•  

     

    Noël déjà passé !

     

     

    Une fête de terminée, reste encore le 31 décembre. Le virus genre grippal qui tenait les filles semble passé. Ce serait plutôt les maîtres qui seraient moins en forme, les gastros commencent à arriver sur Villebois. Pierre et moi, nous ne nous sentons pas très en forme mais bon !! La promenade c’est sacré !!!  Le temps que les filles étaient malades, nous ne venions pas.  Le coin est en plein vent, les champs étaient inondés, Ninya, en général, court comme une folle de préférence dans les flaques quand il y en a. Les chocos n’hésitent pas à y traîner également. Pendant plusieurs jours, le temps qu’elles prenaient leurs antibiotiques, elles ont fait des courtes promenades en laisse près de la maison, et encore pas trop longtemps, car il pleuvait sans discontinuer.

     Elles étaient donc ravies d’avoir retrouvé les grands espaces et par-dessus-tout de faire ce qu’elles voulaient, libres comme l’air !

    Ce matin en arrivant sur leur lieu de promenade, nous étions déjà au parfum avec Ninya. Elle voulait jouer à la balle. Dès la sortie de la voiture, elle l’avait en gueule. Son maître a acheté un lanceur, ça va loin, c’est marrant, elle adore.

     

    Noël déjà passé !

    Noël déjà passé !

    Noël déjà passé !

    Noël déjà passé !

     

    Cadix et H’Alhambra elles, furètent, souvent ensemble.

     

    Noël déjà passé !

     

    Et puis, autre intérêt du lieu, les néfliers ! il y en a toute une haie, et les 3 adorent, HA à peine lâchée y court de suite.

     

    Noël déjà passé !

     

    Ninya, au bout d’un moment, délaisse sa balle, pour aller y faire un tour.

     

    Noël déjà passé !

     

    Quant à Cadix, comme les autres elle est fan ! Mais se tordre le cou, monter sur les branches, c’est plus de son âge à ma mamie. Elle attend patiemment devant et sait que je viendrai lui en cueillir quelques-unes. Elle les déguste dans ma main, sans effort ! Mais c’est le privilège de l’âge, hein ma Belle !!!

     

     

    Noël déjà passé !


    34 commentaires
  •  

    Balade du matin.

     

     

    Nous bougeons peu en ce moment, plus trop de déplacements, alors peu à dire en fait.

    Comme chaque matin, dès 9h30 nous sommes dehors pour la promenade. Maintenant que Cadix est âgée, j’accompagne Pierre. Si l’on veut laisser nos chiennes libres, qu’elles vivent leur vie dans la nature, il faut quelqu’un qui suive maintenant notre mamie. Elle n’entend plus beaucoup, et quand elle part, si elle prend au nez une trace, elle n’a plus le rappel. Je ne la quitte pas des yeux, et s’il lui prend des velléités de partir en découverte, je la remets dans le droit chemin si je vois qu’elle s’éloigne vraiment trop. 

    Voici notre promenade de lundi, l’endroit est toujours le même. Nous nous rendons dans une zone artisanale créée mais pas utilisée sauf par deux entreprises. Les parcelles sont mises en prairies, il a été fait des sentiers, des arbustes en haies ont été plantés, nous avons de quoi déambulé pendant ¾ heure environ. 

    Aussitôt arrivée, H’Alhambra sait où elle va.

     

    Balade du matin.

     

    Elle est toujours la 1ère rendue près des néfliers, elle commence à dévorer quelques fruits avant de partir faire son tour.

     

    Balade du matin.

    Balade du matin.

     

    Cadix bien sûr elle, attaque par son occupation favorite : les mulots. Puis, elle file vers un autre néflier elle-aussi !

     

    Balade du matin.

    Balade du matin.

    Balade du matin.

     

    Et notre Tornade pendant ce temps ? Elle court partout dans les champs, de préférence avec sa balle. Une fois qu’elle a joué, Pierre l’a fait travailler aux rapports de balles, de dummy. Elle est toujours partante. 

     

    Balade du matin.

    Balade du matin.

     

    Et puis, avant de repartir, elle aussi va s’attaquer aux néfliers !

     

    Balade du matin.

     


    32 commentaires
  •  

     

     

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

     

     

    Dans ce petit bourg de Dordogne, l’Amicale laïque de l’école avait organisé cette fête le dimanche 10 novembre. La manifestation se tenait sous la très belle halle construite au 18ème siècle, restaurée au 19ème puis au début du 21ème siècle. 

    Et c’est sur la place centrale de la Tour Blanche que vous retrouvez Pierre et Ninya, prêts pour la visite. Notre Tornade est avec nous pour qu’elle ne se sente plus aussi perdue et inquiète quand il y a foule.  Nous y étions peu avant midi, et il n’y avait encore pas beaucoup de monde, mais suffisamment pour ma p’tite miss pas très à l’aise malgré tout.

     

     

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

     

    Bien sûr, il y avait des vendeurs de citrouilles de toute forme. 

     

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

     

    Il était possible également de prendre café avec crêpes et gâteaux, d’acheter des photophores, divers ateliers et activités étaient prévus, ainsi qu’une tombola avec pesée de potirons.

     

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

     

    Ces jeunes s’amusaient à éjecter des boîtes de conserves mise en équilibre.

     

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

     

    Mais l’activité favorite des enfants, étaient de presser des pommes et de faire du jus qu’ils vendaient ensuite.

     

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

     

    Après avoir fait un tour dans les différents stands, nous avons regagné la maison, le brouillard était levé, les belles couleurs des feuilles ressortaient bien sous le soleil.

     

    Fête des Potirons à la Tour Blanche.

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Visite d’Eguisheim.

     

     

     

    Durant nos vacances alsaciennes, nous avons fait une petite halte à Eguisheim, proche de Colmar en plein vignoble, qui vit naître le 21 juin 1002, le pape Léon IX. Ce bourg a été élu village préféré des Français en 2013.

    Il est difficile pour nous de déambuler dans les ruelles et les boutiques de souvenirs avec les chiennes. Aussi, nous visitons souvent tous les deux, durant leur sieste en début d’après-midi avant leur promenade. Ce jour-là, nous avions emmené Ninya. Elle est assez craintive lorsqu’elle est confrontée à un nouvel environnement, à du monde. Nous souhaitons qu’elle s’aguerrisse et nous l’habituons à diverses situations chaque fois que nous en avons l’occasion. Pour cela, elle est moins « avenante » que nos chocolats qui iraient voir tout le monde si nous n’y prêtions pas attention.

    De très loin on voit tout en haut du clocher de l’église, ce nid de cigognes, vide, hélas à cette époque.

     

    Visite d’Eguisheim.

     

    Nous avons flâné le long des ruelles, admiré la palette colorée des maisons aux toits pointus, aux façades à colombages.

     

    Visite d’Eguisheim.

    Visite d’Eguisheim.

    Visite d’Eguisheim.

    Visite d’Eguisheim.

    Visite d’Eguisheim.

     

    Tiens, un petit train touristique ! Nous ne savions pas, sinon Ninya, tu aurais connu également.

     

    Visite d’Eguisheim.

     

    Voilà la visite terminée, les petits bredeles (spécialité de la région) sont achetés il est temps de regagner le camping-car et de retrouver nos deux chocos.

     

    Visite d’Eguisheim.

     

     

    Visite d’Eguisheim.


    25 commentaires
  • Vendanges en Alsace.

     

    Lors de notre séjour à Eguisheim, c’était la période des vendanges.

    Partout sur les côteaux, on voyait des travailleurs bien occupés ! Je pense qu’il s’agissait de saisonniers en contrat pour quelques semaines. Tous ne faisaient pas le même travail, certains étaient coupeurs et se tenaient dans les rangs de vigne et taillaient les grappes de raisin au sécateur.

    Les porteurs, eux, transportaient les hottes ou seaux de raisins dans les remorques des tracteurs.

    Il régnait une joyeuse effervescence dans le vignoble !

     

    Vendanges en Alsace.

    Vendanges en Alsace.

    Vendanges en Alsace.

    Vendanges en Alsace. 

     

    La cave coopérative d’Eguisheim était aussi en plein boulot ! Les tracteurs avec leurs hottes pleines venaient y déposer la récolte. Lorsque nous sommes passés vers midi, tout le monde attendait, il y avait la queue pour peser et livrer le raisin.

     

    Vendanges en Alsace.

    Vendanges en Alsace.

     

    Les vendangeurs eux, prélevaient bien toutes les grappes, mais dans certaines parcelles, c’était la machine qui vendangeait ! Là, le travail était moins bien fait, il restait sur certaines grappes quelques raisins, parfois même la grappe entière. 

    Pas grave, ce jour-là rien n’était perdu ! La chocoblack’team a passé un petit moment sur le bord d’une vigne, ici c’est H’Alhambra qui s’occupe de faire consciencieusement une seconde vendange !

     

    Vendanges en Alsace.

     

     

    Vendanges en Alsace.

     

     

     

     

     


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique