•  

     

    Cadix en voie de guérison.

     

     

     

    Nous venons de vivre un mois de mars difficile. La santé de Cadix nous ennuyait, car une de ses plaies suppurait toujours suite à son opération. Elle souffrait, était souvent triste et endormie.

    Depuis une semaine, elle est plus gaie, plus vivante. Le vétérinaire l’a vue jeudi. Il nous a confirmé que sa plaie principale ne suintait plus, et que les 2 autres, plus petites, étaient cicatrisées également. Elle est guérie. Une fois les poils repoussés, on ne verra plus rien.

    Cet après-midi, nous avons fait notre petit tour habituel sur les hauteurs du village. Là, Ha est interrogative, que se passe    t ‘il ?

     

    Cadix en voie de guérison.

     

    Rien ! Juste quelques vaches en contrebas!

     

    Cadix en voie de guérison.

     

    Elle est contente Cadou, elle a retrouvé de l’allant.

     

    Cadix en voie de guérison.

     

    Les deux sont lâchées dans un petit coin de pré.

     

    Cadix en voie de guérison.

    Cadix en voie de guérison.

     

    Une photo tendresse toutes les 3.

     

    Cadix en voie de guérison.

     

    Je suis partie un peu plus bas photographier les champs de colza mais je suis attendue en haut de la colline ! Les guetteurs veillent.

     

    Cadix en voie de guérison.

    Cadix en voie de guérison.

     

    Nous terminerons avec un cliché de Cadou. Elle a perdu  3 lipomes mais par contre, cette intervention lui a je crois, fait prendre un peu plus de poils blancs sur son joli museau !

     

    Cadix en voie de guérison.

     

     


    33 commentaires
  •  

     

    Une courte promenade avec Cadix.

     

     

    Cet après-midi, nous sommes partis au terrain de jeu de Ronsenac, à quelques kilomètres de la maison.

    Notre Cadix est toujours fatiguée de son opération. Elle est énervée, ses plaies la démangent, elle pense à se gratter, se frotter partout. Comme le vétérinaire nous a conseillé de ne pas mettre de pansement, de laisser les cicatrices à l’air, nous essayons de surveiller un maximum. Nous lui passons pommade cicatrisante et  huiles essentielles régulièrement, mais malgré notre surveillance, elle se lèche, et parfois elle vomit.

    Le côté le moins touché par le vétérinaire guérit bien, je pense que mardi, lorsque nous irons, il nous dira que c’est satisfaisant.

    Par contre, l’autre continue à suppurer et la plaie n’est pas refermée. Comme je l’ai déjà précisé, il a fallu détacher ce lipome entre le muscle et l’omoplate et la couture est mal placée : chaque fois qu’elle fait un pas, ça fait une pliure à cet endroit.

    Je pensais qu’elle serait apte à reprendre ses visites auprès de nos chers Anciens début avril, mais non, on va lui laisser le mois prochain pour récupérer ! Elle en a besoin, la pauvre.

     

    Une courte promenade avec Cadix.

     

    On aperçoit la Honda garée à côté des poubelles à verre. Toute la famille va faire ensemble à pied le tour de cette aire de loisirs. Le temps n’est pas très beau, nous sommes seuls.

     

    Une courte promenade avec Cadix.

     

    Les filles sont contentes de faire ce petit tour.

     

    Une courte promenade avec Cadix.

     

    Tout au fond, contre le saule, il y a un petit cours d’eau. H’Alhambra voulait y faire un tour, mais non, son maître a anticipé en bloquant la laisse.

     

    Une courte promenade avec Cadix.

     

    La promenade s’est terminée par un tour de notre jardin, et quelques captures de fleurs.

     

    Une courte promenade avec Cadix.

    Une courte promenade avec Cadix.

    Une courte promenade avec Cadix.

     

    Nous terminerons l’article avec comme j’ai pris l’habitude de faire chaque année, une photo de notre mimosa, toujours en compagnie de nos filles bien sûr !!!

     

     

    Une courte promenade avec Cadix.


    38 commentaires
  •  

    Arçais, dans le Marais Poitevin.

     

     

    Nous venons de faire une balade de deux jours dans le Marais Poitevin, appelé aussi Venise Verte. C’est un vaste territoire du sud-ouest de la France, constitué d’eau et de verdure, bien tranquille. Il est traversé de 400 kms de canaux.

    Nous avons fait étape, à Arçais près de Niort. Ce village a obtenu le label cité de caractère. C’est un lieu qui doit être charmant sous le soleil. 

    Pas de chance, la pluie était avec nous, nous étions les seuls dans le bourg, et pourtant il n’était que 16 h !

     

    Arçais, dans le Marais Poitevin.

    Arçais, dans le Marais Poitevin.

     

    Les filles sont toujours devant avec leur maître !  Là encore, tout le monde attend la photographe !!

     

    Arçais, dans le Marais Poitevin.

     

    Elle est bien jolie cette petite place de village !

     

    Arçais, dans le Marais Poitevin.

     

    Mais non, nous ne rencontrons vraiment personne, nous n’apercevons pas d’office du tourisme. Nous redescendons vers le port, nous y avons vu des panneaux explicatifs. 

    Ils nous indiquent que le port d’Arçais est du Moyen Age au début du 20ème siècle, un des principaux lieux d’échanges entre la plaine et la vallée de la Sèvre Niortaise. Sa cale pavée est aménagée dans le coude d’une conche et deux grues en bois, aux extrémités rappellent que jadis les troncs de peupliers acheminés par voie d’eau étaient hissés sur la berge.

     

    Arçais, dans le Marais Poitevin.

    Arçais, dans le Marais Poitevin.

     

    De l’autre côté de la rivière ou des différents cours d’eau que l’on rencontre en se promenant à Arçais ainsi que dans d’autres villages du Marais, on voit de jolies maisons comme celle-ci et presque toutes ces habitations possèdent une barque à fond plat pour traverser aisément.

     

    Arçais, dans le Marais Poitevin.

     

    Vous êtes nombreux à me demander des nouvelles de Cadix. Elle se remet doucement et va le mieux possible, Elle a deux gros pansements de chaque côté des flancs. Un côté ne semble pas la gêner, le pansement est toujours propre. Quant au second, celui qui correspond au gros lipome coincé dans le muscle et dans l’omoplate, là, la plaie suppure toujours. Nous l’avons ramenée au vétérinaire, qui n’a pas été surpris. Il nous a expliqué que c’était de « l’humeur » et que ce liquide devait sortir. 

    Nous évitions jusqu’à présent de la faire marcher pour éviter justement trop de saignement. Mais ce voyage de deux jours en camping-car dans le Marais Poitevin semble lui avoir changé les idées. Elle a retrouvé toute sa superbe !!  Ce soir, elle a terminé ses médicaments, et mardi, si tout va bien, nous retournons à la clinique vétérinaire pour enlever les points. 

     

    Arçais, dans le Marais Poitevin.


    28 commentaires
  •  

    Blanzaguet.+

     

    Nous sommes à Blanzaguet,  tout à côté de chez nous, ce dimanche après-midi de mi-février. Il fait doux, mais il n’y a pas âme qui vive dehors, nous sommes les seuls à nous promener dans le bourg. 

    Nous passons devant la belle église romane et nous descendons vers le parc arboretum. Même en cette saison, c’est agréable d’y faire un tour. On ne voit pas les arbres en feuilles ou en fleurs, mais qu’importe, le paysage est très reposant. 

     

    Blanzaguet.

     

    Voici le château devenu Mairie.

     

    Blanzaguet.

     

    Quelques vues du parc qui longe le Voultron.

     

    Blanzaguet.

    Blanzaguet.

    Blanzaguet.

     

    Une petite halte….

     

    Blanzaguet.

     

    L’espace « bambous » que j’aime tout particulièrement.

     

    Blanzaguet.

     

    La promenade est terminée, il est temps de rentrer, la fraîcheur arrive. C’est quand même une belle journée pour un mois de février !

     

     

    Blanzaguet.

     

     


    35 commentaires
  •  

     

    Sorges étape jacquaire.

     

     

    Si la petite cité de Sorges est connue pour son marché et son musée de la truffe, ce bourg est aussi une étape pour les pèlerins qui se rendent à St Jacques de Compostelle par la voie de Vézelay. Avec le crédencial,  il est possible de faire halte au refuge des pèlerins amis de St Jacques . Nous allons nous intéresser aujourd’hui à l’église originale de ce village dédiée à St Germain l’Auxerrois.

     

    La voici vue de derrière. Vous remarquerez deux dames en costumes folkloriques. Le matin, tout le groupe est venu danser pour la fête de la truffe.

     

    Sorges étape jacquaire.

     

    Nous en avons fait le tour, et c’est de face qu’on se rend compte de l’aspect hétéroclite qu’elle présente.

     

    Sorges étape jacquaire.

     

    Elle date du 12ème siècle mais elle a été remaniée au 16ème. Comme la plupart des églises du Périgord elle a subi de gros dégâts durant la guerre de 100 ans puis, les guerres de religion. Sa nef principale est romane et la partie latérale rajoutée par la suite, déséquilibre l’ensemble. Les deux porches extérieurs participent à la même confusion des genres, l’un est roman sobre et austère, l’autre est renaissance un peu baroque.

    Je n’ai pas aimé la façade mais par contre l’intérieur m’a enchantée.

     

    Sorges étape jacquaire.

      

    Tout d’abord, le chemin de croix réalisé en laiton par Richard Riche, résolument moderne. On ne voit pas les visages, les personnages sont représentés sommairement, par contre on peut apercevoir des détails comme la couronne d’épines en barbelé sur la tête du Christ.

     

    Sorges étape jacquaire.

     

    Les vitraux ont été remplacés en 2008 par des compositions surprenantes mais qui s’intègrent parfaitement dans l’édifice. On trouve par exemple un vitrail rouge représentant le feu et un dans les tons bleus qui évoque l’eau

     

    Les dessins ornant ces vitraux ont également été réalisés par Richard Riche, mais ils ont été façonnés ensuite par un atelier de verriers de Nontron, ville de Dordogne également.

     

    Sorges étape jacquaire.

    Sorges étape jacquaire.

     

    Un nouvel orgue a été installé en 2015. 

     

    Sorges étape jacquaire.

     

    En conclusion, pour moi cette église est spéciale mais pleine de charme. Elle est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 8 juin 1967. Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

     

     

    Sorges étape jacquaire.

     

     

     


    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique