•  

    Domaine d’Abzac

     

     

    Après la finale du Championnat de France de Cavage et après bien sûr la fête qui va avec, il nous a été proposé le lendemain, la visite du Domaine d’Abzac. Ce domaine comprend le château et le moulin. Les deux sont classés monuments historiques.

    Le 1er château a été construit par Raphaël de Fournel, Seigneur de Taylac peu après 1593 sur l’emplacement d’une ancienne forteresse médiévale, rasée lors de la guerre de 100 ans. Tel qu’on le voit aujourd’hui il a été refait de nouveau au début du 17ème siècle et n’a pas connu de changements significatifs. Il appartient à la famille D’Anglade.

    Son importante cour carrée encadrée par des pavillons aux toitures périgourdines s’ouvre sur le vignoble qui existait déjà au 17ème siècle.

    Nous avons visité deux belles pièces bien décorées, mais le propriétaire des lieux nous a demandé de ne pas faire des photos de l’intérieur, ce que j’ai bien sûr respecté. Ces pièces avaient été refaites, les tapis et tentures diverses avaient été restaurés tout était très beau.

    Puis nous sommes passés à la terrasse qui domine la rivière l’Isle.

     

    Domaine d’Abzac

    Domaine d’Abzac

     

    Nous sommes ensuite descendus jusqu’au moulin devenu le siège social d’une importante et moderne cartonnerie implantée sur diverses sites, en France bien sûr, mais également en Europe et en Amérique du Nord. Sur le chemin qui y conduit, en contre-bas du château, j’ai pu photographier ce très beau lavoir restauré lui aussi.

     

    Domaine d’Abzac

     

    Au pied du château, adossée au barrage et à l’écluse se trouve la manufacture. Elle a été une des premières construites dans le Bordelais, elle a été achevée vers 1780. Elle produisait de la farine exportée aux Antilles,  puis fut convertie en huilerie, et enfin en cartonnerie. 

     

    Domaine d’Abzac

    Domaine d’Abzac

     

    Domaine d’Abzac

     

    Après cette visite, le soleil était bien levé, il faisait bon, nous avons improvisé un joyeux pique-nique pour le repas de midi, puis nous avons regagné la Charente, contents de notre week-end.

     

     

    Domaine d’Abzac

     

     


    27 commentaires
  •  

                                   

    Repas découverte de la truffe.

     

     

    A la fête de la truffe de Lalbenque, chaque année, a lieu le samedi soir un savoureux repas « découverte de la truffe ». Ce dîner attire toujours beaucoup de monde. Nous avons eu la chance d’y participer, et nous nous sommes bien régalés. 

    Après un Kir, nous avons attaqué par une crème de légumes à la truffe noire.

     

    Repas découverte de la truffe.

     

    Nous avions ensuite, ce que je préfère, un œuf cocotte à la truffe.

     

    Repas découverte de la truffe.

     

    Ensuite, il nous a été servi un médaillon de veau du Ségala et ses légumes, accompagné d’une  sauce à la truffe.

     

    Repas découverte de la truffe.

     

    Nous avons poursuivi par un crémeux de Rocamadour surmonté d’un gros morceau de truffe, et sa salade verte.

     

    Repas découverte de la truffe.

     

    Pour terminer, nous avions un Pastis pomme raisin, gâteau local sans doute. Je n’ai pas apprécié, j’ai trouvé ce dessert trop alcoolisé, j’aurais préféré quelque chose de plus neutre, ou encore à la truffe : le chocolat se marie très bien avec.    

    Au camping-car, nous avons pris une bonne tisane pour digérer !  

     

    Repas découverte de la truffe.

     

     

                                                                                                                                                                                                                     

     


    22 commentaires
  •  

     

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

     

     

    Nous étions partis quelques jours à la fête de la truffe à Lalbenque. Cette localité est le principal centre de production du diamant noir du Quercy. Son marché aux truffes est classé site remarquable du goût.

    La 1ère animation de ce week-end était un concours national de cavage. Bien sûr, Ninya et son maître étaient de la fête. Enfin quand je dis fête, ce fut plutôt assez galère puisque notre miss a fini avant-dernière ! Pas grave !

     

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

     

    Nous y étions avec des amis chez qui Ninya cave.  Comme le dimanche matin, il y avait marché aux truffes, les copains avaient emmené leurs truffes  pour trouver des acquéreurs et surtout participer de façon concrète à ce grand marché.

    Voici l'inspection des commissaires.

     

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

     

    C’est un marché dit « de gros ». Ici il n’est pas possible d’y vendre au détail. Il est nécessaire de faire des petits tas arrangés joliment dans des paniers, le poids et le prix demandé sont indiqués.

     

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

     

    A 10H30, la vente commence !

     

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

     

    Nos amis avaient le contenu de deux paniers à vendre. A 10h45, l’affaire était pliée.

     

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

     

     

    Fête de la truffe de Lalbenque (marché aux truffes).

     


    28 commentaires
  •  

     

    Noël déjà passé !

     

     

    Une fête de terminée, reste encore le 31 décembre. Le virus genre grippal qui tenait les filles semble passé. Ce serait plutôt les maîtres qui seraient moins en forme, les gastros commencent à arriver sur Villebois. Pierre et moi, nous ne nous sentons pas très en forme mais bon !! La promenade c’est sacré !!!  Le temps que les filles étaient malades, nous ne venions pas.  Le coin est en plein vent, les champs étaient inondés, Ninya, en général, court comme une folle de préférence dans les flaques quand il y en a. Les chocos n’hésitent pas à y traîner également. Pendant plusieurs jours, le temps qu’elles prenaient leurs antibiotiques, elles ont fait des courtes promenades en laisse près de la maison, et encore pas trop longtemps, car il pleuvait sans discontinuer.

     Elles étaient donc ravies d’avoir retrouvé les grands espaces et par-dessus-tout de faire ce qu’elles voulaient, libres comme l’air !

    Ce matin en arrivant sur leur lieu de promenade, nous étions déjà au parfum avec Ninya. Elle voulait jouer à la balle. Dès la sortie de la voiture, elle l’avait en gueule. Son maître a acheté un lanceur, ça va loin, c’est marrant, elle adore.

     

    Noël déjà passé !

    Noël déjà passé !

    Noël déjà passé !

    Noël déjà passé !

     

    Cadix et H’Alhambra elles, furètent, souvent ensemble.

     

    Noël déjà passé !

     

    Et puis, autre intérêt du lieu, les néfliers ! il y en a toute une haie, et les 3 adorent, HA à peine lâchée y court de suite.

     

    Noël déjà passé !

     

    Ninya, au bout d’un moment, délaisse sa balle, pour aller y faire un tour.

     

    Noël déjà passé !

     

    Quant à Cadix, comme les autres elle est fan ! Mais se tordre le cou, monter sur les branches, c’est plus de son âge à ma mamie. Elle attend patiemment devant et sait que je viendrai lui en cueillir quelques-unes. Elle les déguste dans ma main, sans effort ! Mais c’est le privilège de l’âge, hein ma Belle !!!

     

     

    Noël déjà passé !


    34 commentaires
  •  

    Balade du matin.

     

     

    Nous bougeons peu en ce moment, plus trop de déplacements, alors peu à dire en fait.

    Comme chaque matin, dès 9h30 nous sommes dehors pour la promenade. Maintenant que Cadix est âgée, j’accompagne Pierre. Si l’on veut laisser nos chiennes libres, qu’elles vivent leur vie dans la nature, il faut quelqu’un qui suive maintenant notre mamie. Elle n’entend plus beaucoup, et quand elle part, si elle prend au nez une trace, elle n’a plus le rappel. Je ne la quitte pas des yeux, et s’il lui prend des velléités de partir en découverte, je la remets dans le droit chemin si je vois qu’elle s’éloigne vraiment trop. 

    Voici notre promenade de lundi, l’endroit est toujours le même. Nous nous rendons dans une zone artisanale créée mais pas utilisée sauf par deux entreprises. Les parcelles sont mises en prairies, il a été fait des sentiers, des arbustes en haies ont été plantés, nous avons de quoi déambulé pendant ¾ heure environ. 

    Aussitôt arrivée, H’Alhambra sait où elle va.

     

    Balade du matin.

     

    Elle est toujours la 1ère rendue près des néfliers, elle commence à dévorer quelques fruits avant de partir faire son tour.

     

    Balade du matin.

    Balade du matin.

     

    Cadix bien sûr elle, attaque par son occupation favorite : les mulots. Puis, elle file vers un autre néflier elle-aussi !

     

    Balade du matin.

    Balade du matin.

    Balade du matin.

     

    Et notre Tornade pendant ce temps ? Elle court partout dans les champs, de préférence avec sa balle. Une fois qu’elle a joué, Pierre l’a fait travailler aux rapports de balles, de dummy. Elle est toujours partante. 

     

    Balade du matin.

    Balade du matin.

     

    Et puis, avant de repartir, elle aussi va s’attaquer aux néfliers !

     

    Balade du matin.

     


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique