•  

     

    Saint Léonard de Noblat.

     

     

     

    Durant notre week-end de balade d’octobre, nous avons découvert une jolie petite ville, près de Limoges : St Léonard de Noblat. Cette cité est une étape sur la route du pèlerinage de Vézelay à St Jacques de Compostelle. 

    Les 3 guides vous attendent pour commencer la visite. 

    Nous suivons un dédale de petites rues étroites, avec de très vieilles maisons, dont certaines à colombages.

     

    Saint Léonard de Noblat.

    Saint Léonard de Noblat.

    Saint Léonard de Noblat.

     

    Nous passons par la place de la République, où deux maisons sont signalées comme point d’intérêt. L’une a une tour carrée, l’autre ronde. Ses bâtiments datent du 17ème siècle.

     

    Saint Léonard de Noblat.

    Saint Léonard de Noblat.

     

    Nous arrivons ensuite devant la magnifique collégiale. St Léonard est une étape pour les pèlerins qui partent de Vézelay et se rendent à St Jacques de Compostelle. (photo provenant du web).

     

    Saint Léonard de Noblat. 

     

    J’ai ouvert la porte d’entrée, mais je ne savais pas qu’il fallait un masque pour y pénétrer. Donc j’ai peu de photos de l’intérieur du bâtiment.

     

    Saint Léonard de Noblat.

    Saint Léonard de Noblat.

     

    Avant de regagner le camping-car nous avons trouvé un masque et les gourmands que nous sommes, sont allés dans une pâtisserie acheter la spécialité du pays :  le massepain. Il s’agit de macarons à l’ancienne composé d’amandes, de sucre et de blanc d’œuf ! Nous avons adoré !

     

    Saint Léonard de Noblat.

     

    Nous n’avons pas vu de stèle, de statue, mais nous avons pensé très fort à l’immense champion cycliste disparu en 2019 Raymond Poulidor, c’était son pays ! 

     

     

    Saint Léonard de Noblat.

     

     

     

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Hérisson – suite visite.

     

     

     

    Après avoir visité la forteresse de Hérisson, objet d'un précédent article, nous sommes partis faire un petit tour dans le village, très ancien, très beau, tout y est bien entretenu. Elle est belle cette vieille boutique n’est-ce pas ?

     

    Hérisson – suite visite.

    Hérisson – suite visite.

     

    Voici le clocher-porche, seul vestige de la collégiale St Sauveur construire au 13ème siècle sur la volonté de Gui de Dampierre. Le corps de la collégiale a été détruit lors de la Révolution. Ce clocher-porche fut conservé par les Révolutionnaires qui l’ont transformé en tour de guet en plein cœur de la cité. Au 19ème siècle, il reprend son rôle initial en devenant le clocher de l’église Notre Dame de Hérisson, située elle, à quelques centaines de mètres.

     

    Hérisson – suite visite.

     

    Nous sommes allés également, dans la foulée, voir la nouvelle église, érigée sur une plate-forme aménagée près de l’ancien château, cette église est rehaussée d’un escalier en fer à cheval. Elle a du beau mobilier liturgique et j’ai trouvé très originaux ses vitraux installés en 1996.

     

    Hérisson – suite visite.

    Hérisson – suite visite.

    Hérisson – suite visite.

    Hérisson – suite visite.

    Hérisson – suite visite.

     

     

     

    Hérisson – suite visite.

     

     

     

     

     


    25 commentaires
  •  

     

    Découverte de Hérisson (03)

     

     

     

    Nos petites vacances nous ont conduites tout d’abord à Hérisson. Ce petit village médiéval, du nord de l’Allier, compte 652 habitants. Situé en bordure de la forêt de Tronçais, il s’est construit au pied de la forteresse des Bourbons.

     

     

    Découverte de Hérisson (03) 

     

     

    Perchée sur un rocher, cette forteresse était l’un des points stratégiques du Bourbonnais. Ses vestiges en cours de restauration s’élèvent au-dessus des toits du village dominant la rivière Aumance dont le cours protège naturellement le promontoire fortifié. Ces imposantes ruines en grès à dominante rose, du château-fort m’ont attirée. J’ai voulu monter au sommet du promontoire.

     

    J’ai donc pris l’escalier puis le petit sentier qui menait tout en haut.

     

     

    Découverte de Hérisson (03) 

     

     

    Ouf j’y suis ! je me trouve au pied des ruines des tours restantes.

     

     

    Découverte de Hérisson (03)

     

     

    Tout en haut avec le temps clair et ensoleillé que nous avions ce jour-là, j’ai pu admirer le village et la campagne qui l’encerclent.

     

     

    Découverte de Hérisson (03)

     

     

    Découverte de Hérisson (03)

     

     

    Nous ne nous sommes pas embarqués dans cette ascension avec les « filles » Pierre avec elles deux, m’attendait patiemment en bas.

     

     

    Découverte de Hérisson (03)

     

     

     

     

     

     

     

     


    28 commentaires
  •  

     

     

    Notre courte visite à Noirmoutier.

     

     

     

    Nous avions envie de voir Noirmoutier, une île que nous ne connaissions pas. Nous l’avons rejointe par le grand pont long de 582 mètres, construit en 1971, (photo prise sur le web).

     

     

    Notre courte visite à Noirmoutier.

     

     

     

    Une fois dans l’île, en soirée, nous sommes de suite allés voir le passage du Gois, la route mythique qui relie Noirmoutier au continent. Elle mesure 4 kms 200  et n’est praticable qu’à marée basse. Nous sommes arrivés à marée haute, la route était submergée. On aperçoit quelques panneaux et également une des 9 balises servant de refuge aux personnes qui se sont font surprendre par la montée des eaux.

     

     

    Notre courte visite à Noirmoutier.

    Notre courte visite à Noirmoutier.

    Notre courte visite à Noirmoutier.

     

     

     

    Le lendemain matin, , Juju étant bien malade, nous avons préféré rentrer à Villebois pour consulter.  Avant de repartir nous avons fait un tout petit crochet pour au moins voir le Gois à découvert, tôt le matin, à marée basse. C’est un paysage bien différent que celui de la veille. 

     

    Plusieurs voitures passaient, mais la chaussée est étroite, il y a de la vase de chaque côté, nous avons juste regardé la route, le bord de mer et les balises refuges dégagées, puis nous avons repris prudemment le pont.

     

     

     

    Notre courte visite à Noirmoutier.

     

    Notre courte visite à Noirmoutier.

     

     

    Sur la route du retour, nous avons aperçu quelques marais salants, c’est vrai qu’il est réputé le sel de Noirmoutier !

     

     

    Notre courte visite à Noirmoutier.

     

    Notre courte visite à Noirmoutier.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    31 commentaires
  •  

     

    De retour…..

     

      

     

    En fait, nous sommes partis dimanche matin via Noirmoutier et nous devions revenir dans nos pénates mardi soir. Mais, pas de chance, nous sommes rentrés dès lundi soir, Juju était à nouveau malade.

     

    Lorsque nous sommes partis, notre Blondinette était déjà dérangée, mais sans plus, je lui ai administré du Smecta, pensant que tout allait rentrer dans l’ordre. Malheureusement, la situation ne s’est pas arrangée, et dès lundi matin, la diarrhée ne se calmait pas, et elle s’est mise à vomir également.

     

    A 9h30, nous étions chez la vétérinaire de l’ile, qui lui a injecté un anti-vomitif et lui a prescrit des cachets pour combattre les diarrhées infectieuses. J’ai bien sûr évoqué sa pancréatite de février mais la véto nous a rassurés en nous disant que tant que ce n’était pas des selles pleines de sang, il ne fallait pas nous inquiéter.

     

    A peine le cachet pris, Juju a été prise de diarrhées avec du sang. Nous avons donc décidé de rentrer, nous avons prévenu notre vétérinaire de Charente. Elle nous attendait et allait hospitaliser Juju pour la nuit et la mettre sous perfusion.

     

    Le retour à la maison a été pénible, Juju soufflait debout dans le camping-car, elle souffrait et ne pouvait se retenir. Puis vers 16 h, elle a fini par se coucher et s’endormir. Nous l’avons arrêtée à une centaine de kilomètres de la maison, plus de diarrhées, elle était fatiguée mais beaucoup mieux.

     

    Notre vétérinaire a constaté que Juju n’était pas si mal. Elle a eu droit à un bilan sanguin, qui n’a rien décelé d’anormal donc, la miss est rentrée avec nous . Nous avons fait ouf !!! C’était une bonne gastro !  Il faut dire que Juju dès que nous ne l’avons plus à l’oeil mange n’importe quoi !!

     

    Dimanche, nous avons aimé traverser le bocage vendéen. Voilà un joli parc de château ! Canard et éléphants sont superbes.

     

     

    De retour…..

     

    De retour…..

     

     

    A St Christophe du Ligneron, nous avons fait une petite halte pour admirer ce joli calvaire breton.

     

     

    De retour…..

     

     

    Bien sûr, les filles ont pris la pause  lors d’une halte! Juju était encore en forme !

     

     

    De retour…..


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique