pomarède (Ninya)

     

    Et puis enfin, le tour de l’équipe arrive.

     

    WT La Pomarède (Ninya)

     

    Sur cette photo, le coup de feu est tiré, l’apportable tombe. Ninya visualise, attentive. Elle est tendue, mais son maître a confiance, elle ne part que sur ordre.

     

    WT La Pomarède (Ninya)

     

    Enfin l’ordre de partir est donné, l’apportable est trouvé, et ramené convenablement.

     

    WT La Pomarède (Ninya)

    WT La Pomarède (Ninya)

     

    Dans ce genre d’épreuve, chaque concurrent va d’atelier en atelier, on attend beaucoup. Quelques portraits et photos de la tornade extrêmement calme et concentrée.

     

    WT La Pomarède (Ninya)

    WT La Pomarède (Ninya)

    WT La Pomarède (Ninya)

     

    La 1ère journée, tout s’est bien déroulé, Ninya a obtenu 107 points elle a fini 9ème avec une moyenne de 15.3.

    Le second jour a été moins brillant, elle a eu un 0 qui a fait baisser sa moyenne. Nous n’avons pas eu le détail de la journée du dimanche, nous savions que ce n’était pas terrible, et surtout, aussitôt après ce working-test, nous sommes partis passer avec un autre juge, le sélectif B, examen que les retrievers doivent posséder pour pouvoir accéder aux fields trials.

    Nous avons eu deux bonnes journées, à la Pomarède, merci à Bernard notre hôte, et à nos délégués organisateurs Christel et Bertrand qui étaient bien présents et veillaient que tout soit parfait, et ça l’a été. Pour finir, une photo des participants, en fin de concours, montrant la bonne humeur générale.

    Et encore merci au gentil photographe pour ces beaux souvenirs.

     

     

    WT La Pomarède (Ninya)


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique