•  

     

    Les lavoirs de Fontanson (16)

     

     

    Par ce beau dimanche de fin septembre, notre balade nous a emmenés à la recherche de lavoirs près d’Angoulême.

     

    Nous avons fait halte à Fontanson, tout petit village au nord d’Angoulême.  Au centre du bourg, nous en avons trouvé un. Après avoir garé le monospace, la bande des 4, s’est dirigée en contrebas pour mieux le contempler (sans faire trempette les miss !!)

     

    Les lavoirs de Fontanson (16)

     

    Alimenté par une fontaine, le lavoir possède 3 margelles inclinées. Il est entouré de pavés et de murets.

     

    Les lavoirs de Fontanson (16)

     

    Pierre et la Chocolat’team attendent patiemment que je prenne quelques photos, d’ailleurs H’Alhambra  est occupée, elle teste une nouvelle couchette qui semble lui convenir à merveille !

     

    Les lavoirs de Fontanson (16)

     

    A quelques kilomètres du bourg, il existe un second lavoir, le lavoir de Feuillade, en pleine campagne. Je l’ai beaucoup aimé. Lui aussi est alimenté par une fontaine, il possède une margelle inclinée cachée sous l’eau, et une importante pierre à laver.

     

    Les lavoirs de Fontanson (16)

     

    Nous nous sommes promenés ensuite à pied le long d’un sentier en pleine nature. 

     

    Les lavoirs de Fontanson (16)

     

    Nous longions un champ de tournesols, il n’avait pas été moissonné. Il était vraiment très fréquenté. En zoomant, j’ai vu que vers le centre il y avait beaucoup d’oiseaux très occupés à se ravitailler  !!!

     

    Les lavoirs de Fontanson (16)

     

     Un peu de bruit et…… Tout le monde s’envole !!!

     

    Les lavoirs de Fontanson (16)

     


    26 commentaires
  •  

    Balade dans la Double du Périgord.

     

    Notre promenade aujourd’hui nous entraîne en Dordogne, dans la région de la Double, plateau forestier où se succèdent collines, vallons, et de nombreux d’étangs dus à l’imperméabilité des sols constitués d’argiles, de sables et de graviers. On y dénombre environ 500 plans d’eau. Le plus étendu est l’étang de la Jemaye avec 33 hectares.

     

    Nous avons traversé le coquet village de Chassaignes . En son centre, près de l’église, nous avons fait halte devant un lavoir, restauré et bien fleuri. Il est protégé des intempéries par un toit reposant sur dix robustes piliers de bois.

     

    Balade dans la Double du Périgord.

    Balade dans la Double du Périgord.

     

    Ensuite, nous sommes arrivés à St Privat des Prés. Tout en haut du village l’église massive est là, elle fut probablement construite au 11ème siècle. Fortifiée, remaniée elle fut en partie détruite lors des guerres de religion. Sa magnifique façade de style saintongeais a été restaurée en 1997. L’intérieur de l’édifice est très sobre.

     

    Balade dans la Double du Périgord.

    Balade dans la Double du Périgord.

     

    Et dans ce bourg également, nous avons vu le lavoir communal bien restauré. Comme à Chassaignes, il est muni d’un toit à pilier. Il a été érigé un mur coup-vent pour protéger les lavandières.

     

    Balade dans la Double du Périgord.

     

    Avant le retour à la maison, petite exploration du lavoir par Miss H’Alhambra !!!

     

     

    Balade dans la Double du Périgord.

     


    25 commentaires
  •  

    Lavoir de Charmant.

     

    Nous sommes en promenade, et à votre avis, qu’allons-nous découvrir au bout de ce chemin de terre, bien protégé sous les saules ? Un lavoir bien sûr !!

    Il est un peu perdu dans la campagne, tout simple, il a été lui aussi restauré.

    Son bassin carré, alimenté par une fontaine possède 4 margelles bétonnées et une pierre à laver. 

    Mais il est recouvert d’herbes, on voit de la vase au fond, ce qui explique que malgré la chaleur les filles par sécurité, le regarderont de loin !

     

    Lavoir de Charmant.

    Lavoir de Charmant.

    Lavoir de Charmant.

     

    De retour à la maison, notre Chocolat’team a une autre priorité !!! Elles attendent leurs gamelles !! Et je n’ai pas intérêt à « traîner » sinon les demoiselles savent me faire comprendre que c’est l’heure !!!

     

     

    Lavoir de Charmant.


    30 commentaires
  •  

    Lavoirs de Champniers.

     

     

     Il y avait bien longtemps que nous n’étions pas allés « chasser » les lavoirs, en voici deux, se trouvant dans la commune de Champniers, tout près d’Angoulême. 

     

    Nous sommes ici au lieu-dit « les Clous ». Ce lavoir se trouve en contrebas de la route. Il est en très bon état. Il présente 4 margelles inclinées. Un muret en pierres entoure les allées pavées. La fontaine qui l’alimente est de l’autre côté de la route. L’eau est dirigée dans le grand bassin rectangulaire, puis s’écoule dans un petit étang au charme bucolique.

     

    Lavoirs de Champniers.

    Lavoirs de Champniers.

     

    Voici maintenant le lavoir de chez Genot parfaitement restauré par l’association Safran. Cette association locale encourage la culture de la fleur-épice entre Loire et Garonne, assure sa commercialisation par sa participation aux marchés locaux et anime le département par des manifestations festives. Elle s’est engagée également à remettre état le petit patrimoine du pays charentais, et en assure ensuite l’entretien. Bravo à eux !!!  

     

    La Chocolat’team s’y précipite, très intéressée !

     

    Lavoirs de Champniers.

     

    Nous sommes en plein centre du bourg. Ce joli lavoir est constitué d’une margelle, d’une petite retenue d’eau alimentée par un ruisseau.

     

    Lavoirs de Champniers.

     

     

    Et pour terminer cette série, deux miss très sages, qui n’ont même pas fait un plongeon !!! Ou plutôt, le maître a bien géré la situation !!!

     

     

    Lavoirs de Champniers.

     

     


    31 commentaires
  •  

    Lavoir D’Eymet (24)

     

     

    La Chocolat’team vous attend de pied ferme pour vous conduire à un joli lavoir. Nous sommes en Dordogne à Eymet.

     

    Il date des années 1950 et est pourvu de 3 bassins, celui du milieu était destiné au rinçage. Les 3 bacs sont alimentés par la rivière qui s’écoule au-dessous, le Dropt.

     

    Lavoir D’Eymet (24)

     

    Un panneau tout à côté nous donne le témoignage d’une de ces lavandières : elles étaient parfois plus de 20 autour des bassins, il y avait beaucoup d’entraide pour essorer les gros draps épais de l’époque, pour déplacer les paniers de linge. Cette dame précise que d’un seul coup d’œil on lisait la vie des gens dans la lessiveuse, mieux que dans le marc de café ! 

     

    Ce lavoir vient d’être rénové, il a été repeint et un aménagement paysager du bac central a été réalisé avec des plantes aquatiques. C’est très réussi je trouve !

     

    Lavoir D’Eymet (24)

     

    Nous ne terminerons pas l’article comme souvent avec « nos filles », non, elles ont décidé de laisser le clap de fin à la plus célèbre des lavandières qui a marqué mon époque, Jeanne Marie Le Calvé dite la Mère Denis.

     

    Cette dame a été lavandière de 1944 à 1963 au lavoir de la Gerfleur à Barneville-sur-mer.  Elle a tourné 8 films publicitaires entre 1972 et 1980 pour la marque Vedette et de ce fait est devenue une figure emblématique de la pub de l’époque. Elle s’est éteinte à 95 ans.

     

     

    Lavoir D’Eymet (24)


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique