•  

     

    En ce moment, nous ne sortons pas beaucoup, et nous n’allons pas beaucoup bouger en juillet et Août. (Trop de monde un peu partout !).

    Alors me direz-vous, comment s’occupe la chocoblack-team ?

    Tout d’abord Cadix : notre mamie reste très souvent à la maison, ou à l’ombre dans le jardin. Elle va bien, et chaque matin à la fraîche, en compagnie de Pierre et d’H’Alhambra elle va faire sa balade et si l’occasion se présente, elle fait une petite chasse aux mulots !

     

     

    Je suis allée à l’hôpital de Barbezieux mercredi. Pour la deuxième fois, c’est H’Alhambra qui m’a accompagnée. Nous avons visité ensemble des groupes de résidents dans deux salons et nous sommes allées voir quelques personnes en chambre.

     

     

    Avec elle, et Ninya, nous avons fait quelques petits entraînements de cavage. Nous participons à un concours en Dordogne samedi après-midi. Elles y sont inscrites toutes deux. Nous avions peur de la chaleur, et pour cette raison, Cadix restera à la maison. Nous ne partirons pas longtemps, c’est tout à côté de chez nous.

     

     

    Nous continuons aussi très régulièrement les rapports de chasse avec Ninya. Pour qu’elle prenne un peu plus de distance, nous allons sur le stade du collège et sur la promenade autour, nous plantons des piquets tous les 50 mètres, et nous lui lançons des apportables bien à découvert en ligne droite, aujourd’hui, elle nous a fait un sans-faute.

     

     

    A l’angle de deux chemins, Pierre continue également les directions droite, gauche et devant. Là aussi, elle progresse bien. Mais bien sûr, nous sommes conscients qu’il nous reste beaucoup à apprendre (elle comme nous) dans ce domaine !

     

     

     


    20 commentaires
  •  

     

    Aujourd’hui, pas de toutounes sur mon billet. Juste quelques photos.

    J’aime beaucoup contempler la nature, surtout au crépuscule, les formes que prennent les arbres, les maisons, les nuages sont parfois surprenantes.

    De même, lorsque j’entends l’orage gronder la nuit, je vais souvent dans notre véranda regarder les éclairs qui zèbrent le ciel, le vent qui se déchaine, même s’il m’arrive d’avoir peur, je trouve ce spectacle fascinant.

    Vendredi dernier, nous étions en vadrouille en camping-car, et en fin de soirée, vers 22 h, je sortais Ninya pour un dernier pipi. Durant cette petite promenade, le ciel est passé par plusieurs couleurs et c’est à Jacques Brel que j’ai pensé, émue par ce beau spectacle.

     

    Et quand vient le soir,

    Pour qu’un ciel flamboie

    Le rouge et le noir 

    Ne s’épousent-ils pas.

     

    Des moments que je trouve magiques !

     

    Des moments que je trouve magiques !

    Des moments que je trouve magiques !

    Des moments que je trouve magiques !

     

     

     

    Des moments que je trouve magiques !

     


    29 commentaires
  •  

     

    Le printemps à Villebois-Lavalette

     

     

    Ave les amis ! C’est Ninya. Je suis au jardin avec mon maître, il est très affairé en ce moment, je dirai même un peu débordé ! Je le plains pas, suis toujours prête à l’aider moi dans ces travaux en extérieur. Disons que…. Je vois le boulot, mais j’ai pas toujours la réussite avec moi…. Comme avec cette foutue primevère que je voulais aérer, en fait, j’ai rigolé un peu avec, elle arrive pas à s’en remettre !

     

    Le printemps à Villebois-Lavalette

     

    Ils viennent d'acheter des jolies plantes qui viennent égayer mais j’peux pas trop les voir, on sait pas pourquoi, tout est installé en hauteur !

     

    Le printemps à Villebois-Lavalette

     

    Quoique …. Le fuschia près de la charrue, le surfinia (ma maîtresse les adore) restent encore à ma portée, marrant ces fleurs qui retombent !

     

    Le printemps à Villebois-Lavalette

    Le printemps à Villebois-Lavalette

    Le printemps à Villebois-Lavalette

     

    Vous avez vu notre muguet commence à fleurir, enfin, un conseil ! regardez de loin, interdit aussi d’y aller traîner.

     

    Le printemps à Villebois-Lavalette

     

    Les chocos sont en position de gardiennes du Temple. Elles surveillent la rue, Moi, faut que j’m’occupe.

     

    Le printemps à Villebois-Lavalette

    Le printemps à Villebois-Lavalette

     

    Ma maîtresse trouve que je grandis trop vite, alors elle prend pas mal de photos de moi. Je vais prendre mon air angélique, elle craque à chaque fois !

     

    Le printemps à Villebois-Lavalette

     

    C’est vrai qu’il fait chaud !  Ca rend pas nerveux ce temps, bon bientôt 18 h, j’vais pas tarder à coller aux basques de ma maîtresse, c’est l’heure de la soupe ! et là j’suis sûre que les frangines vont bouger aussi. 

     

    A LA REVOYURE.

     

     

    Le printemps à Villebois-Lavalette

     

     

     


    31 commentaires
  •  

    Ninya : 7 mois.

     

     

    Déjà 5 mois que notre petite tornade est entrée dans notre vie ! La voici à son arrivée, elle a bien changé n’est-ce pas ?

     

    Ninya : 7 mois.

     

    Comme je vous le raconte souvent, elle est bien différente de nos chocos mais tout aussi attachante et adorable. Elle est très vive, mais aussi très obéissante, elle comprend rapidement ce que l’on souhaite, et fait tout pour y arriver. 

    Elle possède maintenant les bases d’éducation à savoir le rappel et les positions (assis-couché-debout), le rappel, et  marche très bien au pied en laisse ou non.

     

    Ninya : 7 mois.

    Ninya : 7 mois.

     

    Elle est très à l’aise avec les humains, ici en cours au club canin, le fait de changer de conducteur ne l’a pas perturbée. 

     

    Ninya : 7 mois.

     

    Par contre, elle reste craintive avec les autres chiens qu’elle ne connait pas. 

    Nous avons aussi commencé tout bébé la recherche de truffes, elle va faire son 1er concours en classe débutant bientôt.

     

    Ninya : 7 mois.

     

    Nous commençons à la faire travailler aux rapports de chasse à terre et à l'eau.

     

    Ninya : 7 mois.

    Ninya : 7 mois.

    Ninya : 7 mois.

     

    Elle n’a pas encore le sésame pour faire de l’animation et de la médiation comme la Chocolat’team, elle ne participe pas aux ateliers dans les structures où nous intervenons, elle patiente dans la voiture. En fin de séance, nous rentrons H’Alhambra et souvent nous l’emmenons 5 minutes dans la grande salle où elle retrouve Cadix, là elle voit des gens âgés valides ou en fauteuil et déambulateur. Elle salue un ou deux résidents, et c’est tout, c’est juste pour l’habituer.

     

    Ninya : 7 mois.

     

     Vous aurez compris que cette petite chienne a conquis notre cœur à Pierre, à moi. Bon anniversaire pour tes  7 mois, ma puce ! Encore plein d’aventures à vivre ensemble, j’espère !

     

    Ninya : 7 mois.

     

     

     

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Salut les amis, vous me reconnaissez ? C’est encore moi, Ninya aux commandes. Rien ne va plus à la maison, mes maîtres vaccinés pourtant, ont ramassé comme une grippe. Mon maître ça fait 3 semaines qu’il traîne, et ma maîtresse ça s’est compliqué au niveau pulmonaire !

    Vous avez bien compris, qu’ils ont pas trop envie de bouger, de sortir, de jouer, tout ça parce qu’il a pas mal plu, fait du vent. Quelles petites natures ! Tout comme mes sœurs chocos qui se verraient bien par ce temps, sommeiller toute la journée à la maison !

    Bon moi, ça me va pas ça !!! Je les sors quand même, faut pas qu’il fasse que du fauteuil quand même ! 

    Tiens vers 13 h ils m’ont fait travailler aux apportables ( j’aime bien, je m’éclate). 

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Après on est parti aussi faire un tour avec les chocos, ma maîtresse a fait une jolie photo de nous 3.

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Et puis, ils avaient froid, on est rentré.

    Cadix et Ha ont squatté le gros et confortable coussin je vous rappelle la leçon que la chocoblackteam a eu : « il est pour Cadix, c’est le plus épais, il est large, pour qu’elle soit confortable ».  

    Des fois, j’y vais un peu toute seule ou avec elle, elle est gentille ma grande sœur Cadou, mais là, non pas question, c’est plein, et personne n’a l’intention de bouger, je le vois à leurs regards !

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Bon, pas grave, y’a une autre place de libre pour faire du cocooning. Je vais voir Paris-Roubaix à la téloche moi aussi.

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Hé, c’est pas la peine de venir Cadou, y’a plus de place  là non plus, retourne à ton beau coussin !

     

    Un dimanche à la maison.

     

     

     

     

     

     


    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique