•  

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

     

    Nous avons participé fin juillet à ces deux concours qui devaient avoir lieu initialement en avril mais qui ont été repoussés suite au confinement.

    Notre miss a bien travaillé le 1er jour : sur 4 exercices notés chacun sur 20, elle a obtenu un total de 67 points. Et a terminé 1ère.. Voici quelques exercices à terre et à l’eau.

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

    Par contre, le second jour, elle s’est classée dernière avec 27 points ! A part le 1er exercice réussi parfaitement à l’eau, elle a loupé les 3 autres ! Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas !  

    Nous sommes partis ensuite visiter cette jolie chapelle Notre dame de Bon Secours appelée aussi Chapelle des Marins à Gatteville.

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins. 

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

    Je me sens  oppressée dans les grandes et hautes églises, souvent sombres. Là, dans cette chapelle claire, il se dégageait un sentiment de bien- être. 

    L’édifice a été construit au 11ème siècle. Le vandalisme révolutionnaire de 1789 a été évité grâce à la protection du marins du village. 

    Elle aurait pu être démolie en 1886, car le conseil municipal voulait construire à sa place une école. Ce projet n’a pas eu de suite : les habitants s’y sont opposés.

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

    Elle abrite une stèle commémorant le naufrage du 3 mâts La Lune en 1860  qui fit 101 victimes. 

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

    Cette jolie chapelle est inscrite au titre des monuments historiques.   

     

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

     

     


    30 commentaires
  • Rentrée cavage

     

     

    C’est l’heure de la rentrée pour tout le monde, adultes et enfants. Chez nous, cet après-midi, il y a eu la reprise d’entraînement cavage.

    Une miss toujours prête, qui n’a guère envie de marcher au pied, mais, un regard de son maître suffit à la recadrer.

     

    Rentrée cavage

     

    Elle attend l’ordre pour partir.

     

    Rentrée cavage

     

    Enfin c’est parti, à fond comme d’habitude ! son maître court !

     

    Rentrée cavage

    Rentrée cavage

     

    Elle nous fera un beau travail. Elle trouvera ses 6 truffes rapidement et ne fera pas de fautes.

     

    Rentrée cavage

    Rentrée cavage

    Rentrée cavage

     

    Et puis, comme Cadix, ces jours-ci est en forme, elle a eu droit à son carré. Mais juste pour le fun, elle ! Les contraintes, les concours, on oublie pour notre mamie retraitée. Elle était  d’ailleurs toute contente de participer !

     

    Rentrée cavage

     

     

    Bien sûr, ça va nettement moins vite,  Peu importe, elle a bien trouvé ses truffes notre Cadou, son maître a moins couru, et tous, nous étions contents !

     

    Rentrée cavage

     

    Rentrée cavage

     


    26 commentaires
  •  

     

    Au phare de Gatteville.

     

     

    Pierre vous attend au volant du Mayflower, nous partons pour Gatteville découvrir son phare, le 2ème plus grand phare de France. Il est situé dans la Manche, sur la pointe de Barfleur. Il a été construit pour guider les navigateurs dans le dangereux passage du raz de Barfleur.

    Il est impressionnant n’est-ce-pas avec ses 75 mètres de hauteur. C’est un véritable cierge de pierre. Les 365 marches pour arriver au sommet nous ont découragé, nous sommes restés en bas.

     

    Au phare de Gatteville.

    (photo prise sur internet)

     

    Dans le Cotentin, nous avions lu qu’il n’était pas rare de croiser des phoques ou veaux marins échoués sur un banc de sable pour se reposer et reprendre des forces avant de repartir, ou bien dans la rade de Cherbourg d'apercevoir quelques dauphins. Et bien nous, non, ce ne sont pas ces espèces marines que nous avons aperçues.

    Tout simplement, lorsque nous déjeunions dans le Mayflower, nous avons vu arriver toute une famille de cygnes.

     

    Au phare de Gatteville. 

     

    Ils sont restés un moment, nous avons pu les approcher sans problème, et puis ils sont repartis à la queue-leu-leu tranquillement, comme ils étaient venus !

     

    Au phare de Gatteville.

     

     

     

    Au phare de Gatteville.

     


    19 commentaires
  •  

    Lavoir de l’Hôtellerie.

     

     

     

    Vous qui nous suivez habituellement, savez que nous aimons tout particulièrement les lavoirs. J’en ai remarqué un superbe, dans un site agréable, tout près d’un étang à Carentoir (Bretagne).

     

    Lavoir de l’Hôtellerie.

    Lavoir de l’Hôtellerie.

     

    Il a été refait à l’identique il y a quelques années lors un chantier réunissant une quinzaine d’étudiants du monde entier. 

    Les tuiles ont été démontées, puis nettoyées. La fondation des poteaux a été consolidée, la charpente métallique repeint et les murs enduits.

     

    Lavoir de l’Hôtellerie.

    Lavoir de l’Hôtellerie.

     

    A côté du lavoir, un panneau nous explique qu’il était autrefois utilisé par des lavandières professionnelles, mais était réservé le vendredi aux habitants voisins.

    Les professionnelles fréquentaient quotidiennement le lavoir et avaient des places attitrées. C’était un métier bien pénible dû aux conditions de travail et parfois climatiques.

    Le linge blanc (draps-torchons) étaient lavés le matin, et le linge de couleur l’après-midi. Certaines cendres étaient utilisées par fabriquer une sorte de savon qu’elles utilisaient ici.

    Souvent, c’était les hommes de la maison qui se chargeaient du transport du matériel et du linge jusqu’au lavoir.

     

    Lavoir de l’Hôtellerie.

     

    Cette profession de lavandière a perduré jusque dans les années 1970. Bravo Mesdames ! Mais la machine à laver a été une belle invention !

     

    Lavoir de l’Hôtellerie.

     


    27 commentaires
  •  

     

    La vie reprend……

     

     

    Oui, la vie reprend avec seulement deux chiens à la maison. Nous sommes toujours très affectés, mais remontons la pente tout doucement, nous avons beaucoup soufferts, car la pauvre H’Alhambra a été en clinique 4 jours dans une cage, pour rien au final !

    Nous avons vécu nous 4 jours épouvantables, c’était la cata chaque matin, puis l’après-midi, il y avait du mieux ou une petite note encourageante. Nous avons espéré jusqu’au jeudi midi, mais lorsque le vétérinaire de garde nous l’a rendue en nous disant de bien l’entourer pour qu’elle sorte de sa faiblesse, nous avons bien compris que rien n’était plus possible. Avant de la laisser partir, nous avons pris l’avis d’un autre vétérinaire (celui où nous allons habituellement) qui lui, ne voyait pas d’issue, et tous les deux nous l'avons accompagnée pour ce dernier voyage.

    Voilà, c’est dur encore, mais nous nous relevons tous les 4.

    Pierre et moi, nous avons été très sensibles à vos soutiens, vos marques de sympathie, nous vous en remercions. Ca nous a fait chaud au cœur, nous nous sommes sentis moins seuls.

    Nous avons eu la chance ce week-end du 15 août d’être entourés. Pour finir, lundi et mardi, nous avons revu avec grand plaisir nos copains alsaciens, et les filles ont retrouvé de ce fait leur copine NOA,

     

     

    La vie reprend……


    26 commentaires