•  

     

    Toujours les truffes……

     

     

     

    Notre principale occupation en ce moment est la recherche de truffes à la Charmille. La truffière est en pleine production en janvier. Nous essayons d’y aller deux fois dans la semaine.

    Ah, Ninya marque, faut aller voir.

     

    Toujours les truffes……

     

    Elle s’est assurée que nous avons vu, aussitôt elle repart… Je la suis……

     

    Toujours les truffes……

     

    Pendant ce temps, les hommes creusent pour la débusquer. Elle est parfois enterrée assez profondément, il peut également y en avoir plusieurs toutes proches. Cela demande de la vigilance. Il ne faut pas laisser le chien trop creuser, il peut griffer la truffe et la faire valser avec la terre, cela devient alors difficile pour la retrouver. En creusant, il ne faut pas la couper ou même l’égratigner. Elle perdrait de sa valeur.

     

    Toujours les truffes……

     

    Toujours les truffes……

     

    Il n’y en avait qu’une ici, mais de catégorie extra, saine, bien ronde et très odorante.

     

    Toujours les truffes……

     

    Après 1h passée dans la truffière, nous arrêtons de travailler. D’ailleurs Ninya qui prend au vent, se dirige vers le sac où se trouve sa balle !

    Voici la récolte du jour : 360 gr

     

    Toujours les truffes……

     

    Nos copains nous en ont offert sept. Six serviront à entraîner Ninya pour la finale du Championnat de France puisqu’elle est sélectionnée cette année encore. Ce dernier concours sera à côté de Bordeaux le samedi 15 février. Il ne se fait pas sur leurres mais vraies truffes.

     La dernière est pour notre consommation personnelle. J’ai donc le soir même servi des œufs cocotte, je vous mets ci-dessous la recette :

    Dans chaque ramequin, déposez une cuillère à soupe de crème fraîche, puis casser vos œufs et ajoutez de nouveau une cuillère de crème.

    Salez, râpez un peu de truffe dessus, mettez au mico-ondes 20 secondes, et une fois terminé, râpez à nouveau encore un peu de truffe. Nous nous sommes bien régalés !

     

    Toujours les truffes……

     


    30 commentaires
  •  

     

    Week-end à Nérac.

     

     

    Nous revenons d’un week-end passé dans le Lot et Garonne. C’était la fête de la truffe à Nérac, il y avait plein d’animations, et le syndicat des trufficulteurs du 47 avait organisé un concours de cavage pour l’occasion. 41 chiens y participaient.

    Mais nous, nous sommes partis dès la veille, car tout à côté de Nérac nous avons rendu visite à des amis qui possèdent eux, deux femelles labradors sables.

    Les filles ne se connaissaient pas, mais tout ce petit monde a vite sympathisé. Ninya était ravie de rencontrer deux petites « jeunettes », comme elle. Elle s’est bien éclatée avec ses nouvelles copines.

     

    Week-end à Nérac.

    Week-end à Nérac.

     

    Le lendemain, nous étions au Ludo Parc, dans un très beau complexe. Il faisait froid en début de matinée, mais le soleil est arrivé vers 10h, et nous a bien réchauffé.

    Nous avions inscrit H’Alhambra et Ninya. Les filles se suivaient en ordre de passage. D’abord Ha, ensuite Ninya.

    Les voilà avec leur maître juste avant de concourir. Ha est contente, mais attend patiemment. La Tornade, elle, veut de suite allez en découdre Elle a de suite compris en voyant les carrés ! 

     

    Week-end à Nérac. 

     

    Pas de chance pour elle, c’est d’abord  au tour d’Halhambra. Comme d’habitude, elle travaillera bien, ne fera pas de fautes, mais prendra son temps. Elle finira 7ème avec 187.20 points /200  (2mns03) et obtiendra le qualificatif excellent.

     

    Week-end à Nérac. 

     

    Enfin, c’est le tour de Ninya. Elle a bien tourné, n’a pas fait de fautes. Elle terminera 3ème avec 191.00 points/200 (1mn27). Son travail sera également jugé excellent.

     

    Week-end à Nérac.

     

     

    Week-end à Nérac.


    21 commentaires
  •  

    Occupation du moment : les truffes.

     

     

    En cette période de début janvier, nous sommes très occupés avec les truffes. Jusqu’à présent, la récolte après chaque recherche n’était pas formidable, Ninya en trouvait peu : celles qu’elle débusquait n’étaient pas très belles, la plupart étaient pourries, pas très mûres, souvent avec des bactéries.

    Hier soir, nous sommes allés tard le soir, sous un peu de pluie examiner quelques chênes, dans le jardin d’un de nos amis, notre Tornade n’a rien trouvé.

     

    Occupation du moment : les truffes.

    Occupation du moment : les truffes.

     

    Cet après-midi, nous avons fait notre tour hebdomadaire à La Charmille. Le temps était agréable, la p’tite miss s’est mise au boulot de suite et ça commençait bien.

     

    Occupation du moment : les truffes.

    Occupation du moment : les truffes.

    Occupation du moment : les truffes.

     

    Elle prenait au vent, indiquait au fur et à mesure. Les truffes dégageant leur arôme, Ninya est alors sûre. Elle nous le fait savoir, en revenant nous chercher et en nous montrant l’endroit où elle a marqué. Elle attend alors sa récompense, et je dois vite la diriger vers d’autres arbres, car elle pourrait abîmer le précieux « diamant noir » avec ses griffes.

     

    Occupation du moment : les truffes.

     

    Sous cet arbre, il y avait un « nid ».

     

    Occupation du moment : les truffes.

     

    Voilà la récolte de l’après-midi ! 700 grammes, pas mal !

     

    Occupation du moment : les truffes.

     

     

     

    Occupation du moment : les truffes.

     

     

     


    31 commentaires
  •  

     

    Charmille le 30 décembre.

     

     

    Notre dernière recherche de truffes de l’année s’est faite le 30 décembre à la Charmille

    Le temps n’était plus à la pluie : il faisait froid, ce qui n’est pas mauvais pour que la truffe mûrisse.

    Notre Tornade en a trouvé quelques-unes, certaines paraissent un peu rouges, mais non, elles sont bien mûres, c’est le flash qui donne cet effet.

     

    Charmille le 30 décembre.

     

    Nous en avons pris une de 22 grammes particulièrement belle et odorante.

     

    Charmille le 30 décembre.

     

    Pour moi le boulot commençait !

    J’ai nettoyé la truffe très saine, l’ai coupée en deux. Avec une moitié, j’ai préparé du beurre truffé.

    J’ai laissé ramollir un beau morceau de beurre, environ 80 g, ensuite je l’ai mélangé avec la truffe que j’avais hachée préalablement, puis j’ai façonné un rouleau de cette préparation. J’ai entouré d’un papier film, mis au congélateur. je m’en servirai sur  des toasts pour l’apéritif.

     

    Charmille le 30 décembre.

    (photo internet)

    Avec les 10 grammes restant, j’ai confectionné un Brie truffé en essayant une nouvelle recette.

    Je vous la livre :

    J’ai mis 70 g de mascarpone dans un bol, j’ai râpé ma truffe sur le mascarpone et j’ai bien mélangé.

    Ensuite, j’ai partagé en deux mon fromage j’ai tartiné chaque moitié avec le mélange réalisé, puis j’ai reconstitué mon fromage, je l’ai emballé dans du film alimentaire, et mis à congeler. Je le ressortirai pour une occasion.

     

    Charmille le 30 décembre.

    (photo internet)

     

    Et le temps que je m’afférais en cuisine, Ninya, elle, avait fini son boulot, et s’occupait de sa balle !

     

     

    Charmille le 30 décembre.


    25 commentaires
  •  

     

    Cavage en truffière.

     

     

    Je vous montre souvent Ninya en concours sur carrés, mais chaque semaine, en cette saison, elle va caver à la Charmille, sur la truffière de nos copains. C’est le thème que je souhaite aborder sur cet article.

    Cette truffière comporte environ 150  chênes de diverses variétés.  Certains ont produit, et produisent encore, d’autres commencent à donner des truffes, et certains malheureusement n’en donneront jamais !

    Vendredi, nous sommes allés caver. Dès que la voiture arrive dans le parc où se trouvent les chênes, Ninya reconnaît les lieux et ne tient plus en place ! Elle veut chercher !

    Nous la faisons d’abord courir un peu, pour la détendre. Puis, Pierre prend son sac dans lequel il a mis son outil pour gratter, un morceau de lino qu’il installe sur le sol, il peut ainsi creuser la terre sans trop se salir, notre ami, propriétaire des lieux s’équipe aussi, ainsi que d’un panier pour la récolte, moi, je prend les récompenses, le plan de la truffière sur lequel j’indiquerai pour chaque arbre où se trouvait la truffe prélevée, et c’est parti ! Pour concentrer notre Tornade à son travail, je lui dis « on va à la truffe ».

    Si Cadix et Ha travaillent méthodiquement dans chaque allée notre Tornade noire prend au vent, elle part à fond, suit une piste qui l’emmène à un arbre, mon rôle consiste à la suivre, puis ensuite indiquer aux hommes par la voix ou bien s’ils sont occupés à chercher où Ninya a marqué précédemment, je plante un petit drapeau. Ils viendront ensuite, et me diront lorsqu’ils l’auront trouvée pour que je l’indique sur le plan.

    En photos , ça donne ça : Ninya part au travail. 

     

    Cavage en truffière. 

     

    Si elle sent une odeur, elle s’arrête, fait de grands cercles autour de l’arbre, localise l’odeur, ou quelquefois se rend compte qu’il n’y a rien. Cependant une truffe peut être là, mais si elle ne dégage pas une odeur, Ninya ne décèle pas et de toute façon elle n’est pas bonne à être retirée.

     

    Cavage en truffière.

    Cavage en truffière.

    Cavage en truffière.

     

    Quand elle a repéré une odeur, elle gratte, regarde si je l’ai vue.

     

    Cavage en truffière.

    Cavage en truffière.

     

    Le temps que j’arrive, elle ne bouge pas, elle attend sa récompense ! Si je ne distingue pas son marquage, je lui demande de faire voir, et elle s’exécute aussitôt, avant de repartir à la quête. 

     

    Cavage en truffière. 

     

    Les hommes alors viennent et cherchent. Difficile à voir la truffe noire, sur une terre bien foncée ! Cette année, à la Charmille, elles sont enterrées assez profond.

     

    Cavage en truffière.

    Cavage en truffière.

     

    Et voilà, il ne reste plus qu’à nettoyer et peser la récolte !

     

     

    Cavage en truffière.

     

     

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique