•  

     

    3ème jour de confinement.

     

     

    Nous respectons les mesures de confinement qui frappe notre département depuis dimanche. Comment s’occuper ?  Pour Pierre : jardin et bricolage, pour moi : travail de maison, lecture.

    Ces activités nous laissent pas mal de temps de libre, nous sommes bien allés autour de Villebois faire des photos des champs de colza, certes, c’est beau mais….

     

    3ème jour de confinement.

     

    Alors nous avons eu une idée !

    Pierre, tu t’y colles ! Tu fais des trous, Tu enterres ? Tu mets un leurre ?

     

    3ème jour de confinement.

    3ème jour de confinement.

    3ème jour de confinement.

     

    Et voilà notre Blondinette qui sort toute guillerette de la voiture !

     

    3ème jour de confinement.

     

    Tu sens ma belle, dans le pot, il y a de la truffe.

     

    3ème jour de confinement.

     

    Allez ! Viens par-là, cherche.

     

    3ème jour de confinement.

     

    Oui, c’est ici, fais-voir, gratte…. C’est bien, c’est la truffe, ! Alors aussitôt la récompense, un p’tit bout de saucisse, c’est bon n’est-ce-pas ?

     

    3ème jour de confinement.

    3ème jour de confinement.

     

    C’était une découverte pour notre Juju, on va poursuivre quelques temps, à une ou deux truffes, juste pour voir si elle est intéressée, et si nous pouvons envisager d’aller plus loin. En attendant, elle, ce soir, elle révise, enfin…. Je crois.

     

    Notre PC est en panne, je mets donc le blog en pause et vous retrouverais dès que je l'aurai récupéré !

     

     

    3ème jour de confinement.

     


    26 commentaires
  •  

    La Charmille le 3 Février.

     

     

    Hier après-midi, la pluie s’est arrêtée sur la Charente. Toute la semaine dernière, nous avions délaissé la recherche de truffes, il pleuvait sans discontinuer, ce n’est pas agréable de patauger et de gratter sur le terrain.  Dans ces circonstances, au bout d’une heure malgré nos habits de pluie nous sommes trempés et malgré les précautions que nous prenons, couverts de terre.

    Donc ce mercredi, on a repris.

    Ninya a cherché, il y avait du vent, le sol était imbibé et elle avait du mal notre Tornade, elle hésitait, devait quand même sentir quelques odeurs, mais contrairement à l’habitude n’était pas sûre, finalement Pierre et notre copain creusaient, mais ne trouvaient rien. La Mistouflette avec son tempérament de feu était énervée d’être bredouille.

     

    La Charmille le 3 Février.

    La Charmille le 3 Février.

    La Charmille le 3 Février.

     

    Finalement, après avoir déterré une truffe pourrie et une truffette d’à peine 5 grammes, nous avons arrêté.

    Notre ami nous a emmené voir « une surprise ». Il venait d’abattre un arbre très haut ! En tombant un énorme nid de frelons asiatiques (qui ne se voyait pas) s’est fracassé en deux morceaux. Heureusement, à cette saison, tous les insectes étaient tous morts. Voici une moitié de ce nid.

     

    La Charmille le 3 Février.

     

    Il était lié à l’arbre par cette branche que l’on voit dépasser.

     

    La Charmille le 3 Février.

     

    Sur la photo, on voit quelques larves et quelques frelons morts bien sûr. 

     

    La Charmille le 3 Février. 

     

    A bientôt ! Je ne sais pas si nous « reparlerons » truffes cette année, la saison va se terminer. Pour l’instant la récolte de notre Tornade pour la saison est de 2 kgs (comme l’an dernier, pas de record battu, mais c’est bien !)

     

     

    La Charmille le 3 Février.


    27 commentaires
  •  

     

    News et truffes.

     

     

    Tout d’abord, nous n’avons pas passé un très bon week-end, Juju, notre chère blondinette, vendredi n’était pas bien, nous l’avons emmenée chez le vétérinaire, elle semblait avoir une bonne gastro sans gravité. Une piqûre lui a été administrée, ainsi qu’un plâtrage d’estomac pour juguler les vomissements.

    Dans la nuit son état s’est aggravé, régulièrement elle vomissait de la bile et du sang. En début de matinée, elle a été hospitalisée et des examens ont été pratiqués. Elle avait attrapé une pancréatite aigüe certainement après avoir mangé une cochonnerie en promenade, en pleine nature.

    Elle a passé tout le week-end à la clinique sous perfusion, lundi soir, après une seconde prise de sang, les taux étaient tous redevenus normaux sauf un, le glucose, qui est encore un peu élevé mais ce n’est pas bien méchant. Elle a pu rentrer à la maison, et aura un nouveau contrôle dans 10 jours. Elle semble avoir bien récupéré.

     

    News et truffes.

     

    C’est donc à 3 que nous avons pris le monospace et sommes partis à la chasse du diamant noir dimanche. Nous sommes allés chez notre copine en Dordogne. Elle habite un très joli village, et pour arriver à sa truffière, nous avons dû traverser un lieu-dit le Petit Jumilhac. Nous nous sommes arrêtés un instant prendre en photo cette ancienne église templière datant du 12ème siècle, en nous promettant de revenir pour la visiter ultérieurement.

     

    News et truffes.

     

    Tout à côté se trouve cette belle bâtisse, qui doit être une propriété privée.

     

    News et truffes.

     

    La recherche de truffes n’a pas été très fructueuse, Ninya n’a trouvé qu’une truffe. Mais, nous étions contents car ce déplacement lui a permis de travailler sur des truffières plantées, mais aussi sur ce qu’elle connaît moins les truffières naturelles.

    De plus, elle a découvert une nouvelle sorte de récompense, bien différente des saucisses que nous lui donnons habituellement. Là il s’agit d’un tube avec de la pâtée parfumée, et Ninya a de suite compris et apprécié !

     

    News et truffes.

     

    Lundi, nous sommes allés à la Charmille. Notre Tornade a trouvé aux propriétaires des lieux 304 grammes, une belle récolte.

     

    News et truffes.

    News et truffes.

     

     

    News et truffes.


    32 commentaires
  •  

     La charmille, le 14 janvier.

     

     

    A 14 h  nous avions un temps affreux :  de la pluie, accompagnée d’un vent pas chaud. Nous arrivions dans la truffière « la Charmille » pour voir s’il y avait de nouvelles truffes cette semaine.

    Nous venons chez nos amis environ tous les 8 jours en période de production. Nous étions 3 « 2 pattes » un peu frileux, pas emballés, nous disant que par ce temps, le terrain gras, détrempé, masquerait l’odeur de la truffe. Notre Tornade, très enthousiaste comme à son habitude s’est dirigée illico et à fond, à la porte de la truffière.

    Juju était quant à elle, restée dans le monospace.

    Ca commençait mal, la miss travaillait, mais ne sentait pas grand-chose. Nous, nous nous disions : la récolte a commencé plus tôt cette année, la saison se termine peut-être dès le milieu janvier (à l’habitude, nous en trouvons jusqu’à milieu et fin février.)

     

     La charmille, le 14 janvier.

     

    Et puis, Ninya a marqué un temps d’arrêt, a indiqué qu’elle avait une odeur de truffe. Fausse alerte, il n’y avait rien.

     

     La charmille, le 14 janvier.

     

    Il faut savoir que chaque année, les propriétaires inoculent sur les jeunes racines un mélange de terreau et de truffes broyées, celles qui ne sont pas vendables.  Ce mélange (sorte d’engrais) est enfoui lorsque la production de l’année est terminée.

    Cette opération s’appelle la mycorhization, et permettra de développer la formation de truffettes, puis de truffes si celles-ci rencontrent des conditions favorables pour parvenir à maturité.

    Ce n’est pas toujours le cas. Les chiens sentent cette mycorhize tout comme si c’était une truffe. Je ne sais pas si c’est général chez tous les toutous, mais Cadix, H’alhambra, et Ninya ont toujours considéré que c’était comme une truffe. Là, en creusant, il n’y avait dans la terre près de la racine que du terreau, et de la truffe broyée totalement inodore pour nous.

    Un peu plus loin, Ninya, le nez au sol, est restée un moment autour d’un chêne, la pluie devait la gêner pour déterminer exactement l’odeur.

     

     La charmille, le 14 janvier.

     

    Enfin, elle a marqué, et m’a regardée .

     

     La charmille, le 14 janvier.

     

    Puis, elle est venue cherche sa récompense.

     

     La charmille, le 14 janvier.

     

    Quand elle procède ainsi, c’est sûr, il faut creuser et trouver ! J’en suis certaine. Allez Pierre tu t’y colles ?

     

     La charmille, le 14 janvier.

     

    Il y avait une, puis deux puis 3 truffes, remises dans le trou pour la photo.

     

     La charmille, le 14 janvier.

     

    En 40 minutes nous avons déterré 150 grammes, mais nous étions trempés, nous avons décidé d’arrêter, nous reviendrons lundi voir.

     

     La charmille, le 14 janvier.


    28 commentaires
  •  

     

    La Charmille, le 20 décembre

     

     

    En ce moment, entre l’état de  Cadix qui nous pose souci,  la recherche de truffes qui nous occupe beaucoup, je suis peu présente sur les blogs.

    En vue du prochain marché du jeudi avant Noël, nous sommes partis dans la truffière dimanche après-midi. Nous étions tous du voyage. Notre mamie était bien décidée à nous accompagner, couchée sur la terrasse devant la voiture, lorsqu’elle a vu les préparatifs.

     

    La Charmille, le 20 décembre

     

    La truffière étant clôturée, nous avons laissé Cadou libre de se promener, de sentir ses mulots. Nous avons suivi Ninya, qui, lorsqu’elle arrive à la Charmille, pleure, et se positionne devant la porte qui mène aux arbres. Ce qui l’intéresse c’est aller chercher ; elle adore et peut rester facilement 1 h le nez au sol.  Lorsqu’elle en a repéré une, elle marque et vient demander une récompense.

     

    La Charmille, le 20 décembre

     

    La Charmille, le 20 décembre 

     

    Oui, il y en a bien une.

     

    La Charmille, le 20 décembre

     

    Allez, c’est reparti, on continue….

     

    La Charmille, le 20 décembre

      

    Le soir et la fraîcheur tombant, nous nous sommes occupés de Cadix. Elle sentait bien les endroits où nous avions récupéré les truffes, le nez marche toujours ! Même si maintenant, elle n’a plus l’envie, ni la force de se mettre à caver. Elle a bien raison de profiter de sa retraite ! D’ailleurs, Ninya est ravie d’avoir ce privilège à elle seule.

     

    La Charmille, le 20 décembre

    La Charmille, le 20 décembre

     

    Voici la récolte : 208 grammes de belles mais petites truffes qui seront appréciées par les gourmets lors des fêtes.

     

    La Charmille, le 20 décembre

     

     

     


    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique