•  

     

     La chapelle de Grésignac.

     

     

    Nous étions déjà venus dans ce village de Dordogne, il y a une huitaine d’années, nous n’avions que Cadix à l’époque.

    Nous y sommes passés dimanche, en nous baladant. Nous avons fait halte devant les ruines de l’ancienne église.

    Cette église romane datait du 12ème siècle. Elle était construite en matériaux de la région. Il ne reste aujourd’hui que des vestiges : deux arcs en plein cintre retombant sur des colonnes aux chapiteaux cubiques.

    Une photo avec la troupe s’imposait.

     

     La chapelle de Grésignac.

     

    Jolis ces restes ? Bof, Cadix et Ninya ont trouvé plus intéressant : un beau garçon, habitant du village, venu leur souhaiter la bienvenue,

     

     La chapelle de Grésignac.

     

    J’ai trouvé harmonieux ce puits au centre du village, près de la nouvelle église.

     

     La chapelle de Grésignac.

     

    Ensuite à la sortie du bourg, je suis tombée par hasard, sur ce beau lavoir, simple, mais toujours entretenu.

     

     La chapelle de Grésignac.

     

    Nous avons regagné la Charente après avoir fait une halte aux tourbières. J’aime beaucoup ces étangs à l’eau stagnante, il y a beaucoup de papillons, d’insectes, d’oiseaux autour. Et puis, je trouve surtout ce lieu reposant.

     

     La chapelle de Grésignac.

     

     

     

     La chapelle de Grésignac.

     

     

    Nous partons quelques jours, je vous retrouverai avec grand plaisir, en début de semaine prochaine. 

     

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Promenade dominicale août.

     

     

    Ce mois d’août, nous avons laissé le Mayflower récupérer, il va servir en septembre et octobre donc il est au repos au garage, et nous, nous ne bougeons pas beaucoup.

    Vers 16 h aujourd’hui, nous avons monté les 3 chiennes dans le monospace puis nous sommes partis faire une promenade sur nos petites routes proches. Nous avons juste ouverts les yeux et admirer notre belle campagne charentaise, si tranquille. Il faut dire que souvent nous empruntons les axes un peu plus importants, plus larges surtout quand nous sommes en camping-car.

    Tout à côté de Villebois, se trouve en contrebas de la route, un joli lavoir tout simple mais bien nettoyé, au lieu-dit le Challard. Nous sommes passés plusieurs fois sur cette route et je n’avais rien  remarqué.

    On  y accède par un petit escalier derrière le muret. 

     

    Promenade dominicale août.

    Promenade dominicale août.

    Promenade dominicale août.

     

    Ensuite tout le monde est descendu de voiture, pour essayer de ramener ce gros champignon. Mais non, nous nous contenterons de prendre la pause devant.

     

    Promenade dominicale août.

    Promenade dominicale août.

     

    Juste histoire de faire faire un petit tour à pied aux toutounes, nous avons longé tout ce champ.

     

    Promenade dominicale août.

     

    Et puis, l’heure de la soupe arrivant, (les miss ont une horloge dans le ventre), nous avons regagné nos pénates, quand on aperçoit le château qui se dresse fièrement sur la colline, c’est bon ! Nous sommes presque rendus.

     

    Promenade dominicale août.

     

     


    21 commentaires
  •  

     

    Mialet, joli village de Dordogne.

     

     

    En ce moment, nous nous consacrons surtout à notre jeune. Nous travaillons avec elle la recherche de truffes et aussi les rapports à terre et à l’eau. Nous cherchons désespérément un étang, près de la maison, mais rien à faire. Pour que Ninya travaille à l’eau nous devons parcourir une soixantaine de kms pour aller au fond du Périgord Vert.

    Là, nous trouvons notre bonheur : un grand lac, peu de monde, des bois, des prés : tous les biotopes sont réunis dans un petit périmètre.

    A chaque entraînement, nous traversons le bourg sans nous arrêter pour arriver au lac. 

    Lundi, j’ai remarqué ce surprenant  tracteur réalisé en bottes de foin. Il annonçait la fête de la moisson qui se déroulera le week-end prochain.

     

    Mialet, joli village de Dordogne.

     

    Il y aura plusieurs animations dont le battage à l’ancienne, des expositions de matériel, Le village est déjà décoré pour la fête. Les terrasses des cafés sont prêtes à recevoir les clients, les boissons fraîches seront appréciées, vu le temps annoncé.

     

    Miallet, joli village de Dordogne.

     

    Nous avons donc fait une halte pour l’occasion. La place de la Mairie est joliment ornée de guirlandes ainsi que les 3 jolis puits de la commune.

     

    Miallet, joli village de Dordogne.

    Miallet, joli village de Dordogne.

    Miallet, joli village de Dordogne.

    Miallet, joli village de Dordogne.

    Miallet, joli village de Dordogne.

     

    J’ai cherché un lavoir (vous connaissez ma passion pour eux) et bien non, je n’ai rien vu dans le bourg de Miallet, mais j’ai craqué pour ce beau cadran solaire.

     

    Miallet, joli village de Dordogne.

     

    L’article d’aujourd’hui se termine avec une photo de notre Tornade qui peut être sage, attentive, tout à son travail puis un beau p’tit démon plein de vie, toujours prête à rigoler si l’occasion se présente.

     

     

    Miallet, joli village de Dordogne.

     


    29 commentaires
  •  

     

    Promenade du dimanche.

     

     

    Il faisait très chaud cet après-midi, nous n’avions pas l’intention de mettre le nez dehors, « nos filles » avaient eu une grande promenade ce matin dans un champ proche de la maison. Mais, vers 16 h, les 3 se sont réveillées, et étaient bien décidées à partir en promenade.

    La température avoisinait le 30° et il n’était pas question qu’à cette température, notre mamie CADIX marche un long moment !

    Nous avons pris la voiture est sommes partis faire le tour du square de Ronsenac, commune voisine de Villebois-Lavalette.

    Nous n’avons pas la possibilité de les lâcher ici (il y a souvent des mamans avec leurs enfants qui jouent, et une route passagère juste devant) Mais dans notre voiture, nous avons toujours les grandes laisses élastiques et une longe.

    Ainsi équipés nous avons promené nos miss, les deux chocos toujours devant laisse tendue, alors que Ninya se tient en principe au pied, même si ici elle a tendance à passer un peu devant, ça reste raisonnable, et si nous lui demandons de se replacer, elle le fait très rapidement.

     

    Promenade du dimanche.

     

    En fait Cadix et H’Alhambra savent qu’il existe sur le côté un petit ruisseau, elle voulait aller y faire trempette, mais non pas aujourd’hui, la voiture était toute propre, et je n’avais pas prévu de serviettes pour les sécher. La baignade sera pour une autre fois !

     

    Promenade du dimanche.

    Promenade du dimanche.

     

    Après une petite halte dans ce coin équipé et ombragé, il est temps de retrouver la maison (et surtout le repas des troupes) qui commence à manifester leur idée de rentrer.

     

    Promenade du dimanche.

     

     

     

     

    Promenade du dimanche.


    33 commentaires
  •  

     

    Ninya avait un week-end studieux. Donc, toute la famille a embarqué dès vendredi après-midi dans le Mayflower et nous sommes partis pas très loin de Loches. Notre tornade a bossé avec Pierre, pendant ce temps les chocos ont patienté dans le c car.

    A 15h, dimanche, le stage était terminé, nous avons décidé d’explorer un peu la région avant de regagner notre Charente.

    Nous sommes partis au cœur de la vallée de l’Indre, entre Loches et Chenonceau, visiter le village-jardin  de Chédigny. Dans le centre bourg on y trouve 700 rosiers et autres plantes vivaces.

    Allez suivez-moi, je vous ouvre le chemin.

     

    Au nom de la rose : Chédigny

     

    Nous avons flâné dans les rues de ce petit bourg et admiré toutes ses fleurs.  Ce sont pour la plupart des vieilles variétés de roses elles embaument l’air. Ce pittoresque bourg incite à la balade, à la rêverie 

    Au nom de la rose : Chédigny

    Au nom de la rose : Chédigny

     

    Au nom de la rose : Chédigny

     

    Il n’y a pas que des rosiers, regardez ce bel hortensia !

     

    Au nom de la rose : Chédigny

     

    Au détour d’une ruelle une belle boîte à livres, qui intéresserait bien une de mes aminautes, n’est-ce pas ? Tu t’es reconnue copine?

     

    Au nom de la rose : Chédigny

     

    Toutes les fleurs n’étaient pas très belles avec la pluie dommage ! Il faut savoir qu’ici à chaque fête des mères, a lieu le festival des roses. Plus de 60 exposants participent à cette manifestation. On peut y rencontrer des rosiéristes et pépiniéristes producteurs, ainsi que tous les artisans travaillant les extérieurs. Les artistes du village, ouvrent leurs ateliers, Des musiciens sont là pour mettre de l’ambiance, une vraie fête qui doit être très intéressante.

     

    Au nom de la rose : Chédigny

     

    16h30 viennent de sonner à l’église, il est temps de retourner voir si la troupe est sage à l’intérieur du camping-car.

     

     

    Au nom de la rose : Chédigny


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique