•  

     

    Opération « hérissons ».

     

     

    Notre Tornade se remet doucement de sa blessure à l’épaule. Elle pose maintenant bien sa patte au sol, s’appuie dessus, hier  elle boitait, mais aujourd’hui il y a encore de l’amélioration, nous espérons que demain, elle sera tout à fait bien.

    En ce moment, les deux sont au même régime. Nous ne les sortons qu’en voiture, et dans le jardin.

    La belle Juju, tout comme H’Alhambra s’y plait bien. Elle surveille ce que fait son maître, de temps à autre vient quémander une caresse.

     

    Opération « hérissons ».

    Opération « hérissons ».

     

    Quand elle voit que tout se passe bien, qu’il bosse correctement, elle relâche la pression !

     

    Opération « hérissons ».

     

    Ninya elle, n’aime pas trop rester dehors, lorsqu’il n’y a rien à faire. Elle préfère être à la maison, et regarde ce que je fais ! Si par malheur, je sors l’aspirateur, elle change de pièce, elle en a une peur bleue et déteste aussi je pense son bruit.

     

    Opération « hérissons ».

     

    Opération « hérissons ».

     

    En fin de semaine dernière, nous avons eu deux soirées très animées. J’ai l’habitude de me coucher la dernière, vers minuit. Souvent, avant d’aller au lit, je mets les toutounes dehors pour un dernier pipi. Généralement, au bout de 5 minutes, l’affaire est pliée, elles sont derrière la porte et vont immédiatement se coucher lorsqu’elles rentrent.

    Jeudi, j’ai entendu aboyer, puis hurler au fond du jardin, j’ai pris ma torche et suis partie voir ce qui se passait. Les deux étaient après un pauvre hérisson, Ninya aboyait à distance, mais Juju le piétinait en hurlant, impossible de la faire lâcher ! J’ai donc du réveiller Pierre, nous avons séparé tout ce petit monde,  et mis le hérisson en sécurité dans une bassine Arrivés à la maison, nous avons trouvé une Juju, les pattes en sang, nous avons tâté, il n’y avait pas de piquants sur les plaies, nous avons traité avec de la Bétadine, Les chiennes ont été invitées à dormir illicot !  Je pense que les voisins ont profité de leurs aboiements !

    Ce n’était pas tout ! Ma soirée n’était pas terminée. Couvre-feu ou pas, il fallait aller délivrer ce pauvre hérisson ! J’ai écouté : pas de bruit de voiture à l’horizon . C’est à peu près l’heure où nos gendarmes villeboisiens font leur ronde en voiture, je suis partie en pyjama et manteau emmener notre clandestin, dans la pelouse de la salle de sport, il a les buissons pour s’y mettre à l’abri et surtout, pas les deux furies à proximité ! Le déménagement s’est bien passé !

    Le lendemain, idem, mais là je guettais et suis intervenue illico ! sauf que Juju avait compris, tout comme Ninya elle aboyait à distance, donc pas de bobos ! Il a fallu recommencer l’opération « transfert’ en espérant que Monsieur et Mme Hérissons n’avaient pas de rejetons, sinon l’affaire allait perdurer !

    A ce jour, tout est calme !

     

     

    Opération « hérissons ».


    29 commentaires
  •  

    Ostéo le 1er mars.

     

     

    Nous avons l’habitude d’emmener nos chiennes chez l’ostéopathe depuis une dizaine d’années. Cadix en plus de ses séances avait droit chaque trimestre à de l’acupuncture. Ces séances l’avaient bien aidée à se remettre de son 1er AVC. Pour des loulous en forme, une visite semestrielle suffit pour remettre tout ce qui est « bancale ».

    Comme toujours, Ninya l’intrépide, qui fait des sauts, des roulés boulés était « cassée » de partout. Mme Franck, notre ostéo, a eu beaucoup de travail pour tout remettre en place. Le plus difficile, pour nous et pour la Tornade, c’est qu’elle doit rester tranquille deux jours ! L’empêcher de sauter, de foncer sur un oiseau ou un chat, relève de l’impossible !

     

    Ostéo le 1er mars.

    Ostéo le 1er mars.

    Ostéo le 1er mars.

     

    C’était une 1ère pour Juju (tout au moins avec nous). Mme Franck a eu un peu de travail au niveau du ventre (peut-être dû à la stérilisation faite avant de nous rejoindre,) il faut que tout se remette en place, ça prend un peu de temps, mais pas de souci majeur. Encore une personne conquise par notre Juju ! Elle a été sage, douce, et a semblé apprécier le moment !

     

    Ostéo le 1er mars.

    Ostéo le 1er mars.

    Ostéo le 1er mars.

     

    Ostéo le 1er mars.


    26 commentaires
  •  

    Juste une mise au point de Chantemesle.

     

     

     

    Il faut tourner la page, chantait Nougaro ! mais pas facile pour nous.

    Nos deux chocolats parties à 4 mois d’intervalle, oui, c’est une page qui se tourne. Nous étions dévastés le 28 décembre en accompagnant Cadix pour son dernier voyage. C’était le jour où nous devions aller chercher notre Blondinette, nous avons repoussé d’une journée le voyage pour la récupérer. 

    Mais parlons de Juju à présent. (on l’appelle ainsi).

     

    Juste une mise au point de Chantemesle.

    Juste une mise au point de Chantemesle.

     

     

    Juju vient d’avoir 6 ans le 11 novembre.  C’est une femelle labrador sable, lignée beauté, douce, dynamique, gaie, pas craintive mais ne cherchant pas la bagarre.

     Elle vivait dans un élevage de Touraine et donnait des bébés. L’heure de la retraite arrivant, son maître actuel que nous connaissons bien puisqu’il est le dresseur de chasse de Ninya, nous l’avait proposée lorsque nous avions souhaité renforcer notre équipe de chiens médiateurs au décès d’H’Alhambra.

    Elle devait avoir ses derniers chiots en octobre, être stérilisée et nous rejoindre en février. La saillie n’ayant rien donné, nous avons pu l’avoir plus tôt. Je savais Cadix en fin de vie, mais jusqu’à cette dernière quinzaine, elle était encore en forme et je misais sur notre cheffe de meute pour aider Juju à trouver sa place dans notre famille. Ca n’a pas été possible, hélas.

     Depuis sa stérilisation elle avait quitté le chenil et vivait en maison avec ses maîtres. Elle y était heureuse, les aimait bien. On voyait en partant qu’elle n’avait guère envie de monter dans le camping-car, elle restait contre sa maîtresse.

    Le retour chez nous s’est bien passé, elle s’est de suite couchée dans le Mayflower et n’a pas bougé tout le long du trajet. Sa maîtresse m’avait laissée son coussin, c’est devenu sa principale couche à la maison, ainsi qu’une des panières qu’elle partage à tour de rôle avec Ninya. 

    La voiture, la promenade, elle adore ! C’est une fan des jeux de balle et avec notre Tornade noire, elles s’éclatent à courir chaque matin dans le pré où nous les emmenons. Bien sûr, comme presque tous les labs elle a un appétit d’ogre !

     

    Juste une mise au point de Chantemesle.

     

    Juste une mise au point de Chantemesle.

     

     

    Nous étions convenus avec ses anciens propriétaires de la prendre à l’essai pendant 15 jours. Nous n’avions jamais encore accueilli de chien adulte avec des habitudes, nous voulions être certains que la voiture, le camping-car ne la rendraient pas malade, que la vie en maison et petit jardin, différente de ce qu’elle avait connu précédemment, lui conviendrait.

    Au bout de deux jours, j’ai contacté ses anciens propriétaires en leur disant que Juju était maintenant notre louloute. Elle est vraiment mignonne, et surtout, nous sentons qu'elle se plaît avec nous 3. Ninya semble aussi l’avoir adoptée.

     

    Voilà donc la famille au 1er janvier : notre « black and white team », Pierre et moi.

     

     

    Juste une mise au point de Chantemesle.

     

     


    30 commentaires
  •  

    Adieu ma Belle !

     

     

    Lundi nous devions partir chercher une femelle labrador sable, jeune retraitée de 6 ans, qui avait fait plusieurs portées et aspirait maintenant à être tranquille. Ses maitres, "les vallées de Galway" acceptaient de s’en séparer.

    Malheureusement, dans la nuit de dimanche à lundi, l’état de Cadix s’est dégradé, elle a commencé à souffrir, voulait rester dehors seule sous la pluie, tremblait, haletait, J’ai passé toute la nuit avec elle soit à la maison , soit devant la porte du jardin dehors. Dès 8 h, nous avons téléphoné au cabinet vétérinaire. Nous avons obtenu un rendez-vous à  11 h.

    Nous devions avoir un véto du cabinet qui ne la suivait pas habituellement, mais sa véto  s’est libérée, nous a reçu et nous a expliqué (ce que nous savions déjà) qu’elle n’avait plus de solutions  pour Cadix hélas ! Ce fut donc  son dernier voyage. Pour nous, le fait d’avoir son avis puisqu’elle l’avait suivie,  bien soignée lors de ses 2 AVC nous a conforté sur ce que nous pensions, il  fallait la laisser partir.

    Le matin, nous avions appelé les propriétaires de l’élevage des vallées de Galway en leur expliquant la situation, et en reportant notre visite au lendemain.

    Nous sommes sortis dévastés, mais conscients d’avoir fait tout ce qui était possible. Cadix était une chienne pas facile avec les autres, certes, mais exceptionnelle en chef de meute et en chien médiateur. Nous avons connu ensemble des moments forts que je n’oublierai jamais. Je ne crois pas retrouver ces instants de communion que nous avons vécu toutes les deux pour obtenir un regard, un sourire, une caresse de certains patients bien amoindris par la maladie ! et ce regard que nous échangions ensuite, quand ELLE avait réussi, je l'aurai toujours en mémoire !

    Hélas, il faut savoir tourner la page ! Mais je garderai toujours au fond de mon cœur, certaines séances inoubliables pour moi tout au moins.

    La maison nous semblant vide et triste quand nous sommes rentrés, malgré la présence de notre Tornade, nous avons décidé de prendre le camping-car et de partir chercher notre miss en deux jours. Le voyage s’est bien passé, nous sommes de retour avec « Juste une Mise au Point de Chantemesle » dite Juju que je vous présenterai bientôt.

     

     

    Adieu ma Belle !


    43 commentaires
  •  

     

    Nouvelles de Cadix au 17 décembre.

     

     

    Vous êtes toujours nombreux à nous demander des nouvelles de Cadix. Merci beaucoup de votre sollicitude.

    Elle se remettait bien, semblait ne pas avoir trop de séquelles suite à son second AVC traité très rapidement. Subitement, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, elle a été très mal, de la diarrhée avec du sang, elle était agitée, haletait beaucoup, vomissait, ne voulait pas rester à l’intérieur.

    De 1 h à 3h, je l’ai sortie dans le jardin. Puis Pierre a pris le relais, elle a réussi à se calmer et a consenti à rentrer dormir vers 4 h. Nous nous sommes alors concertés tous les deux, et le samedi matin, j’ai pris rendez-vous pour abréger ses souffrances. Nous nous retrouvions plongés dans le même dilemme que nous avions eu en août dernier avec H’Alhambra.

    Notre vétérinaire habituel ne travaillait pas, c’est un jeune qui se trouvait au cabinet ce matin-là. Il a bien ausculté notre mamie, n’a pas senti de masse suspecte au ventre.  A la fin de l’examen, il nous a dit que le sang trouvé dans les selles provenait d'une irritation due à la colique. Elle a eu droit encore à une piqûre de cortisone, plus un plâtrage d’estomac, et des comprimés pour stopper la diarrhée. Nous étions Pierre et moi très dubitatifs.

    Lundi matin, elle avait sa séance d’acupuncture et d’ostéopathie. L’ostéo lui a trouvé un ventre douloureux, elle était toujours un peu en colique mais sans saignement. Avec l’ostéo, nous sommes convenus d’une nouvelle séance au bout de 8 jours.

    Depuis hier, elle semble mieux. Je sais bien que c’est éphémère, et Pierre tout comme moi profitons d’elle tant que nous le pouvons. Elle aime manger, et bien je suis moins rigoureuse avec elle que par le passé. Quand elle nous voit prendre le manteau et nous diriger vers la voiture, parfois, elle sort, va vers le monospace, alors, nous l’emmenons, et faisons une courte balade, elle est contente !

     

    Nouvelles de Cadix au 17 décembre.

     

    Si elle ne bouge pas de sa panière, c’est qu’elle veut rester tranquille se reposer. Là, nous laissons faire, nous avons confiance en elle, elle est très propre à la maison, et même malade se débrouille pour nous faire savoir qu’elle veut sortir.

     

    Nouvelles de Cadix au 17 décembre.

     

    Elle reste toujours pour nous, notre SUPER CADOU.

     

     

    Nouvelles de Cadix au 17 décembre.


    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique