•  

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.

     

     

    Ce dimanche, la forme n’était pas tout à fait revenue à la maison. Si j’ai tout à fait récupéré de ce méchant virus, Pierre, lui continue à tousser quand l’air est vif, et nous sommes toujours en mode ralenti. Nous pensons reprendre cependant nos animations dès mardi.

    Hier donc, pas de longue balade avec les filles, nous avons pris le monospace et sommes partis sur les hauteurs de Villebois. Nous les avons lâchées dans un grand terrain, pas très joli, il s’agit d’une future zone artisanale en préparation dans notre commune. Pour elle ça convient tout à fait pour le moment. C’est un grand pré herbeux, tondu, elles peuvent courir, jouer à la balle, et éventuellement pour Cadix, pratiquer cette chasse aux mulots qu’elle aime tant.

    Voici Ninya en action :

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.

    Promenade dominicale Villeboisienne.

    Promenade dominicale Villeboisienne.

    Promenade dominicale Villeboisienne.

     

    Et puis, on travaille  à l'occasion : un peu de marche en laisse ici, mais elle ne rechigne pas, elle est toujours prête.

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.

     

    Et voici H’Alhambra.

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.

     

    Elle, elle joue aussi un peu, mais surtout elle ne quitte jamais beaucoup son maître.

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.

     

    Et enfin, notre belle Cadix, est bien présente, Chef de notre petite meute et toujours joyeuse !

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.

     

    Au bout de 20 minutes, tout le monde s’est bien détendu, nous retournons  au monospace . Qu’attend Ninya à votre avis, couchée si sagement ?

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.

     

    Juste boire ! Mais pas dans une gamelle comme les chocolats, à la bouteille (la sienne, je précise !) ! Elle aime bien !

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.

     

    Allez une dernière photo de la chocoblack’team et nous rentrons à la maison.

     

    Promenade dominicale Villeboisienne.


    18 commentaires
  •  

    Ninya : 7 mois.

     

     

    Déjà 5 mois que notre petite tornade est entrée dans notre vie ! La voici à son arrivée, elle a bien changé n’est-ce pas ?

     

    Ninya : 7 mois.

     

    Comme je vous le raconte souvent, elle est bien différente de nos chocos mais tout aussi attachante et adorable. Elle est très vive, mais aussi très obéissante, elle comprend rapidement ce que l’on souhaite, et fait tout pour y arriver. 

    Elle possède maintenant les bases d’éducation à savoir le rappel et les positions (assis-couché-debout), le rappel, et  marche très bien au pied en laisse ou non.

     

    Ninya : 7 mois.

    Ninya : 7 mois.

     

    Elle est très à l’aise avec les humains, ici en cours au club canin, le fait de changer de conducteur ne l’a pas perturbée. 

     

    Ninya : 7 mois.

     

    Par contre, elle reste craintive avec les autres chiens qu’elle ne connait pas. 

    Nous avons aussi commencé tout bébé la recherche de truffes, elle va faire son 1er concours en classe débutant bientôt.

     

    Ninya : 7 mois.

     

    Nous commençons à la faire travailler aux rapports de chasse à terre et à l'eau.

     

    Ninya : 7 mois.

    Ninya : 7 mois.

    Ninya : 7 mois.

     

    Elle n’a pas encore le sésame pour faire de l’animation et de la médiation comme la Chocolat’team, elle ne participe pas aux ateliers dans les structures où nous intervenons, elle patiente dans la voiture. En fin de séance, nous rentrons H’Alhambra et souvent nous l’emmenons 5 minutes dans la grande salle où elle retrouve Cadix, là elle voit des gens âgés valides ou en fauteuil et déambulateur. Elle salue un ou deux résidents, et c’est tout, c’est juste pour l’habituer.

     

    Ninya : 7 mois.

     

     Vous aurez compris que cette petite chienne a conquis notre cœur à Pierre, à moi. Bon anniversaire pour tes  7 mois, ma puce ! Encore plein d’aventures à vivre ensemble, j’espère !

     

    Ninya : 7 mois.

     

     

     

     

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Salut les amis, vous me reconnaissez ? C’est encore moi, Ninya aux commandes. Rien ne va plus à la maison, mes maîtres vaccinés pourtant, ont ramassé comme une grippe. Mon maître ça fait 3 semaines qu’il traîne, et ma maîtresse ça s’est compliqué au niveau pulmonaire !

    Vous avez bien compris, qu’ils ont pas trop envie de bouger, de sortir, de jouer, tout ça parce qu’il a pas mal plu, fait du vent. Quelles petites natures ! Tout comme mes sœurs chocos qui se verraient bien par ce temps, sommeiller toute la journée à la maison !

    Bon moi, ça me va pas ça !!! Je les sors quand même, faut pas qu’il fasse que du fauteuil quand même ! 

    Tiens vers 13 h ils m’ont fait travailler aux apportables ( j’aime bien, je m’éclate). 

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Après on est parti aussi faire un tour avec les chocos, ma maîtresse a fait une jolie photo de nous 3.

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Et puis, ils avaient froid, on est rentré.

    Cadix et Ha ont squatté le gros et confortable coussin je vous rappelle la leçon que la chocoblackteam a eu : « il est pour Cadix, c’est le plus épais, il est large, pour qu’elle soit confortable ».  

    Des fois, j’y vais un peu toute seule ou avec elle, elle est gentille ma grande sœur Cadou, mais là, non pas question, c’est plein, et personne n’a l’intention de bouger, je le vois à leurs regards !

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Bon, pas grave, y’a une autre place de libre pour faire du cocooning. Je vais voir Paris-Roubaix à la téloche moi aussi.

     

    Un dimanche à la maison.

     

    Hé, c’est pas la peine de venir Cadou, y’a plus de place  là non plus, retourne à ton beau coussin !

     

    Un dimanche à la maison.

     

     

     

     

     

     


    34 commentaires
  •  

     

    Entraînement Miallet (eau).

     

    Nous n’avions jamais entraîné Ninya à l’eau. Nous savions qu’elle y entrait, qu’elle se mouillait les pattes, mais avec le fort courant qu’il y avait sur le fleuve Charente, nous n’avions pas débuter les rapports à l’eau.

    Notre copine Anne a commencé par faire travailler ses deux labs, Pierre était à côté avec Ninya. Elle était en « pas bougé » très attentive à ce que faisait les copains et surtout très intéressée par le dummy.

     

    Entraînement Miallet (eau).

     

    Bien sûr, pour Must et Gump, ces rapports simples n’étaient qu’une formalité !

     

    Entraînement Miallet (eau).

    Entraînement Miallet (eau).

     

    Et puis ce fut son tour.

     

    Entraînement Miallet (eau).

     

    Elle a sauté à l’eau sans problème mais un peu pataude dans sa façon de nager au début ! 

     

    Entraînement Miallet (eau).

     

    Et puis, elle s’est lancée, sa nage est devenue plus rapide, comme tous les retrievers, elle donne la sensation de glisser sur l’eau.

     

    Entraînement Miallet (eau).

     

    Elle a sorti le dummy de l’eau, sans le lâcher.

     

    Entraînement Miallet (eau).

     

    L’a rapporté très fière !

     

    Entraînement Miallet (eau).

     

    Et l'a remis à son maître.

     

    Entraînement Miallet (eau).

     

    Je voudrais terminer cet article en remerciant Anne qui nous a bien aidé par ses conseils dans cet entraînement, ainsi que ses deux loulous. Ninya est une petite chienne bien dans sa tête et heureuse de voir les humains, mais peureuse avec ses congénères. Cadix et Ha jouent un peu avec elle, mais elles ont passé l’âge de faire les folles ! Notre tornade craignait un peu au départ Must encore tout jeune qui voulait s’amuser. En fin d’après-midi, ces deux-là s’entendaient comme larrons en foire et ont bien rigolé !

     

     

    Entraînement Miallet (eau).


    20 commentaires
  •  

     

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

     

     

    Ce lundi de Pâques, nous avons rejoint notre copine Anne et ses deux labradors au plan d’eau de Miallet. Le but était bien sûr de passer un bon moment avec les chiens, et de les faire travailler ensemble à terre et à l’eau.

    Gump est un champion de travail, Must a démarré il y a quelques mois déjà, mais il est déjà très performant. Notre louloute, elle, à 7 mois, est une vraie débutante. C’était bien pour elle de travailler avec des plus aguerris qu’elle. Bien sûr, elle avait des exercices beaucoup plus faciles, envoyés moins loin, et avec des apportables plus légers.

    Comme ses deux copains, dès que nous avons commencé, son maître lui a enlevé la laisse, et j’ai été très surprise de voir que ma petite chienne si vive, toujours prête à jouer, rigoler, était très concentrée malgré les promeneurs : elle ne pensait qu’aux dummies qui allaient tomber, et ne partait que sur ordre comme il se doit.

     

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

     

    Elle a travaillé dans les herbes assez denses.

     

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

     

    Puis, le long du sentier.

     

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

     

    Ensuite, elle a regardé les copains bosser sur des longues distances, en restant sage.

     

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

     

    Ninya a aussi fait des exercices de marche sans laisse avec son maître. Dans nos working-test, le chien doit marcher avec le juge et son maître au pied. Nous avons l’habitude de le travailler régulièrement, c’est à peu près acquis.

     

    Entraînement étang Miallet. (à terre).

     

    Dans le prochain article, nous verrons les exercices à l’eau, une découverte pour Ninya.

     

    Entraînement étang Miallet. (à terre).


    25 commentaires