•  

     

    Puits et lavoir de Laburgade.

     

     

    Le week-end précédent nous étions donc dans le Lot. Nous sommes allés jusqu’au petit village de Laburgade. Un petit sentier de promenade nous avait été recommandé.

    Nous sommes donc partis tous les 5 sur le chemin des puits. 

    Il s’agit de 13 puits nous en avons vu quelques-uns concentrés sur cette partie de chemin. Un panneau nous explique qu’ils auraient été construits après la révolution de 1789.

     

    Puits et lavoir de Laburgade.

     

    Chaque puits d’une profondeur moyenne de 3 mètres, taillé dans le rocher est indépendant de son voisin.

    Ils ne sont pas alimentés par une nappe d’eau mais par diverses résurgences.

    Les partages et successions antérieurs font qu’actuellement plusieurs puits appartiennent à un même propriétaire, ce qui n’étaient pas le cas autrefois.

    Ils ont été restaurés par un artisan maçon du village en 1988. 

    Etonnant, en voici un, tout seul au milieu d’un champ.

     

    Puits et lavoir de Laburgade.

     

    Quelques centaines de mètres après, se trouve un joli et grand lavoir dit « papillon ». Ces lavoirs papillons sont courants  dans le Lot. Ils doivent leur nom à la forme en V des dalles calcaires sur lesquelles les lavandières battaient le linge.

     

    Puits et lavoir de Laburgade.

     

    A bientôt ! Nous repartons toujours dans le Lot dès  samedi, mais tout contre Cahors cette fois.

     

    Puits et lavoir de Laburgade.

     

     


    34 commentaires
  •  

     

    Balade du dimanche matin.

     

     

    Nos labs aiment sortir . Même par les temps les plus pourris comme aujourd’hui, où pluie et vent étaient au programme, il faut bouger. Tout le monde s’agite dès 9h devant la porte, le jardin ne leur suffit pas.

    Souvent Ninya reste avec moi à la maison. Je profite de la sortie de Pierre et des chocos pour lui consacrer du temps, jouer avec elle, la cajoler, ou la faire travailler en lui faisant réviser ses assis-debout-couché, le rappel et le pas bougé. Hier, nous étions Pierre et moi, occupés,  les filles n’ont pas eu de sortie le matin juste une courte balade l’après-midi. Ce dimanche, il fallait y aller absolument ! 

    Il est 9h30. Nous voici derrière la maison de retraite de notre village, un établissement dans lequel la Chocolateam intervient régulièrement. Quand il fait beau, les résidents et d’autres promeneurs empruntent ce sentier. Là, nous étions les seuls sous un rideau de pluie fine, pénétrante et….. pas chaude du tout. Vous m’apercevez toute frigorifiée comme bloquée ! Les sentiers, le stade des écoles, les champs n’étaient qu’à nous !

     

    Balade du dimanche matin.

     

    Les 3 se moquent pas mal de la pluie, elles sont à fond, c’est la poursuite entre Cadix et Ninya. Ha comme à son habitude aime bien être seule.

     

    Balade du dimanche matin.

    Balade du dimanche matin.

     

    Ninya attend qu’on lui lance la balle

     

    Balade du dimanche matin.

     

    Au bout d’un quart d’heure Pierre a pris le chemin du retour, zut Cadix fait une pause « mulots ».

     

    Balade du dimanche matin.

     

    Cinq minutes après, notre mamie daigne entendre qu’on l’appelle et revient en prenant son temps ! (elle joue la sourde, mais si on ouvre un étui de glace, au moindre froissement de papier, elle rapplique dans la cuisine pour en demander un bout !). La balade est maintenant terminée, Il faudra juste changer de vêtements, les faire sécher et essuyer les demoiselles !  

     

    Balade du dimanche matin.

     

     


    29 commentaires
  •  

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

     

     

    Cet après-midi, nous avons emmené Ninya dans un bois situé à la plaine de loisirs de Magnac-Lavalette. On y trouve un parcours de santé, de VTT, des sentiers découvertes de la nature. Nous voulions absolument que notre petit diable découvre la forêt toute jeune. Elle va être confrontée à cet environnement lorsqu’elle fera des working-test et des fields- trials. De plus, nous participerons peut-être également avec elle, à quelques concours de recherche de truffes en milieu naturel en plus des concours sur carrés.                                                           

    Aujourd’hui, c’était juste une découverte. Nous reviendrons plus régulièrement par la suite lorsque nous commencerons à la faire travailler aux apportables.  On s’est promené, dans les sentiers, dans les buissons, pas de souci pour notre petite tornade même si ça pique un peu.

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

     

     On a fait des photos. Elle a l’air drôlement intéressée ma petite !

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

     

    C’est que son maître tient un bâton. Elle sait qu’il va lui lancer. En bon retriever elle lui rapportera illico.

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

     

    Là c’est un moment de tendresse toutes les deux !

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

     

    Mais il ne faut pas oublier le travail ! Pierre lui a demandé une petite marche au pied sans laisse.

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

     

    Au départ, j’étais restée en retrait et j’avais enterré un bouchon imbibé d’huile de truffe contre un tronc, notre miss en passant a repéré l’odeur, marqué l’endroit, et a regardé son maître pour lui signaler qu’une récompense serait la bienvenue !!!     

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

     

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

     

     

    Promenade en forêt pour Ninya.

       

     

                               


    31 commentaires
  •  

     

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

     

     

    Nous avons ressorti le Mayflower de son garage dès jeudi, et nous avons pris la route pour un concours de deux jours en Charente-Maritime, le samedi à Taillebourg et le dimanche à Mazeray. Ces deux communes sont éloignées d’une quinzaine de kilomètres.

    Le 1er jour, le tirage au sort nous a fait passer dans les premiers concurrents. H’alhambra a fait son meilleur chrono depuis qu’elle concourt à savoir 1mn15 pour trouver ses 6 truffes du carré. Jusqu’à présent, son maître était arrivé à réduire son temps de 3 minutes, aux alentours de 2 minutes, puis maintenant elle tourne régulièrement autour de 1mn30-1mn 40 ce qui ne suffit pas pour se qualifier pour la finale du championnat de France. 

    Ce samedi elle a fini 6ème du concours sur les 25 participants qui étaient jugés par M Moreau, en ne faisant pas de faute, elle a obtenu le qualificatif excellent avec 192.30 points.

     

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

     

    Cadix passait ensuite. Elle a rencontré beaucoup de difficultés à trouver la 6ème et dernière truffe. Elle n’a pas fait de fautes mais a mis 2mns01. Elle a obtenu l’excellent avec 182.40 points. Elle a terminé 22ème sur 25 de ce même groupe.

     

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

     

    Le lendemain, nous étions donc à Mazeray. Là c’est Cadix, notre mamie qui a terminé avant sa sœur. Elle a mis une 1mn31, n’a pas fait de fautes et a eu 190.60 points avec le qualificatif excellent. Elle a terminé 7ème sur les 26 chiens jugés par M Moreau.

    H’alhambra était avec l’autre juge, M Gomez. Elle n’a pas fait de fautes, a mis 1mn41 pour marquer ses 6 truffes. Elle a eu 189.50 points, l’excellent également, et a fini 12ème sur les 25 chiens jugés par M Gomez.

    Le samedi après-midi, nous étions libres, le concours de Taillebourg étant terminé, nous nous sommes occupés de notre petite tornade noire qui avait patienté de longs moments dans son kennel. 

    Elle a joué avec quelques chiens de notre club canin présents à ces concours, et elle n’était pas la dernière !

     

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

     

    Toute la famille est partie ensuite en balade dans le parc du château de Taillebourg. Ce château qui avait traversé tous les sièges durant la guerre de 100 ans et les guerres de religions a été détruit pendant la Fronde en 1652. Le soleil était bien présent en ce début d’après-midi, nous nous sommes promenés dans le parc, sur les terrasses et jusqu’au donjon médiéval.

     

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

     

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

     

    Et voilà, nous sommes de retour à Villebois après un bon week-end passé avec les copains de cavage. Les filles ont retrouvé leurs habitudes, leurs jeux ! Ne vous fiez pas à l’air fatigué de Cadix, elle adore quand sa petite sœur vient la titiller pour jouer, et quand elle dort, c’est parfois notre mamie qui va la réveiller pour dire «  on joue ? »

     

    Week-end concours cavage en Charente-Maritime.

     

     

     


    26 commentaires
  •  

     

    Un dimanche pluvieux de décembre.

     

     

     

    Nous avons eu aujourd’hui un temps exécrable en Charente, du vent, de la pluie, bref, un temps à rester au chaud à la maison. 

    Mais avec 3 labs pas possible ! Dès 15h30, les chocos tournaient devant la porte d’entrée, et la tornade noire était bien énervée ! Alors, nous nous sommes équipés Pierre et moi, nous avons embarqué tout le monde dans la voiture, et nous sommes partis sur l’aérodrome du plateau d'Argentine. Nous n’étions pas gênés par les promeneurs, nous étions seuls !  

    Les filles ont pu courir elles étaient sans laisse et faisaient ce qu’elles voulaient.

     

    Un dimanche pluvieux de décembre.

    Un dimanche pluvieux de décembre.

     

    Puis, Pierre a attaché au monospace Cadix et Ninya et il a fait travailler un peu H’Alhambra au rapport d’apportables.

    Ninya étant intéressée, Pierre a sorti le tout petit que nous lui avons acheté, bien moins lourd que ceux destinés au travail. Il lui a lancé elle l’a rapporté très correctement. Mais elle n’y a eu droit qu’une fois, ce n’est pas un jouet, et elle aura bien le temps de s’y entraîner lorsqu’elle sera adulte ! Laissons-la grandir !

     

    Un dimanche pluvieux de décembre.

    Un dimanche pluvieux de décembre.

    Un dimanche pluvieux de décembre.

     

    Ensuite, bien trempés, tous nous avons regagné la maison, les 3 filles calmées se sont reposées en attendant la soupe du soir !

     

     

    Un dimanche pluvieux de décembre.

     

     


    35 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique