• Lavoir de Lanouaille.

     

     

     

     

     

    En nous baladant à Lanouaille, joli village du Périgord Vert, nous sommes tombés sur un beau lavoir, bien rénové. Il m’a plu : aussitôt, la Chocolat’team s’est installée, et nous avons immortalisé l’instant !

     

     

    J’ai recherché en vain sur le net, des renseignements le concernant, je n’ai rien trouvé. Par contre j’ai découvert des explications et définitions sur les lavoirs qui m’ont fait sourire. Je vous les livre :

    « Dans les communautés villageoises d'antan, il y avait des lieux fréquentés indifféremment par les deux sexes (église - cimetière – le marché et les commerces). Il existait des espaces où hommes et femmes ne se mélangeaient pas : le bistrot accueillait les hommes, le lavoir les femmes … »

    Les lavoirs étaient rebaptisés (par humour j’espère !) hôtel des bavardages – moulin à paroles – chambre des députés.

    On  trouve aussi parfois d’autres remarques comiques telles que « Ici, c’est l’endroit où l’on tape autant de la goule que sur du linge ». « Ici, on lave le linge, on salit le monde !

    J’ai appris également qu’autrefois il était régi par des règles, par exemple il devait y avoir un espace minimal de 80 centimètres entre deux postes. Certaines places étaient plus convoitées que d’autres, notamment celles situés à côté de l’arrivée de l’eau car elles bénéficiaient d’une eau meilleure. 

    Dans certains grands lavoirs, existait un code de déontologie : les lavandières les plus âgées avaient les meilleures places. Dans les lavoirs très fréquentés, c’est un « chef de rang » qui organisait et distribuait les emplacements.

     

     

     

     

    « Cavage à la Champenoise (36).NINYA Des Hauts du Moulin »

  • Commentaires

    12
    Jeudi 19 Octobre à 13:51

    C'est bien plus sympa de discuter en travaillant quand on se retrouve à plusieurs... elles avaient bien raison ces femmes... le travail était dur alors bavarder ne devait pas faire de mal!!!

    Caresses aux filles

    Bisous

    11
    Jeudi 19 Octobre à 11:35

    amusantes les définitions. grace a toi, je m'aperçoit qu'il reste beaucoup de lavoirs en France!! gros bisous Françoise. cathy

    10
    Jeudi 19 Octobre à 11:01

    Bon jeudi et caresses aux filles

    9
    Jeudi 19 Octobre à 10:53

    Encore un très joli lavoir !

    J'aime bien certaines définitions....

    Bises Françoise, bonne journée

    8
    Jeudi 19 Octobre à 09:55
    nays&

    eh ben ils étaient gérés comme une petite PME 

    je me doute bien que ça devait clapetter solide  héhéhé
    amusantes anectdotes :)

    bonne journée Françoise

    encore du beau temps chez nous

    bisous et aux fifilles ♥♥

    7
    Jeudi 19 Octobre à 09:30

    Bonjour Françoise

    Oui toutes ces définitions font sourire, hôtel du bavardage c'est gentil, mais c'est vrai qu'elles devaient en raconter ces lavandières 

    Je te souhaite une bonne journée

    6
    Jeudi 19 Octobre à 08:00

    Coucou Françoise

    Très joli ce lavoir et il eut été dommage que les filles ne soient pas sur la photo.

    Ton texte m'a beaucoup amusé, tellement il était vrai.

    Je vous souhaite une bonne journée a tous les 4.

    Bisous Aimée

    5
    Jeudi 19 Octobre à 07:25

    Hello Francoise

    Bizz

    Pat

    4
    Jeudi 19 Octobre à 06:54

    Hi hi hi, j'ai bien aimé ces fameuses explications sur les lavoirs ! Ils étaient vraiment sexistes à une époque !!! Merci de m'avoir fait rire de bon matin Françoise. Bisous.

    3
    Jeudi 19 Octobre à 06:50

    Coucou Françoise,

    Superbe ce lavoir. Je te remercie pour les renseignements glanés sur ces lieux réservés dans le temps aux femmes.

    Bises et bon jeudi, caresses aux Miss

    2
    Mitou
    Jeudi 19 Octobre à 04:30
    Sur le lavoir où j'allais avec ma grand mère il y avait une pancarte "Le coin des commères"
    Gros bisous merci pour les explications
    Mitou.
    1
    Jeudi 19 Octobre à 02:09

    Bonsoir dans ma nuit Françoise !

    Magnifique ce lavoir et toutes ces petites anecdotes vraies, charmantes et cinglantes parfois !

    Eh oui le et les codes de DEONTOLOGIE se perdent ici et là et en particulier sur la blogo... tout fout le camp ma brave dame !!!

    Bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :