•  

     

    Parc du château de Villandry.

     

     

     

    Nous sommes de retour de vacances, et je suis en plein boulot de rangement, lavage et repassage, ainsi que de ménage du camping-car.

    Avant de revenir sur la blogosphère, je vous laisse avec quelques photos des jardins de Villandry, dans lesquels nous nous sommes promenés, dès l’ouverture, tranquilles tous les deux, les filles étant à l’ombre dans le camping-car.

    Avant de s’y balader, ces jardins s’observent en hauteur d’un belvédère aménagé dans le bois qui surplombe tout le parc. Nous y allons de ce pas.

     

    Parc du château de Villandry.

     

    La partie que j’ai préféré c’est le jardin des buis.

     

    Parc du château de Villandry.

    Parc du château de Villandry.

     

    A l’intérieur du parc se trouve un charmant petit pavillon édifié au 18ème siècle par le marquis de Castellane qui a acquis le domaine de Villandry en 1754. Ce bâtiment s’appelle l’Audience car c’est là que M De Castellane donnait audience aux fermiers qui travaillaient sur ses terres.

     

    Parc du château de Villandry.

     

    Voici une partie appelée jardin d’eau. Plusieurs petits bassins entourent un étang dans lequel des cygnes évoluent.

     

    Parc du château de Villandry.

    Parc du château de Villandry.

     

    Enfin, voilà le labyrinthe végétal, nous avons fait le parcours, et vous voyez j’ai réussi ! En évoluant dans les charmilles, je ne me suis pas égarée j’ai trouvé le promontoire assez rapidement.

     

    Parc du château de Villandry.

    Parc du château de Villandry.

     

    Mais ceci n’est qu’un aperçu de ce parc, il y a plein d’autres curiosités à y explorer, nous ne nous étions donnés que 2 h, la chaleur était très forte en juillet, date de notre visite à Villandry, et nous ne voulions pas que les filles souffrent de la chaleur dans le c car.

     

     

    Parc du château de Villandry.

     

     

     


    31 commentaires
  •  

     

    Ouf ! enfin les vacances.

     

     

     

    Les vacances sont arrivées pour nous. Nous vous laissons les clés du blog, nous vous retrouverons maintenant début octobre, bien ressourcés, je l'espère !

     

     

     

    Ouf ! enfin les vacances.


    29 commentaires
  •  

     

    Châteauneuf sur Cher.

     

     

    Durant notre périple de juillet, nous cherchions ce jour-là  à nous arrêter dans un petit village juste pour acheter du pain pour le repas de midi.

    Nous avons traversé la ville de Châteauneuf sur Cher, en région Centre Val de Loire à cet effet. Ce n'est pas une boulangerie qui a tout d’abord attiré mon attention, c’est cette belle église, on aurait dit une dentelle de pierre. 

    Je me suis arrêtée prendre une photo de l’édifice. Il s’agit en fait d’une basilique consacrée à St Pierre et St Paul. Elle est dédiée aux enfants.

     

    Châteauneuf sur Cher.

    Châteauneuf sur Cher.

    Châteauneuf sur Cher.

     

    L’histoire commence en 1861 : 

    L’abbé Ducros récemment nommé découvre une église quasiment en ruine. Il ouvre donc une souscription en demandant deux sous à tous les enfants de France. Les dons affluent ainsi que de nombreuses lettres. Dans l’une d’elles, une fillette évoque pour la 1ère fois « Notre Dame des Enfants". L’idée est adoptée par tous. L’édifice sera achevé en 1886 et 10 ans plus tard. Le pape Léon 13 l’érigera en basilique. 

    Toujours à la recherche de ma baguette de pain, j’ai continué mon chemin dans la commune. Et, perché sur un promontoire rocheux, face à la boulangerie, j’ai pu voir cet imposant château. Il a été reconstruit vers 1580 ,  le corps des bâtiments actuels sont l’œuvre de la famille De l’Aubespine. C’est une propriété privée.

     

    Châteauneuf sur Cher.

     

    J’ai fini par rejoindre Pierre qui m’attendait avec nos « filles » sur le parking, devant ce joli massif ornementé d’ une tour, et d’une cabane de pêcheur. 

     

    Châteauneuf sur Cher. 

     

     En juillet, H’Alhambra était encore parmi nous, ce fut son dernier voyage. On ne t’oubliera jamais ma Belle !

     

    Châteauneuf sur Cher.

     

     

     

     

     

     

     


    23 commentaires
  •  

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

     

    Nous avons participé fin juillet à ces deux concours qui devaient avoir lieu initialement en avril mais qui ont été repoussés suite au confinement.

    Notre miss a bien travaillé le 1er jour : sur 4 exercices notés chacun sur 20, elle a obtenu un total de 67 points. Et a terminé 1ère.. Voici quelques exercices à terre et à l’eau.

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

    Par contre, le second jour, elle s’est classée dernière avec 27 points ! A part le 1er exercice réussi parfaitement à l’eau, elle a loupé les 3 autres ! Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas !  

    Nous sommes partis ensuite visiter cette jolie chapelle Notre dame de Bon Secours appelée aussi Chapelle des Marins à Gatteville.

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins. 

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

    Je me sens  oppressée dans les grandes et hautes églises, souvent sombres. Là, dans cette chapelle claire, il se dégageait un sentiment de bien- être. 

    L’édifice a été construit au 11ème siècle. Le vandalisme révolutionnaire de 1789 a été évité grâce à la protection du marins du village. 

    Elle aurait pu être démolie en 1886, car le conseil municipal voulait construire à sa place une école. Ce projet n’a pas eu de suite : les habitants s’y sont opposés.

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

    Elle abrite une stèle commémorant le naufrage du 3 mâts La Lune en 1860  qui fit 101 victimes. 

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

    Cette jolie chapelle est inscrite au titre des monuments historiques.   

     

     

    Wt Villiers Fossard  et Chapelle des Marins.

     

     

     


    30 commentaires
  •  

     

    Au phare de Gatteville.

     

     

    Pierre vous attend au volant du Mayflower, nous partons pour Gatteville découvrir son phare, le 2ème plus grand phare de France. Il est situé dans la Manche, sur la pointe de Barfleur. Il a été construit pour guider les navigateurs dans le dangereux passage du raz de Barfleur.

    Il est impressionnant n’est-ce-pas avec ses 75 mètres de hauteur. C’est un véritable cierge de pierre. Les 365 marches pour arriver au sommet nous ont découragé, nous sommes restés en bas.

     

    Au phare de Gatteville.

    (photo prise sur internet)

     

    Dans le Cotentin, nous avions lu qu’il n’était pas rare de croiser des phoques ou veaux marins échoués sur un banc de sable pour se reposer et reprendre des forces avant de repartir, ou bien dans la rade de Cherbourg d'apercevoir quelques dauphins. Et bien nous, non, ce ne sont pas ces espèces marines que nous avons aperçues.

    Tout simplement, lorsque nous déjeunions dans le Mayflower, nous avons vu arriver toute une famille de cygnes.

     

    Au phare de Gatteville. 

     

    Ils sont restés un moment, nous avons pu les approcher sans problème, et puis ils sont repartis à la queue-leu-leu tranquillement, comme ils étaient venus !

     

    Au phare de Gatteville.

     

     

     

    Au phare de Gatteville.

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique